Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Green & Innovations > Actualités > Le choix Immoweek : 60 startup rejoignent...

Le choix Immoweek : 60 startup rejoignent Paris&Co « Ville Durable »

ActualitésGreen & Innovations

le 11 Juin 2018

Silence, ça pousse ! Le pôle Ville Durable, qui rassemble les trois plate-formes d’innovation Economie Circulaire, Immobilier de Demain et Rolling Lab, a livré sa sélection de 60 startup (parmi les 342 candidatures reçues) pour la promotion 2018. Un nouveau succès pour ce pôle d’incubation Paris&Co, qui souligne avoir généré « plus de 80 collaborations business entre startup et grands groupes partenaires » depuis 2016. Et notre « choix Immoweek » du jour, consacré au « chiffre ».

S’offre ainsi à ces lauréats un ensemble de services aux startup et aux acteurs des trois filières : un incubateur, un lieu de rencontres, d’échanges et de coworking, une plate-forme d’expérimentation, ainsi qu’une cellule de veille. Et le pôle Ville Durable « propose un dispositif d’accompagnement complet pour aider les startup dans leur croissance et les connecter avec un écosystème d’acteurs stratégiques pour leur développement ».

Sans plus attendre, voici la liste des lauréats :

Au sein de la plate-forme « Economie Circulaire » (18 lauréats) : Adopte un Bureau ; Agilcare ; AgriCarbone ; Cocott’arium ; eGreen ; GebSolutions ; K-Ryole ; INFOTRI ; Little Panda ; Piipee ; PILI ; Repair and run ; Les Ripeurs ; Timea ; Treenox ; Tryon ; Urban Resilience Plateform ; Zei.
Cette plate-forme, lancée en 2017, vise la collaboration entre grands groupes et startup pour « co-développer des solutions plus sobres en ressources naturelles ».

Au sein de la plate-forme « Immobilier de Demain » (26 lauréats) : Agilcare (double lauréat Economie Circulaire) ; Aurizone ; BIMCHAIN.io ; CityLity ; Cityzia ; CoWork.io ; CozyAir ; Eïsox ; Eneixia ; Find & Order ; Fluicity ; Hello Watt ; iQSpot ; Louer Dehors ; Moffi ; Ôfildesvoisins ; Panga/Smartenon; Quasiaqui ; Rest Solution ; Librafluides Concept ; Silent Space ; Smarthab ; Spark Horizon ; Station W ; Wecon Solution ; Whoomies.
Lancée en 2016, celle-ci veut favoriser « l’innovation technologique et l’émergence de nouveaux services dans l’immobilier ».

Au sein de la plate-forme « Rolling Lab » (16 lauréats) : Asaplace ; B-Moville ; Aurizone (double lauréat Immobilier de Demain) ; Galanck ; GoSecure ; Mobeelity ; K-Ryole ; MyBen ; New Eco Technologies ; Puump ; ParkingMap ; ROX ; Scity Scoop ; Toncarton ; StoragePal ; Zembo.
Egalement créée en 2016, cette plate-forme « met en relation les grands acteurs et les startup de la logistique et de la mobilité ».

Pour tout savoir sur les startup lauréates, Paris&Co a édité un « book » qui décrit en quelques mots les missions que se sont données chacune de ces « jeunes pousses »…

Et pour rencontrer celles d’entre elles qui seront présentes au PropTech Europe (dont Immoweek est partenaire presse), rendez-vous les 20 et 21 juin au Palais des Congrès, porte Maillot !

En 2016, Paris&Co a posé les premiers jalons d’un ambitieux projet de pôle Ville Durable à "Nord Express" (dans le 18ème), qui s’est considérablement enrichi avec le lancement de la plate-forme Economie Circulaire en 2017. Près de 70 collaborations entre startup incubées et grandes entreprises ont, ainsi, vu le jour lors de ces deux premières années, reflétant à la fois l’implication forte des partenaires au sein des trois plate-formes et le travail quotidien des équipes de Paris&Co pour développer des synergies et favoriser l’innovation ouverte. Notre ambition avec cette nouvelle triple promotion est d’amplifier encore ce mouvement de transformation et de diffusion de l’innovation.

Loïc Dosseur, co-directeur général de Paris&Co

Jean-Baptiste Favier

Chef des informations

Édito
par Thierry Mouthiez

le 14/06/2019

Le coworking « continue sa mutation »…

Non seulement le coworking poursuit sa croissance, mais « le marché se structure » fait valoir BNP Paribas Real Estate dans une récente étude au niveau européen.

Le conseil affirme, ainsi, que « portées par les grands acteurs internationaux, Londres, Paris et Varsovie dominent le marché européen du coworking ». Pour ce qui est de la capitale britannique, elle « demeure la ville la plus densément équipée, complétant son offre avec plus de 180 000 m2 de nouveaux espaces de coworking (+ 13 % par rapport à 2017) » et de préciser que « néanmoins, sur les 18 villes d’Europe analysées, Vienne, Milan, Cologne et Dublin se révèlent être des marchés très actifs avec un développement rapide »…

Pour ce qui concerne Paris, la Capitale « comptabilise 28 transactions en 2018 pour une surface totale de 117 866 m2 (+19 %, par rapport à 2017), presque exclusivement intra-muros ». BNP Paribas Real Estate souligne, aussi, que « le marché parisien est déjà bien investi par les « pure players » nationaux et internationaux. Néanmoins, l’offre reste très concentrée : près de 53 % des transactions ont été réalisées dans le quartier central des affaires (QCA), 40 % hors QCA et 2,5 % dans le quartier de La Défense. Le coworking continue sa mutation et tend à se professionnaliser davantage : en effet, les marques de coworking prennent des surfaces de plus en plus grandes et mettent en oeuvre des stratégies pour s’adresser à la fois aux indépendants, mais aussi aux grands groupes »…

« Après l’explosion du nombre d’espaces de coworking ces dernières années, qui a bondi d’environ 1 000 en 2012 à plus de 18 000 aujourd’hui dans le monde, le marché devrait être en voie de stabilisation, voire à certains endroits de consolidation » explique Richard Malle, « global head of research » de BNP Paribas Real Estate, qui poursuit : « avec un quart des espaces de coworking dans le monde encore non profitables en 2018, le marché aura d’autant plus besoin de se repenser et d’évoluer au cours des prochaines années. Car là où les coworkers profitent de la flexibilité offerte par ce modèle, les marques de coworking, elles, s’engagent sur des baux fermes et doivent rentabiliser leur investissement sur le long terme. Aussi, les acteurs indépendants qui n’ont pas la capacité de lutter contre les grandes marques vont, sans doute, devoir se positionner sur des créneaux spécifiques. Toutefois, la tendance est aux nouvelles formes de collaboration et le coworking s’inscrit durablement dans le paysage tertiaire »…

Portrait

Chargement