Chargement

retour Accueil > les entreprises > Etablissement Public d’Aménagement du Mantois Seine Aval (Epamsa)

Etablissement Public d’Aménagement du Mantois Seine Aval (Epamsa)

Entreprise

Fiche éditée le 04/09/2018 à 09h23

1 Rue de Champagne
Mantes-la-Jolie 78200
78200
Téléphone : 01 39 29 21 21
Fax : 01 34 81 14 89

La fiche de Etablissement Public d'Aménagement du Mantois Seine Aval (Epamsa)

Présentation

Créé par décret en 1996, l’EPAMSA est un établissement public d’aménagement chargé d’opérations de développement et de renouvellement urbains sur le territoire de la Seine Aval, désormais Grand Paris Seine &Oise. Avec son expertise technique et son sens de l’innovation, l’EPAMSA est un partenaire clé du développement territorial, tant au niveau de l’élaboration que de la mise en œuvre des opérations.

Nos missions

L’EPAMSA conseille et accompagne les élus dans leur projet d’aménagement
> L’EPAMSA coordonne, pilote et anime les projets de renouvellements urbains (ANRU) et quartiers en politique de la ville.
> L’EPAMSA assure la mise en œuvre de projets complexes : montage financier, procédures administratives et juridiques françaises et européennes… .
> L’EPAMSA imagine et aménage des projets ambitieux et durables au service du développement du territoire.
> L’EPAMSA soutient les projets partenariaux : mobilité électrique avec le réseau ElectriCité Seine Aval, Seinergy Lab, la culture expérimentale du miscanthus… . L’objectif : Participer au développement équilibré du territoire au bénéfice de ses habitants et entreprises.

Édito
par Thierry Mouthiez

le 24/06/2019

Fiers !

Le magazine « Immoweek » à paraître est, à nouveau, un numéro exceptionnel à plus d’un titre. C’est, évidemment, une femme qui « occupe » la « Une » de ce magazine, qui sera remis aux participants du 1er Forum Immo Parité, le mercredi 26 juin prochain (et adressé, dans la foulée, à nos abonnés) : en l’occurrence Inès Reinmann-Toper, directrice associée d’Edmond de Rothschild Corporate Finance. Bien entendu, un dossier est aussi consacré aux lauréats de ce 1er Forum.

L’investissement en immobilier d’entreprise est, comme d’habitude dans ce magazine daté mai-juin, à l’honneur. Les principaux conseils de la place ont, une fois encore, accepté de répondre à nos questions sur l’état et les perspectives de la demande, de l’offre et des taux de rendement. Des analyses toujours pointues, émaillées de quelques-unes des principales transactions qui ont marqué le marché depuis juin 2018. Des interviews des investisseurs de renom, Karim Habra (Ivanhoé Cambridge) et Paul et Raphaël Raingold (GCI), illustrent les tendances de ce marché. A leurs côtés, Vincent Delattre (JLL) parle des investisseurs privés ; François Le Levier (CBRE) décrypte le marché de la logistique dont il est l’un des meilleurs spécialistes, tout comme Antoine Grignon (Knight Frank), grand connaisseur, pour sa part, de l’immobilier de commerce, qui s’attache au créneau particulier des centres commerciaux, sans compter, s’agissant de commerce, le key-plan de la rue des Archives signé Thierry Bonniol (BNP Paribas Real Estate Transaction France). L’habitation n’est pas en reste avec quelques-uns des meilleurs spécialistes de ce marché qui répondent, également, à nos questions ou encore Raymond Genre-Grandpierre (Savills) qui dresse le portrait d’un marché naissant, celui du coliving.

L’urbanisme transitoire, qui s’installe de plus en plus à Paris comme ailleurs, fait aussi l’objet d’un riche dossier avec, parmi les intervenants, Benoît Quignon (SNCF Immobilier), Eric Lejoindre (maire du 18ème), Jean-Baptiste Roussat (Plateau Urbain)…

Enfin, côté innovation, la 1ère édition du Grand Prix Essec de la Ville Solidaire et de l’Immobilier Responsable®, créé à l’initiative d’Ingrid Nappi-Choulet, titulaire de la Chaire Immobilier et Développement Durable de l’Essec, et la seconde édition du Mipim PropTech Europe, sont également à l’ordre du jour.

Au final, un magazine qui permet de vérifier que l’innovation irrigue, désormais, tous les créneaux de l’immobilier et que, de ce point, de vue, l’Hexagone n’a rien à envier à ses voisins ! Une situation dont tous les professionnels français peuvent se réjouir et être fiers !

Portrait

Chargement