Chargement

retour Accueil > Logement > Actualités > Le choix Immoweek : Savills veut construire pour...

Le choix Immoweek : Savills veut construire pour plus de 425 millions d’euros de logement en Irlande

- Le - par Arthur de Boutiny

Pour ce rendez-vous d’Immoweek consacré au « deal », nous nous penchons sur cet appel à financement absolument inédit de la part de Savills : afin de lancer le projet immobilier « Dublin Living », un projet de 1 170 logements répartis en 4 ensembles, soit le plus gros projet du secteur locatif privé d’Irlande, Savills propose une vente d’un prix supérieur à 425 millions d’euros. Petit zoom sur cette offre publique pas comme les autres…

Il s’agit, pour le marché irlandais, de la première plate-forme d’investissement dans le secteur locatif privé à une telle échelle. " Dublin Living ", localisé dans la capitale de l’Eire, propose quatre projets résidentiels : " Mount Argus ", " St. Clare’s ", " Carriglea " et " Cabra Road ". Marlet Property Group et M&G Investments sont propriétaires des sites d’aménagement.

" Mount Argus " comptera 180 appartements dans 8 immeubles d’habitation et doit être livré fin 2018, avec une valeur locative nette estimée à 3,3 millions d’euros par an. " St. Clare’s " comptera 220 unités en sept immeubles, doit être livrée en 2019 et représentera un loyer net annuel de 4 millions par an. " Carriglea ", prévu, lui, pour début 2020, totalisera 362 appartements répartis en dix immeubles et rapportera 5,9 millions d’euros par an si on se réfère aux loyers courants actuels. " Cabra Road ", enfin, proposera 8 immeubles d’habitation totalisant 408 appartements,  ainsi que 2 695 m2 d’espaces commerciaux.

Si la valeur locative nette estimée du portefeuille se situe aujourd’hui autour des 20,5 millions d’euros, la pénurie de logements locatifs privés à Dublin pourrait sensiblement augmenter la valeur locative de l’ensemble durant leur construction, qui doit s’étaler en plusieurs phases entre mi-2018 et début 2020. A terme, les quatre projets compteront 1 170 unités, dont la majorité doit compter deux chambres (soit plus de la moitié de T3). Le portefeuille est évalué à plus de 425 millions d’euros, soit un rendement net aujourd’hui estimé à environ 4,6 %.

D’après John McCartney, directeur Research chez Savills, " le nombre de foyers habitant en location privée à Dublin a augmenté de 42 400 depuis 2012. Cependant, le peu d’immeubles locatifs qui sont construits ne suffit pas à une demande locative en hausse constante, et le taux de vacance actuel dans le secteur locatif privé de Dublin n’est plus que de 1,45 %. Non seulement la population de Dublin augmente d’environ 1,4 % (20 000 personnes par an), mais aussi les données d’un récent recensement révèlent une tendance à l’urbanisation en Irlande. En raison de l’important déséquilibre qui s’est installé entre l’offre et la demande, Savills s’attend à une croissance continue, avec de nouveaux loyers résidentiels à Dublin qui augmenteront en moyenne de 7,3 % par an, soit un taux composé de 14,5 % jusqu’en mi-2019 ".

Avis aux amateurs de l’Ile d’Emeraude…

Arthur de Boutiny

Journaliste Rédacteur

Chargement