Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Bureaux > Actualités > Le choix Immoweek : revivez les 20 ans des...

Le choix Immoweek : revivez les 20 ans des « Pierres d’Or » !

ActualitésBureaux

le 01 Fév 2018

© Martine Mariez

Il y a eu des surprises, de l’émotion, des rires,  de l’émerveillement : toutes les émotions ont été au rendez-vous pour les « Pierres d’Or » 2018, qui marquaient les vingt ans de cette cérémonie attendue de l’ensemble de la galaxie de l’immobilier. Vous auriez voulu prolonger la soirée au-delà du dancefloor du sous-sol de l’Opéra, du Dîner de Gala dans le Grand Foyer, de la Cérémonie sous les auspices du plafond peint par Chagall ? Ou tout simplement, vous n’avez pu être parmi nous  ? Pas de panique… Ce rendez-vous d’Immoweek vous permet de revivre l’évènement en vidéo !

La cérémonie, dans la salle de spectacle de l’Opéra Garnier, a été ouverte par un avant-propos de Pascal Bonnefille, directeur de la publication d’Immoweek et fondateur des Pierres d’Or, et Valérie Garnier, directrice de la rédaction d’Immoweek.

La remise des prix a ensuite eu lieu. Tout d’abord, Emmanuelle Baboulin, directeur foncière tertiaire et membre du comité exécutif d’Icade, lauréate dans la catégorie « Green & Innovations »

Loïc Cuvelier, directeur du département Paris Bureaux location de BNP Paribas Real Estate, dans la catégorie « Conseils »

… Marc-Antoine Jamet, secrétaire général de LVMH, dans la catégorie « Utilisateurs »

… Philippe Journo, président du directoire de Compagnie de Phalsbourg, dans la catégorie « Promoteurs »

… Elsa Tobelem, directrice des investissements de Foncière des Murs, dans la catégorie « Jeunes Talents ».

La cérémonie a été ponctuée par un hommage au Cercle des Femmes de l’Immobilier (CFI), qui fêtait également ses vingt ans, un Cercle représenté par Joëlle Chauvin (OFI Pierre) et présidente fondatrice du CFI et Isabelle Rossignol (Ciloger) et présidente du CFI, avec Aude Grant (SFL), Camille Barois (Westbrook Properties) et Aurélie Lemoine (Nexity).

Les remises des prix ont continué : Karim Habra, directeur général Europe continentale de La Salle Investment Management France, a été récompensé dans la catégorie « Asset, Property, Facility Manager »

… Kristelle Wauters, directeur général délégué et directeur des investissements d’Aviva Investors Real Estate France, dans la catégorie « Investisseurs »

… Les tours Duo et la tour Montparnasse étaient ex-aequo dans la catégorie « Programmes », avec Marie-Eve Raux, porte parole des tours Duo et directeur du développement et maîtrise d’ouvrage d’Ivanhoé Cambridge Europe et Frédéric Lemos, président du syndicat des copropriétaires de la tour Montparnasse, qui sont venus recevoir leur « Pierres d’Or »…

… Eric Donnet, directeur général de Groupama Immobilier, dans la catégorie « Managers »

Méka Brunel, directrice générale de Gecina, a été sacrée « Professionnelle de l’Année »…

Le Président Nicolas Sarkozy, était l’invité d’honneur des « Pierres d’Or » et a été récompensé par la « Pierre d’Or du Jury » pour son rôle majeur dans la l’initiation du Grand Paris. Retrouvez ci-après son discours

La cérémonie s’est achevée par l’annonce des résultats de la mobilisation des professionnels de l’immobilier dans le cadre de l’opération « Guérir le cancer de l’enfant au 21ème siècle », menée par l’Institut Gustave Roussy. La somme de 60 200 euros a été récoltée et sera entièrement reversée à la Fondation.

