Chargement

retour Accueil > Logement > Actualités > TLT 2017 : soyez-là le 15 novembre !

TLT 2017 : soyez-là le 15 novembre !

ActualitésLogement

le 08 Nov 2017

Le 15 novembre prochain se tiendront les « Trophées Logement et Territoires 2017 ». Vous pourrez alors assister à la cérémonie au cours de laquelle seront dévoilés les lauréats que vous avez élus parmi les 28 nommés.

Mais avant de connaître ces lauréats, deux débats sur des sujets majeurs pour le secteur du logement sont prévus.

Le premier, intitulé « Loi de finances 2018, que penser des premières mesures ? », réunira : Marc-Philippe Daubresse, sénateur-maire de Lambersart, ancien ministre ; Alexandra François-Cuxac, présidente de la Fédération des Promoteurs Immobiliers ; Valérie Fournier, présidente de la fédération des ESH ; Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre et Guillaume Vuilletet, député du Val d’Oise.

Un second débat, sur le thème de « JO 2024, Brexit, Grand Paris, Expo Universelle : les enjeux pour le logement », réunira : Emmanuelle Cosse, ancienne ministre du Logement et de l’Habitat Durable ; Geoffroy Didier, vice-président de la Région Ile-de-France ; Robin Rivaton, directeur général de Paris Régions Entreprises ; Manuel Flam, directeur général du groupe SNI et Jean-Philippe Ruggieri, directeur général délégué de Nexity.

Les deux débats seront respectivement introduits par Michel Mouillart, professeur d’économie à Paris Ouest, et Ingrid Nappi-Choulet, professeure à l’Essec, titulaire de la Chaire Immobilier et Développement Durable.

Cet évènement se déroulera en présence de Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des Territoires*.

Venez assister à ces échanges et débattre aux Salons Hoche, le 15 novembre, à partir de 8h30. Vous pouvez vous inscrire gratuitement à ces deux débats et à cette cérémonie, sur simple demande auprès de Sandrine Debray ou en nous retournant ce bulletin d’inscription. Et pour réserver une table ou un déjeuner à l’issue de cette matinée, contactez Patricia Mouthiez. A très vite !

* sous réserve

Catherine Bocquet

Rédactrice en chef

Édito
par Valérie Garnier

le 19/09/2018

La Défense : 60 ans et toujours sexy !

L’histoire se passe dans un pavillon situé en banlieue parisienne, en l’occurrence Courbevoie. Une ville en plein bouleversements, consécutifs aux travaux d’urbanisme monumentaux qui y sont engagés, tout comme à Puteaux et Nanterre, pour que le futur quartier de La Défense voit le jour.

Les camions, les pelleteuses, les marteaux-piqueurs, les grues et le bruit incessant que forme l’ensemble, dressent le décor du film de Pierre Granier-Deferre, d’après un roman de Georges Simenon, intitulé « Le Chat ». Nous sommes en 1971 et le quartier de La Défense, qui a été inauguré avec l’ouverture du Cnit en septembre 1958, s’apprête à émerger. Courbevoie, Puteaux et Nanterre vivent leurs derniers jours de « petites banlieues parisiennes ».
Après moultes rebondissements, péripéties et crises diverses, La Défense n’a eu de cesse de se développer, de se construire et même se déconstruire !
Pour faire face à l’obsolescence de nombreuses tours, un « Plan de Renouveau de La Défense » est lancé en 2006 par Nicolas Sarkozy, alors président de l’Epad. Il prévoit la construction de 850 000 m2 de bureaux supplémentaires, dont 350 000 en démolition-reconstruction ; 100 000 m2 de nouveaux logements et la réalisation de grands équipements.

En 2007, l’EPGD est créé pour gérer et promouvoir le quartier d’affaires. En 2010, l’EPGD change de nom pour devenir Defacto, tandis que l’Epad fusionne avec l’Epasa, aménageur de la Zac Seine-Arche, pour devenir l’Epadesa.

En janvier 2018, Defacto et l’Epadesa décident, à leur tour, de fusionner et la nouvelle structure, en charge de gérer, d’aménager et de promouvoir le quartier se nomme alors Paris La Défense.

Aujourd’hui, Paris La Défense fête ses 60 ans ! Historiquement, il s’agit du premier quartier d’affaires européen ; le quatrième le plus attractif au monde, selon le baromètre d’attractivité EY-ULI 2017 ; un territoire de 564 hectares, dont 31 d’espaces piétons ; 500 entreprises sont implantées, dont 41 % d’origine étrangère ; 75 % de sièges sociaux. La Défense, c’est aussi 3,5 millions de mètres carrés de bureaux dans plus de 70 tours, dont 10 000 m2 d’espaces de coworking ; 180 000 salariés ; 42 000 habitants et 45 000 étudiants. La Défense continue de se moderniser autour de nouvelles gares et développe des infrastructures au service des habitants afin de s’intégrer et répondre aux exigences et aux ambitions du Grand Paris. Bref, La Défense est loin d’avoir achevé son évolution urbaine !

Portrait

Chargement