Chargement

retour Accueil > Logement > Actualités > Baisse des APL : le gouvernement " choisit de...

Baisse des APL : le gouvernement « choisit de sacrifier les ménages modestes » (PCF)

- Le - par Arthur de Boutiny

L’annonce d’une baisse de 50 euros environ des aides personnelles au logement (APL) pour les locataires du parc HLM revient, pour le gouvernement, à « sacrifier les ménages modestes », alors que l’ISF va « diminuer » dans le même temps, a regretté le Parti Communiste.

" Une fois de plus, le gouvernement fait le choix de sacrifier les ménages modestes, alors qu’il prévoit de diminuer l’impôt sur la fortune de 3 milliards d’euros ", a critiqué Ian Brossat, responsable des questions logement au PCF.
Le Premier ministre Edouard Philippe a assuré mercredi que la baisse des APL prévue pour les locataires de logements sociaux n’aurait " aucun impact " pour eux puisqu’elle serait compensée par une baisse équivalente des loyers.
Evoquant l’économie annoncée de 1,5 milliard d’euros, Ian Brossat l’a accusé de " mensonge éhonté ".
" En réalité, ces sommes prélevées sur les budgets des bailleurs sociaux seront autant d’investissements en moins pour améliorer le parc de logements existants ou pour produire de nouveaux logements sociaux ", a-t-il expliqué.
" Cette mesure est donc totalement contradictoire avec le " choc d’offre " présenté par M. Macron ", a observé l’élu. (AFP)

Arthur de Boutiny

Journaliste Rédacteur

Chargement