Merci à tous les participants et un merci particulier aux partenaires de cette 20ème cérémonie. Nous vous donnons rendez-vous dès demain pour découvrir les interviews des lauréats et surtout, surtout, pour les « Pierres d’Or » 2019…

Arthur de Boutiny

Journaliste Rédacteur

Édito
par Arthur de Boutiny

le 25/04/2019

Le crowdfunding immobilier se porte bien en régions

Le crowdfunding, y compris pour l’immobilier, est devenu la coqueluche du financement, et même la panacée d’après certains. Mais comment celui-ci se porte-t-il en France, particulièrement en régions ? Fundimmo s’est associé à Hellocrowdfunding pour réaliser un baromètre régional du crowdfunding immobilier en 2018, auprès de 32 plate-formes, afin d’enquêter sur le marché…

Premier constat : les 32 acteurs interrogés ont collecté 185 millions d’euros pour 343 projets, soit une hausse de 83 % de la collecte et une augmentation de 56 % du nombre de projets par rapport à 2017. La progression se retrouve aussi pour les projets remboursés : 146 projets ont été remboursés pour une valeur de 55 millions d’euros. Avec un rendement annuel moyen de 9 % en 2018, le marché présentait au 31 décembre 2018 un taux de défaut de 0,67 % depuis 2012.

De même, la carte de France dressé par le baromètre régional montre que si la Bretagne, la Corse, le Grand Est, la Bourgogne-Franche-Comté, la Normandie, les Hauts-de-France et les Drom ne sont pas couverts, ils s’avère que l’Ile-de-France (22 % des projets) n’a pas la primauté pour une fois, mais bien l’Auvergne-Rhône-Alpes (un quart des projets).

13 acteurs sont présents sur le marché local, bien que cinq d’entre eux accaparent 71 % de la collecte locale ; 47 millions d’euros ont été collectés en Auvergne-Rhône-Alpes (+161 % !, quasiment le double de la moyenne nationale). Le nombre de projets financés est passé en un an de 49 en 2017 à 85 en 2018 (+ 73 %). Le montant moyen par collecte était de 552 558 euros, soit une moyenne légèrement supérieure à celle nationale de 539 128 euros, avec une durée moyenne de placement de 23,3 mois ; 14,5 millions d’euros ont été remboursés dans la région (+ 190 %), soit 43 projets (+231 %), sans aucun défaut de remboursement avéré constaté en 2018. Néanmoins, les retards de remboursements supérieurs à 6 mois ont augmenté, représentant 5,5 millions d’euros, dont 4 millions d’euros pour un seul promoteur.

En comparaison, la Nouvelle-Aquitaine, qui représente 7 % du marché, a vu 12 plate-formes financer au moins un projet (71 % de la collecte accaparée par 6 acteurs), mais a connu une légère baisse tant sur le nombre de projets financés (25 projets en 2018, – 22 %) que sur les montants collectés (de 16,5 millions d’euros en 2017 à 11,9 millions d’euros en 2018). Les montants remboursés ont baissé de 7 % en 2017, même si 57 % des remboursements ont été anticipés, un taux supérieur à la moyenne nationale. Ce recul du crowdfunding immobilier fait figure d’exception dans une région néanmoins pionnière du crowdfunding immobilier.

Les Pays de la Loire (5 % du marché) accueille 7 acteurs, dont 4 ont assuré 88 % de la collecte locale, qui a représenté 12,1 millions d’euros en 2018 (+46 %), tandis que la taille moyenne des projets financés passe de 457 749 euros en moyenne en 2017 à 672 915 euros en moyenne en 2018. Le nombre de projets financés est quant à lui stable et connaît une légère hausse de 6 % entre 2017 et 2018 portant à un total de 18 projets. En 2018, 8 projets ont été remboursés pour un montant total de 4 millions d’euros soit une augmentation respective de 100% et 150% par rapport à 2017. On note également que 5 projets sur 8 ont été remboursés par anticipation.
Le crowdfunding immobilier donne le « la » en région, et donc dans l’ensemble de la France…

Portrait

Chargement