Chargement

retour Accueil > Bureaux > Actualités > Icade inaugure la Maison des start-up

Icade inaugure la Maison des start-up

ActualitésBureaux

le 05 Nov 2015

La Maison des start-up au 30-32, rue Prudhon, à la Plaine Saint Denis (93) a été inaugurée, le 4 novembre, en présence d’élus et de décisionnaires d’Icade tels qu’Olivier Wigniolle, directeur général d’Icade ; Patrick Braouezec, président de Plaine Commune ; Pierre-René Lemas, directeur général de la Caisse des Dépôts ou encore Jean-Louis Missika, adjoint à la Maire de Paris chargé de l’Urbanisme, de l’Architecture, des projets du Grand Paris, du Développement économique et de l’Activité... 

Au cours de son allocution, Olivier Wigniolle a présenté l’ensemble : « la Maison des start-up développe 1 000 m2 dédiés à l’innovation. Il s’agit d’un lieu que nous avons imaginé avec le soutien de Paris & Co, comme un laboratoire d’expérimentation où les start-up pourront développer leurs idées, avant de les mettre en pratique in-situ, sur nos parcs d’activités ». Et de préciser qu’ »en 2017, émergeront, en Ile-de-France, de nombreux espaces de co-working, selon les prévisions d’Icade ».

Parmi les neuf jeunes entreprises actuellement présentes au sein de cet incubateur dédié à l’innovation immobilière figure Canberra Immo, société de promotion spécialisée dans le secteur de niches des petites copropriétés.

Déjà interrogés dans nos colonnes, ces anciens de Novaxia (groupe nommé aux « Trophées Logement et Territoires » 2015 dans la catégorie « Innovation ») occupent environ 30 m2 de bureaux dans l’ensemble et travaillent désormais sur un sujet complémentaire à leur activité de promotion : le crowdfunding immobilier. « Bien que nous soyons, chez Canberra Immobilier, toujours au service de la promotion et des projets que nous portons, notamment le programme « Bleu Azur » à Nice, nous avons récemment obtenu l’agrément AMF pour financer nos projets en fonds propres, via une plate-forme dédiée de crowdfunding que nous avons développée » indique Olivier Albert, associé au sein du groupe Canberra. Mis en place via des émissions obligataires non cotées, ce dispositif permet aux investisseurs, avec un ticket d’entrée démarrant à 2 000 euros, de participer au financement de programmes lancés par la société… et d’espérer un rendement annuel entre 7 et 9 %.

Au sein de la Maison des start-up d’Icade, d’autres sujets sont également en cours d’étude et d’expérimentation, notamment avec le concours de jeunes pousses telles que Aikos, développant des solutions d’efficacité énergétique pour les logements collectifs ou encore eGreen, travaillant sur des « solutions de suivi des consommations d’énergie et d’aide au changement de comportement ». Une forte émulation est donc générée au sein de cet incubateur, que la foncière choie et dont elle souhaite exploiter les projets dès que possible.

La rédaction d'immoweek

Édito
par Arthur de Boutiny

le 22/05/2018

Un poumon vert pour le ventre de Paris

Les Halles achèvent leur métamorphose. Les héritiers des protestataires qui trouvaient le ventre de Paris défiguré par le déménagement des Halles via Rungis et la démolition des Pavillons Baltard avaient eu des héritiers. Depuis 2004, le Forum des Halles faisait office de chantier à ciel ouvert et la station de métro Châtelet-Les Halles (avec ses dédales de couloir et son « hub » souterrain) était redoutée par n’importe quel usager de la RATP. Le nouveau Forum des Halles, inauguré en 2016, avait déjà mis une dernière touche aux travaux ; le jardin Nelson Mandela, le parachève.

Inauguré le samedi 19 mai par Anne Hidalgo, le jardin baptisé du nom de l’ancien président sud-africain s’étend sur 4,3 hectares et fait le lien entre la Canopée, ouverte en avril 2016, et la Bourse du Commerce. Cinq ans de travaux ont été nécessaires pour finaliser les plans de l’agence Seura et Philippe Raguin Paysagiste, ainsi que 33 millions d’euros de budget.

Parmi les aménagements proposés dans ce jardin, on peut compter une grande prairie, un jardin d’aventures, des lisières boisées, des pistes de pétanque, des jeux d’eaux, 2 500 m2 d’aires de jeux pour les 7-11 ans et 1 400 m2 consacrés au 2-6 ans. 500 arbres, de différentes essences, permettent de créer un véritable poumon vert au coeur de Paris, alors que ce jardin accessible aux handicapés était déjà dévoilé en partie.

Symbolique, la création de ce jardin l’est, puisqu’il fait le lien avec la Canopée des Halles, après dix ans de travaux, qui avait permis de rendre la place à nouveau traversable à pied et avait doté la station la plus fréquentée de la Capitale d’un véritable centre commercial de 75 000 m2, sous la houlette d’Unibail-Rodamco et d’AXA et dont le succès n’avait pas démérité… Mais il permet aussi de rejoindre à pied l’Eglise Saint-Eustache et la Bourse du Commerce, dont les travaux doivent s’achever en 2019. A la clé, un nouveau musée exceptionnel pour Paris, puisque ce dernier bâtiment accueillera la Fondation Pinault.

Des années de travaux sans interrompre la vie bourdonnante du quartier et de ses transports, pour un coeur de Paris refait à neuf, verdi et aménagé au maximum… Cela en valait la peine !

Portrait

Chargement