Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Logement > Actualités > Le choix Immoweek : quand le bureau crée du beau...

Le choix Immoweek : quand le bureau crée du beau logement

ActualitésLogement

le 31 Mai 2018

La transformation des bureaux en logements est souvent vantée comme moyen efficace de répondre au manque d’offre de logements (notamment à Paris). La loi Elan a pris la mesure du phénomène, sous l’égide du gouvernement. Et, parce que des exemples sont les meilleurs moyens de prouver le bien-fondé de cette démarche, nous nous penchons sur la création, par le promoteur Esprimm et le Studio Vincent Eschalier, d’un très beau programme à Issy-les-Moulineaux ; notre « immeuble de la semaine »…

Dessiné par Studio Vincent Eschalier (déjà salué dans nos pages pour ses travaux sur le « Blackpearl » cet ensemble à La Défense porté par 6ème Sens Immobilier), il s’agit de la reconversion d’un immeuble de bureaux à Issy-les-Moulineaux (92), territoire en zone tendue et au foncier très coûteux s’il en est. Un projet de reconversion qui a permis  de créer 10 logements sur 1 200 m2.

Les photographies du projet parlent d’elles-mêmes quant à l’esthétisme du projet :

L’ensemble est couronné par une coupole de verre, surplombée d’une feuille de zinc, permettant un puits de lumière dans les duplex du dernier étage. Les logements vont du duplex au triplex, privilégient la lumière naturelle et les ouvertures, notamment sur le jardin Weiden adjacent. Bien évidemment, les appartements supérieurs bénéficient de terrasses aménagées.

Le coût de l’investissement ? 3 045 000 euros.
Cela ne donne-t-il pas envie de s’investir pour donner une seconde vie aux bureaux ?

Arthur de Boutiny

Journaliste Rédacteur

Édito
par Thierry Mouthiez

le 18/02/2019

Cher Paris...

« Avec des loyers qui atteignent 1 000 euros (HT, HC) du mètre carré dans les quartiers d’affaires, les entreprises se reportent sur le nord-ouest de Paris » : c’est ainsi que BureauxLocaux, qui se présente comme le « 1er site d’annonces immobilières pour les entreprises », titre son Baromètre semestriel de la demande de bureaux à louer à Paris et en petite couronne.

Ce Baromètre qui « analyse 1,6 million de recherches immobilières de dirigeants d’entreprises au 2ème semestre 2018″ souligne ainsi que « les loyers parisiens ont augmenté de 6,6 % en un an et affichent 457 euros (HT, HC) du mètre carré en moyenne. La barre symbolique des 1 000 euros (HT, HC) du mètre carré a été franchie pour certains biens exceptionnels proposés dans le 8ème arrondissement ». Sachant que, bien entendu, « à Paris, les arrondissements les plus recherchés au 2ème semestre 2018 sont le 8ème (12,3 % des recherches), le 9ème (10,1%), le 2ème (9,2 %), le 10ème(7,2 %) et le 17ème (7,2 %) ». BureauxLocaux précise que « quatrième de notre classement, le 10èmearrondissement confirme son statut de premier marché de report. Même si les loyers y ont augmenté de 11 % en un an, le loyer moyen affiché reste de 396 euros (HT, HC)/m2 dans le 10ème, soit 25 % moins cher que dans le 8ème »…

En petite couronne, « les loyers sont assez stables en banlieue parisienne où le marché est plutôt fluide. Les loyers y sont, en moyenne, deux fois moins élevés que dans la Capitale. La plupart des villes de petite couronne affichent des loyers inférieurs à 200 euros (HT, HC)/m2 ».

« Les PME néophytes en matière immobilière sont totalement désorientées par la pénurie actuelle de bureaux ! Le taux de vacance est plus que jamais orienté à la baisse (…) Dans la Capitale, il est même tombé à 2,5 % » souligne Sophie Desmazières, présidente et cofondatrice de BureauxLocaux, qui estime que « le marché de l’immobilier d’entreprise devrait rester très tendu en 2019 »…

Portrait

Chargement