Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Logement > Actualités > Le choix Immoweek : quand le bureau crée du beau...

Le choix Immoweek : quand le bureau crée du beau logement

ActualitésLogement

le 31 Mai 2018

La transformation des bureaux en logements est souvent vantée comme moyen efficace de répondre au manque d’offre de logements (notamment à Paris). La loi Elan a pris la mesure du phénomène, sous l’égide du gouvernement. Et, parce que des exemples sont les meilleurs moyens de prouver le bien-fondé de cette démarche, nous nous penchons sur la création, par le promoteur Esprimm et le Studio Vincent Eschalier, d’un très beau programme à Issy-les-Moulineaux ; notre « immeuble de la semaine »…

Dessiné par Studio Vincent Eschalier (déjà salué dans nos pages pour ses travaux sur le « Blackpearl » cet ensemble à La Défense porté par 6ème Sens Immobilier), il s’agit de la reconversion d’un immeuble de bureaux à Issy-les-Moulineaux (92), territoire en zone tendue et au foncier très coûteux s’il en est. Un projet de reconversion qui a permis  de créer 10 logements sur 1 200 m2.

Les photographies du projet parlent d’elles-mêmes quant à l’esthétisme du projet :

L’ensemble est couronné par une coupole de verre, surplombée d’une feuille de zinc, permettant un puits de lumière dans les duplex du dernier étage. Les logements vont du duplex au triplex, privilégient la lumière naturelle et les ouvertures, notamment sur le jardin Weiden adjacent. Bien évidemment, les appartements supérieurs bénéficient de terrasses aménagées.

Le coût de l’investissement ? 3 045 000 euros.
Cela ne donne-t-il pas envie de s’investir pour donner une seconde vie aux bureaux ?

Arthur de Boutiny

Journaliste Rédacteur

Édito
par Thierry Mouthiez

le 10/12/2018

Attentifs !

Les marchés du secteur de l’immobilier d’entreprise se portent bien. Il n’était qu’à voir, la semaine dernière, la fréquentation des allées du Simi pour s’en convaincre et écouter les différents acteurs parler de leurs négociations en cours pour comprendre que la fin de l’année s’annonce, une fois encore, chargée.

C’est vrai pour l’investissement comme pour le locatif. A ce propos, dans une étude sur le « marché locatif en Ile-de-France », Savills souligne, à propos des valeurs locatives que, « dans le QCA, le loyer moyen neuf est aujourd’hui estimé à 750 euros (HT, HC) du mètre carré. Cependant, sur certains immeubles, des valeurs largement supérieures à 800 euros sont ou vont être actées. Ces loyers top restent des exceptions, mais ils ont un effet psychologique majeur sur le marché. Ils devraient donc alimenter la spirale haussière au cours des prochains mois ». Et de poursuivre : « entourant le QCA, le secteur Paris Centre Ouest s’est laissé gagner par une certaine « fièvre », liée à un succès commercial grandissant et à la création d’une offre de qualité inédite : le loyer moyen neuf passe sur ce marché à 683 euros (HT, HC) du mètre carré, en progression de 23 % (la plus forte augmentation annuelle). Nouveauté, le phénomène ne reste plus confiné à Paris »…

Reste, aujourd’hui, à savoir quel impact les évènements des dernières semaines auront sur ces marchés. Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire parle de ralentissement de la croissance. Surtout, l’image de la France se trouve, une fois encore, sérieusement écornée au niveau international…

Heureusement qu’avec plus de 2,5 millions de mètres carrés commercialisés par an depuis plusieurs années et une trentaine de milliards d’euros investis, les marchés hexagonaux sont désormais aussi appréciés pour leur profondeur. Un résultat, bien sûr, de la qualité du travail des professionnels (et de leurs réalisations) qui interviennent aujourd’hui sur ces marchés. Immoweek les mettra, à nouveau, à l’honneur, le 31 janvier prochain dans le cadre des « Pierres d’Or ». D’ici là, restons attentifs !

Portrait

Chargement