Chargement

retour Accueil > les professionnels > Olivier Morlet

Olivier Morlet

Professionnel

Fiche éditée le 21/03/2018 à 15h03

ADIM Paris Île-de-France

61, avenue Jules Quentin, 92000 Nanterre
France
LD : 01 46 95 70 40

La fiche de Olivier Morlet

Fonction

directeur du développement aménagement

Formation

Urbaniste de formation (Institut d’Urbanisme de Paris), spécialiste en économie urbaine et immobilière

Parcours professionnel

Olivier Morlet a entamé son parcours professionnel à l’Adef (Association des Etudes Foncières-revue Etudes Foncières) comme consultant, responsable des études. Il a rejoint en 2002 l’AFTRP (aujourd’hui Grand Paris Aménagement), successivement comme responsable d’opérations foncières, monteur d’opérations et chef de projets d’aménagement (opérations dans le marché et en PRU). En 2011, il intègre Icade Promotion Aménagement pour diriger le pôle études et projets pour, en 2013, prendre la direction du développement. En 2016, il rejoint la direction territoriale résidentiel Ile-de-France, comme directeur de projets. En 2017, il avait intégré Synergies Urbaines, la nouvelle direction grands projets d’Icade Promotion.

Édito
par Thierry Mouthiez

le 15/10/2018

En plein boum…

L’acquisition en Vefa par CNP Assurances, représenté par La Française Real Estate Partners, des 33 000 m2 du futur siège d’Altarea Cogedim, rue de Richelieu (2ème), illustre, bien entendu, le dynamisme du marché de l’investissement, dans un contexte où l’offre d’immeubles « prime » à vendre est loin d’être pléthorique, notamment lorsqu’il s’agit d’ensembles neufs ou restructurés situés dans la Capitale (sans parler de l’acquisition, par TH Real Estate, des espaces tertiaires de « Morland Mixité Capital » et d’une partie de ceux de « 1 000 Arbres » par la CNP et AG2R La mondiale…).

Certes, il s’agit, ici, d’un dossier un peu particulier, le futur locataire n’étant autre que celui qui restructure l’immeuble et se présente, aujourd’hui, comme « le premier développeur immobilier en France »… Il n’empêche, les Vefa symbolisent la volonté des investisseurs d’acquérir des immeubles aux meilleurs standards du marché, qu’il s’agisse d’efficience, de confort ou de développement durable, dans un contexte d’offre contrainte.

De même que sur le marché locatif, les pré commercialisations symbolisent les recherches de la part des utilisateurs suivant des critères souvent identiques s’agissant du bâti, dans ce contexte d’offre contrainte. Il n’est qu’à observer le niveau des pré commercialisations dans les livraisons à venir… De ce point de vue, les principaux conseils de la place en disent beaucoup plus dans le prochain numéro de notre magazine à paraître la semaine prochaine. Le marché locatif y est analysé sous toutes les coutures. Et les conseils affirment qu’à la vue des demandes qui s’expriment, le dynamisme actuel devrait se poursuivre l’an prochain. Décidément, des marchés en plein boum…

Portrait

Chargement