Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Logement > Actualités > Le choix Immoweek : qui veut être voisin de...

Le choix Immoweek : qui veut être voisin de Donald Trump ?

ActualitésLogement

le 27 Août 2018

Un duplex de 570 m2, en plein Manhattan, aux 64ème et 65ème étages d’un immeuble de renommée mondiale, pour un prix modique de 24,5 millions de dollars (21,4 millions d’euros). Sur le papier, rien à dire. Le « bémol » est qu’il se situe dans la Trump Tower et vous amènerait à être voisin du Président des Etats-Unis. Immoweek vous propose une visite dans le cadre du « deal » de la semaine.

Situé juste en-dessous du triplex du président, le duplex 64/65B propose une très grande pièce à vivre, 5 chambres et autant de salles de bain. Au sein de la tour, l’accès à une conciergerie de luxe, une salle de sport, un valet, une femme de chambre et à une vue panoramique sur New York sont garanties à l’acquéreur. Son ancien propriétaire est le milliardaire Jeff Reccords, propriétaire de la MidFirst Bank et de l’équipe de basket-ball Oklahoma City Thunder.

Bémol : pour des raisons de sécurité très poussées, sans oublier le contexte actuel des enquêtes sur la présidence, le futur propriétaire devra, sans doute, affronter une enquête draconienne de la part du FBI. Pour éviter tout problème politique, les hypothèses d’un achat par le gouvernement fédéral (au nom de la protection nationale) ou par le conseil d’administration de la Trump Tower sont évoquées. A bon entendeur…

Arthur de Boutiny

Journaliste Rédacteur

Édito
par Thierry Mouthiez

le 18/02/2019

Cher Paris...

« Avec des loyers qui atteignent 1 000 euros (HT, HC) du mètre carré dans les quartiers d’affaires, les entreprises se reportent sur le nord-ouest de Paris » : c’est ainsi que BureauxLocaux, qui se présente comme le « 1er site d’annonces immobilières pour les entreprises », titre son Baromètre semestriel de la demande de bureaux à louer à Paris et en petite couronne.

Ce Baromètre qui « analyse 1,6 million de recherches immobilières de dirigeants d’entreprises au 2ème semestre 2018″ souligne ainsi que « les loyers parisiens ont augmenté de 6,6 % en un an et affichent 457 euros (HT, HC) du mètre carré en moyenne. La barre symbolique des 1 000 euros (HT, HC) du mètre carré a été franchie pour certains biens exceptionnels proposés dans le 8ème arrondissement ». Sachant que, bien entendu, « à Paris, les arrondissements les plus recherchés au 2ème semestre 2018 sont le 8ème (12,3 % des recherches), le 9ème (10,1%), le 2ème (9,2 %), le 10ème(7,2 %) et le 17ème (7,2 %) ». BureauxLocaux précise que « quatrième de notre classement, le 10èmearrondissement confirme son statut de premier marché de report. Même si les loyers y ont augmenté de 11 % en un an, le loyer moyen affiché reste de 396 euros (HT, HC)/m2 dans le 10ème, soit 25 % moins cher que dans le 8ème »…

En petite couronne, « les loyers sont assez stables en banlieue parisienne où le marché est plutôt fluide. Les loyers y sont, en moyenne, deux fois moins élevés que dans la Capitale. La plupart des villes de petite couronne affichent des loyers inférieurs à 200 euros (HT, HC)/m2 ».

« Les PME néophytes en matière immobilière sont totalement désorientées par la pénurie actuelle de bureaux ! Le taux de vacance est plus que jamais orienté à la baisse (…) Dans la Capitale, il est même tombé à 2,5 % » souligne Sophie Desmazières, présidente et cofondatrice de BureauxLocaux, qui estime que « le marché de l’immobilier d’entreprise devrait rester très tendu en 2019 »…

Portrait

Chargement