Chargement

retour Accueil > Bureaux > Actualités > Les Immanquables de l’Immobilier du 10 au...

Les Immanquables de l’Immobilier du 10 au 13 juillet

ActualitésBureaux

le 17 Juil 2017

La semaine dernière, le promoteur le plus connu du monde – le président des Etats-Unis en personne ! – assistait au 14 juillet. Est-ce une raison pour laquelle vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité de l’immobilier ? Pour cette raison (ou une autre), pas de panique : les Immanquables de l’Immobilier sont là pour vous. Voici ce qu’il ne fallait pas rater de la semaine précédente.

Lundi 10 juillet

Taxe d’habitation : début d’entrée en vigueur de la réforme en 2018
La réforme de la taxe d’habitation, promesse de  campagne d’Emmanuel Macron qui veut en exonérer à terme 80 % des ménages, commencera à entrer en vigueur dès 2018, alors que le flou demeurait sur son calendrier, a-t-on appris lundi d’une source à Bercy. Lire la suite…

Fimalac sortira de la Bourse de Paris
Les actions Fimalac seront radiées de la Bourse de Paris le 17 juillet dans le cadre d’un retrait obligatoire, a indiqué le groupe contrôlé par l’homme d’affaires Marc Ladreit de Lacharrière. Lire la suite…

Mardi 11 juillet

Gecina renouvelle son comité exécutif et procède à des nominations
Gecina recompose son comité exécutif autour de Méka Brunel, administratrice directrice générale. Lire la suite…

Après Paris, Bordeaux régule les locations type Airbnb
Le conseil municipal de Bordeaux, sous la présidence de son maire Alain Juppé, a voté l’obligation de s’enregistrer en mairie pour toute personne désirant louer son logement sur une plate-forme numérique et a limité cette location à un délai de 120 jours par an pour les particuliers. Lire la suite…

Mercredi 12 juillet

Gecina signe un bail sur 28 000 m2 dans « Octant-Sextant », à Levallois-Perret
Gecina signe un bail d’une durée ferme de 10 ans avec le groupe Lagardère Active sur 28 000 m2, soit près des quatre cinquièmes d’ »Octant-Sextant », à Levallois-Perret (92). Lire la suite…

Coup dur pour la performance énergétique : le Conseil d’Etat suspend le décret sur le tertiaire
Le juge des référés du Conseil d’Etat a suspendu le décret du 9 mai 2017 relatif aux obligations d’amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments à usage tertiaire. Lire la suite…

Taxe d’habitation : la réforme coûtera 8,5 milliards d’euros (Darmanin)
La suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages promise par Emmanuel Macron coûtera 8,5 milliards d’euros aux finances publiques, et non 10 milliards comme annoncé jusque-là, a indiqué le ministre des Comptes Publics Gérald Darmanin. Lire la suite…

Jeudi 13 juillet

Groupama Immobilier vend « Window », à La Défense, 18 mois avant sa livraison
« L’un des plus grands fonds de pension canadien » a acquis, auprès de Groupama Immobilier, l’immeuble « Window » (ex-« Elysées Défense »), à La Défense, « au-dessus des Quatre Temps, face à la Grande Arche ». Lire la suite…

72 000 m2 d’espaces de coworking ouvriront en 2017 à Paris (Arthur Loyd)
Arthur Loyd publie une série d’infographies sur le coworking à Paris et en Ile-de-France, permettant de mieux saisir l’ampleur du phénomène et sa vitalité. Lire la suite…

Le classement des promoteurs « Le Moniteur », reflet de la bonne santé du marché en 2016
« L’embellie de la construction bénéficie à tous » indique « Le Moniteur » en préambule de son « top 20 » des promoteurs français. Les progressions, en chiffre d’affaires global, sont quasi toutes positives : « les promoteurs ont donc profité à plein des conditions exceptionnelles offertes par le marché ». Lire la suite…

Gilles Allard élu président de l’ADI
L’Association des Directeurs Immobiliers (ADI) élit président Gilles Allard, directeur immobilier groupe d’Engie. Il succède à Christian Cléret, président de 2011 à 2017, qui ne s’était pas porté candidat à sa succession. Lire la suite…

Arthur de Boutiny

Journaliste Rédacteur

Édito
par Thierry Mouthiez

le 23/04/2018

Très cher Brexit…

En hausse de 13 % à l’issue du premier trimestre, le dynamisme de la demande placée de bureaux en Ile-de-France pourrait bien se voir renforcée par les conséquences du Brexit. Enfin ne manqueront pas de dire certains, car on en parle depuis près d’un an maintenant !

A ce sujet, Gérard Mestrallet, président d’Engie, interrogé par « Le Figaro » le 17 avril dernier en tant que président de Paris Europlace (à l’occasion de la tenue du forum annuel de Paris Europlace organisé à New York), précise : « très vite après le référendum, HSBC a annoncé qu’elle prévoyait de transférer 1 000 emplois à Paris. Puis, depuis octobre dernier, Bank of America Merrill Lynch, 400 traders ; JP Morgan va augmenter ses effectifs de 25 % à Paris ; Morgan Stanley installe 300 personnes. Les grandes banques françaises ont annoncé le transfert de 1 000 personnes. Dans le domaine de la gestion d’actifs, Schroeder, mais également les gérants français, Clerville Asset Management, Eleva, Smart Lenders redéveloppent leurs équipes à Paris. L’assureur Chubb a décidé de faire de Paris son centre européen. Tout cela représente déjà 3 000 à 4 000 emplois directs, soit environ 15 000 à 20 000 emplois au total. Paris fait ainsi deux fois mieux que Francfort »… Auparavant, Gérard Mestrallet avait mis en avant que « le régime des impatriés avait été amélioré de façon très substantielle par le gouvernement Valls et il devrait l’être encore davantage avec l’exonération de cotisation retraite pour les impatriés pendant six ans qui figurera dans la loi Pacte de Bruno Le Maire. Ce régime deviendra le plus favorable de toute l’Europe : un cadre international qui viendra de Londres à Paris paiera moins d’impôts à Paris »…

Un mouvement qui ne pourra que profiter à la demande de bureaux. C’est, d’ailleurs, ce que soulignait Ludovic Delaisse, directeur du département agence de Cushman & Wakefield, dans une interview exclusive publiée sur Immoweek.fr le 10 avril dernier, déclarant : « cette dynamique (du marché, ndlr) sera aussi très certainement alimentée par les besoins résultants du Brexit. Actuellement, Cushman & Wakefield conseille plusieurs utilisateurs dans ce cadre »… Déjà, Marie-Laure Leclercq de Sousa, à la tête de l’agence chez JLL, déclarait dans une interview exclusive du 2 mars dernier : « nous sommes très proches de nos collègues britanniques et suivons de près le mouvement du Brexit pour accueillir à Paris de nouveaux transfuges londoniens en « mid market » et en grands projets »…

Bref, si l’on ne peut que déplorer cette décision des Britanniques envers l’Europe, au moins le secteur de l’immobilier d’entreprise hexagonal (et pas que…) devrait-il en profiter !

Portrait

Chargement