Chargement

retour Accueil > Bureaux > Actualités > Le choix Immoweek : revivez les 20 ans des...

Le choix Immoweek : revivez les 20 ans des « Pierres d’Or » !

ActualitésBureaux

le 01 Fév 2018

© Martine Mariez

Il y a eu des surprises, de l’émotion, des rires,  de l’émerveillement : toutes les émotions ont été au rendez-vous pour les « Pierres d’Or » 2018, qui marquaient les vingt ans de cette cérémonie attendue de l’ensemble de la galaxie de l’immobilier. Vous auriez voulu prolonger la soirée au-delà du dancefloor du sous-sol de l’Opéra, du Dîner de Gala dans le Grand Foyer, de la Cérémonie sous les auspices du plafond peint par Chagall ? Ou tout simplement, vous n’avez pu être parmi nous  ? Pas de panique… Ce rendez-vous d’Immoweek vous permet de revivre l’évènement en vidéo !

La cérémonie, dans la salle de spectacle de l’Opéra Garnier, a été ouverte par un avant-propos de Pascal Bonnefille, directeur de la publication d’Immoweek et fondateur des Pierres d’Or, et Valérie Garnier, directrice de la rédaction d’Immoweek.

La remise des prix a ensuite eu lieu. Tout d’abord, Emmanuelle Baboulin, directeur foncière tertiaire et membre du comité exécutif d’Icade, lauréate dans la catégorie « Green & Innovations »

Loïc Cuvelier, directeur du département Paris Bureaux location de BNP Paribas Real Estate, dans la catégorie « Conseils »

… Marc-Antoine Jamet, secrétaire général de LVMH, dans la catégorie « Utilisateurs »

… Philippe Journo, président du directoire de Compagnie de Phalsbourg, dans la catégorie « Promoteurs »

… Elsa Tobelem, directrice des investissements de Foncière des Murs, dans la catégorie « Jeunes Talents ».

La cérémonie a été ponctuée par un hommage au Cercle des Femmes de l’Immobilier (CFI), qui fêtait également ses vingt ans, un Cercle représenté par Joëlle Chauvin (OFI Pierre) et présidente fondatrice du CFI et Isabelle Rossignol (Ciloger) et présidente du CFI, avec Aude Grant (SFL), Camille Barois (Westbrook Properties) et Aurélie Lemoine (Nexity).

Les remises des prix ont continué : Karim Habra, directeur général Europe continentale de La Salle Investment Management France, a été récompensé dans la catégorie « Asset, Property, Facility Manager »

… Kristelle Wauters, directeur général délégué et directeur des investissements d’Aviva Investors Real Estate France, dans la catégorie « Investisseurs »

… Les tours Duo et la tour Montparnasse étaient ex-aequo dans la catégorie « Programmes », avec Marie-Eve Raux, porte parole des tours Duo et directeur du développement et maîtrise d’ouvrage d’Ivanhoé Cambridge Europe et Frédéric Lemos, président du syndicat des copropriétaires de la tour Montparnasse, qui sont venus recevoir leur « Pierres d’Or »…

… Eric Donnet, directeur général de Groupama Immobilier, dans la catégorie « Managers »

Méka Brunel, directrice générale de Gecina, a été sacrée « Professionnelle de l’Année »…

Le Président Nicolas Sarkozy, était l’invité d’honneur des « Pierres d’Or » et a été récompensé par la « Pierre d’Or du Jury » pour son rôle majeur dans la l’initiation du Grand Paris. Retrouvez ci-après son discours

La cérémonie s’est achevée par l’annonce des résultats de la mobilisation des professionnels de l’immobilier dans le cadre de l’opération « Guérir le cancer de l’enfant au 21ème siècle », menée par l’Institut Gustave Roussy. La somme de 60 200 euros a été récoltée et sera entièrement reversée à la Fondation.

Merci à tous les participants et un merci particulier aux partenaires de cette 20ème cérémonie. Nous vous donnons rendez-vous dès demain pour découvrir les interviews des lauréats et surtout, surtout, pour les « Pierres d’Or » 2019…

Arthur de Boutiny

Journaliste Rédacteur

Édito
par Arthur de Boutiny

le 22/05/2018

Un poumon vert pour le ventre de Paris

Les Halles achèvent leur métamorphose. Les héritiers des protestataires qui trouvaient le ventre de Paris défiguré par le déménagement des Halles via Rungis et la démolition des Pavillons Baltard avaient eu des héritiers. Depuis 2004, le Forum des Halles faisait office de chantier à ciel ouvert et la station de métro Châtelet-Les Halles (avec ses dédales de couloir et son « hub » souterrain) était redoutée par n’importe quel usager de la RATP. Le nouveau Forum des Halles, inauguré en 2016, avait déjà mis une dernière touche aux travaux ; le jardin Nelson Mandela, le parachève.

Inauguré le samedi 19 mai par Anne Hidalgo, le jardin baptisé du nom de l’ancien président sud-africain s’étend sur 4,3 hectares et fait le lien entre la Canopée, ouverte en avril 2016, et la Bourse du Commerce. Cinq ans de travaux ont été nécessaires pour finaliser les plans de l’agence Seura et Philippe Raguin Paysagiste, ainsi que 33 millions d’euros de budget.

Parmi les aménagements proposés dans ce jardin, on peut compter une grande prairie, un jardin d’aventures, des lisières boisées, des pistes de pétanque, des jeux d’eaux, 2 500 m2 d’aires de jeux pour les 7-11 ans et 1 400 m2 consacrés au 2-6 ans. 500 arbres, de différentes essences, permettent de créer un véritable poumon vert au coeur de Paris, alors que ce jardin accessible aux handicapés était déjà dévoilé en partie.

Symbolique, la création de ce jardin l’est, puisqu’il fait le lien avec la Canopée des Halles, après dix ans de travaux, qui avait permis de rendre la place à nouveau traversable à pied et avait doté la station la plus fréquentée de la Capitale d’un véritable centre commercial de 75 000 m2, sous la houlette d’Unibail-Rodamco et d’AXA et dont le succès n’avait pas démérité… Mais il permet aussi de rejoindre à pied l’Eglise Saint-Eustache et la Bourse du Commerce, dont les travaux doivent s’achever en 2019. A la clé, un nouveau musée exceptionnel pour Paris, puisque ce dernier bâtiment accueillera la Fondation Pinault.

Des années de travaux sans interrompre la vie bourdonnante du quartier et de ses transports, pour un coeur de Paris refait à neuf, verdi et aménagé au maximum… Cela en valait la peine !

Portrait

Chargement