Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Bureaux > Actualités > Conférence annuelle de la Chaire Immobilier de...

Conférence annuelle de la Chaire Immobilier de l’Essec : save the date !

ActualitésBureaux

le 16 Sep 2016

La Chaire Immobilier et Développement Durable, sous la direction du professeur Ingrid Nappi-Choulet et en partenariat avec Poste Immo et BNP Paribas Real Estate, organise le mercredi 12 octobre prochain (8h30-10h30), une conférence-débat sur le thème : « quelles perspectives pour le siège social de l’entreprise ? ». Immoweek, partenaire presse, sera bien entendu présent et vous donne rendez-vous à cette date !

Dans le cadre des mutations économiques, sociales, financières et environnementales actuelles, la question se pose du devenir du siège social :
• Le modèle du campus horizontal prendra-t-il réellement le pas sur les tours à forte valeur symbolique ?
• La tendance au regroupement des collaborateurs dans un lieu unique résistera-t-elle à la diffusion des modes de travail éclatés liés au nomadisme ?
• Comment l’aménagement des espaces de direction et de représentation s’adapteront-ils au rapport ambivalent des collaborateurs à leur hiérarchie ?
• Enfin, dans quelle mesure le siège social devient-il le miroir des préoccupations environnementales de l’entreprise ?
Divers spécialistes interviendront à cette occasion :
– Françoise Bronner, chercheur en organisation et espace de travail, co-fondateur de Future Centers & Project Spaces
– Fabien Guisseau, directeur de la stratégie de l’Epadesa
– Vincent Gollain, directeur du département économie et développement local, Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la Région Ile-de-France
– Thierry Laroue-Pont, président du directoire, BNP Paribas Real Estate
– Dominique Perrault, architecte et urbaniste, fondateur de Dominique Perrault Architecture
– Dang Tran, directeur général adjoint en charge des opérations, Poste Immo

Cliquer ici pour vous inscrire à la conférence annuelle de la Chaire, qui se tiendra à l’Auditorium de l’immeuble BNP Paribas – 14, rue Bergère – 75009 Paris

Valérie Garnier

Directrice de la rédaction

Édito
par Thierry Mouthiez

le 25/03/2019

La logistique sous son plus beau jour…

A la veille de l’ouverture de la SITL (Semaine de l’Innovation Transport & Logistique), du 26 au 28 mars à la Porte de Versailles, l’activité dans l’immobilier logistique bat son plein et le secteur se présente sous ses plus beaux atours.

En témoigne, entre autres, la récente interview exclusive de Franck Poizat, qui précisait : « la France pèse aujourd’hui 10 % des volumes investis en Europe » (36 milliards d’euros) à propos du marché de l’investissement en immobilier industriel et logistique. Et le directeur de l’équipe investissement logistique et activités de BNP Paribas Real Estate Transaction France soulignait également que « dans un contexte de marché où la demande placée est « boostée » par le e-commerce, et en sous offre locative dans les principaux hubs, sans surprise, le taux « prime » en logistique continue de se compresser depuis quatre ans déjà. Nous venons de réaliser, en janvier, une cession pour un actif « prime » sur le secteur lyonnais au taux de 4,75 %. Et ce mois-ci, nos équipes viennent de signer la vente dans le sud de Paris d’une plateforme logistique neuve, très bien localisée, au nouveau taux « prime » de… 4,50 %. Et nous devrions réitérer cette performance sur le secteur de Lyon dans les prochains jours »…

Côté locatif, BNP Paribas Real Estate estime que 4,1 millions de mètres carrés ont été placés sur l’ensemble de l’année 2018, les entrepôts de « classe A » représentant, à eux seuls, « plus de 80 % du volume total des transactions ». En faisant valoir que « l’axe Lille/Paris/Lyon/Marseille concentre près des deux tiers des surfaces commercialisées » ou encore qu’ »avec 1,2 million de mètres carrés placés, l’Ile-de-France reste de loin le premier marché régional »…

Surtout, l’activité, sur ce marché de l’immobilier logistique, se poursuit à un rythme soutenu. Ainsi, François Le Levier affirmait également récemment dans nos colonnes que « 600 millions d’euros d’actifs ont été vendus à mi-mars« . Et le directeur investissement industriel et logistique de CBRE précisait qu’à ce volume « s’ajoutent un milliard d’euros de transactions sous promesses, ainsi que 800 millions d’euros d’actifs sous exclusivité ». Et ce, sans compter « les actifs en cours de vente. Nous avons identifié, au total, un volume de l’ordre de 2 milliards d’euros »…

Portrait

Chargement