Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Bureaux > Actualités > Le groupe Giboire achète 1 391 m2 de bureaux...

Le groupe Giboire achète 1 391 m2 de bureaux dans la tour Bretagne, à Nantes

ActualitésBureaux

le 22 Jan 2019

Le groupe Giboire achète, auprès de Groupama Immobilier, des lots de copropriété représentant 1 391 m2 de bureaux détenus par Gan Assurances...

Cette partie du site est réservée aux abonnés

Connectez-vous

OU

Abonnez-vous

Abonnement

Pour moins de
4€ / Jour

Je m'abonne

Édito
par Arthur de Boutiny

le 19/02/2019

Quand la RICS se rémémore le D-Day

« Cocorico » de circonstance : le seul projet français nommé dans la campagne « Pride in the Profession », le « British Normandy Memorial », à Ver-sur-Mer (14), a remporté le prix dans la catégorie « Réhabilitation » de ce concours visant à récompenser les membres de la RICS et leurs différents projets, à l’occasion du 150ème anniversaire de l’institution…

La campagne « Pride in the Profession » avait nommé 64 projets dans 10 catégories, aussi iconiques que le pont de Brooklyn, l’extension du canal de Panama ou la reconstruction de la Postdamer Platz, à Berlin. Seul projet localisé en France, le mémorial concourait contre la restauration d’un shtetl (village juif) en Lituanie, la rénovation du Jockey Club de Hong-Kong, la restauration de la cathédrale Saint-Paul de Londres ou du circuit Daytona 500, ou la reconstruction d’Amatrice en Italie. Il a obtenu la majorité des suffrages récoltés par la RICS.

Le « British Normandy Memorial » rend hommage aux 23 000 soldats morts sous drapeau britannique (incluant donc le Commando Kieffer, appartenant à la France libre) pendant le débarquement en Normandie le 6 juin 1944, ainsi qu’aux civils tués pendant la campagne. Signé par l’architecte britannique Liam O’Connor, il doit être construit au-dessus de Gold Beach, l’une des cinq plages utilisées pour le Débarquement, située entre Asnelles et Ver-sur-Mer et à proximité d’Arromanches. Le site de 20 hectares comptera une cour commémorative centrale, un jardin et un mémorial constitué de piliers de pierre, qui seront gravés du nom des soldats et civils tombés. Un espace spécifique sera dédié aux civils morts durant la campagne de Normandie. Souhaité par le vétéran de la bataille George Batts, ce monument permettra au Royaume-Uni de disposer d’un véritable lieu de mémoire des opérations du D-Day.

David Poole, président de Savills Valuation France et Edouard Vitry, avocat associé en immobilier chez K&L Gates, tous deux Chartered Surveyors, ont permis au projet d’être nommé à la campagne « Pride in the Profession », soutenu par le président Emmanuel Macron, le Premier ministre Theresa May et le Prince de Galles.

Le mémorial doit être ouvert au public le 6 juin 2020, pour les 76 ans du Débarquement.

Portrait

Chargement