Chargement

retour Accueil > Logement > Actualités > APL/baisses de loyers : Paris Habitat chiffre la...

APL/baisses de loyers : Paris Habitat chiffre la perte annuelle à 30 millions d’euros

- Le - par Jean-Baptiste Favier

roger madec paris habitat septembre 2016

Réagissant aux annonces successives du gouvernement, Paris Habitat, par la voix de son président Roger Madec, estime qu’une « baisse conjuguée des APL et des loyers dans le logement social sont un mauvais coup porté tant aux locataires qu’aux organismes gestionnaires ».

Le bailleur social, rappelant que près de 40 % de ses locataires sont bénéficiaires de l’APL, souligne que ces mesures engendreraient " une perte sèche des recettes locatives de plus de 30 millions d’euros par an ". Une telle perte engendrerait une " baisse significative [des] fonds propres ", pénalisant l’établissement " dans la production de logements sociaux de qualité, dans la rénovation énergétique de son patrimoine et dans l’amélioration de sa qualité de service engagée conformément aux objectifs fixés par la Maire de Paris, Anne Hidalgo, et qui répondent aux besoins de la Capitale de la France et de ses habitants ". Roger Madec déclare soutenir la démarche de l’Union Sociale pour l’Habitat (USH), dont le président Jean-Louis Dumont a récemment lancé un appel à rencontrer le Président de la République. Une rencontre qui " permettra de lui exposer clairement les conséquences sociales pour les locataires et, pour les bailleurs sociaux, les effets néfastes en matière de production de nouveaux logements et d’amélioration de leur patrimoine de ces futures décisions aux résonances strictement financières ".

Jean-Baptiste Favier

Chef des informations

Chargement