Chargement

retour Accueil > Logistique > Actualités > Inventons la Métropole : Sogaris, Poste Immo et...

Inventons la Métropole : Sogaris, Poste Immo et Icade, groupement gagnant pour un hôtel logistique à Bercy Charenton

ActualitésLogistique

le 16 Avr 2018

Charenton-Bercy

C’est fait  : après l’annonce des quatre premiers lauréats parisiens en octobre dernier, ainsi que celle du gagnant du site de Charenton au mois de mars, le lauréat du site hôtel logistique de Bercy-Charenton vient d’être désigné.

 

C’est en effet le projet de la Sogaris (50 000 m2) en partenariat avec Icade et Poste-immo (conçu par Marc Mimram et Enia architectes) qui a été retenu .

Il s’agira d’un hôtel logistique tri modal (fer, route, tram) représentant plus de 17 000m2 de surfaces de plancher avec une réversibilité des surfaces proposées. Un niveau de sous-sol de 8 000m² d’un seul tenant exploité par le Groupe La Poste sera crée, avec un niveau  rez de voie ferrée dévolu aux marchandises industrielles lourdes entrant dans Paris par le train et repartant vers des points de livraison en véhicules propres, et enfin un dernier niveau avec une desserte tramway possible depuis le boulevard Poniatowski.
Ce projet est prévu en même temps que celui de Charenton de l’autre côté du boulevard périphérique, qui sera présenté avant l’été au Conseil de Paris. « Sur 80 hectares dont 20 hectares de pleine terre, il accueillera plus de 9 000 habitants et près de 12 000 emplois. Il s’agira d’un des plus ambitieux projets parisiens des prochaines années qui viendra participer au rééquilibrage Est-Ouest et créer un lien fort entre Paris et Charenton, un nouveau quartier du Grand Paris » rappelle la Ville de Paris.

Catherine Bocquet

Rédactrice en chef

Édito
par Arthur de Boutiny

le 18/09/2018

La logistique ne décélère pas

L’intérêt pour la logistique ne décélère pas après une année 2017 de tous les records, y compris à l’échelle de l’Europe, comme le montre une étude de BNP Paribas Real Estate pour le premier semestre 2018. Si le volume de transactions d’entrepôts de plus de 5 000 m2 baisse de 14 %, c’est après une année historique. Et en Espagne, en Allemagne et aux Pays-Bas, le volume record a même été conservé…

Même chose pour les investissements, qui se sont ajustés d’eux-mêmes à la baisse : leur volume baisse de 21 %, mais atteint néanmoins les 14 milliards d’euros à l’échelle de l’Europe, dopé par la croissance du PIB dans la Zone euro (+2,2 % en 2018) et la pétulance de l’e-commerce, qui a augmenté son poids européen de 14 % en 2017 et devrait encore enregistrer une croissance à deux chiffres cette année. L’Allemagne et les Pays-Bas ont de nouveau bien démarré l’année avec un niveau d’activité élevé, tandis que le marché français, après avoir connu une forte croissance pendant trois ans consécutifs, a baissé au cours du premier semestre 2018. Le marché britannique est demeuré dynamique, avec un volume de transactions d’1,6 million de mètres carrés au premier semestre 2018. Les taux de vacance des entrepôts XXL, où l’offre a de plus en plus de peine à suivre la demande, sont inférieurs à 5 % en Espagne, aux Pays-Bas, en Pologne et en République Tchèque. Les loyers ont augmenté de 2 % dans les principaux marchés européens, tout particulièrement à Milan, Berlin et dans les villes régionales britanniques.

BNP Paribas Real Estate note, également, que « le marché des locaux d’activité et logistiques a atteint son second volume d’investissement semestriel le plus élevé, avec 14 milliards d’euros enregistrés au cours du premier semestre 2018. » L’activité du marché britannique est restée robuste avec 4,3 milliards d’euros investis au cours du premier semestre 2018 et les loyers logistiques « prime » sont demeurés relativement stables dans l’ensemble, tandis que les taux de rendement « prime » se sont stabilisés à 4,25 %. En Allemagne, les investissements en locaux d’activité et logistiques sont restés très soutenus, avec 3 milliards d’euros enregistrés au cours du premier semestre 2018. Malgré une baisse d’environ 47 % par rapport au premier semestre 2017, il s’agit de loin du deuxième meilleur résultat jamais atteint. Aux Pays-Bas, les investissements en locaux d’activité et logistiques ont fortement augmenté au cours du premier semestre 2018, pour atteindre 2 milliards d’euros (+ 57 % comparé au 1er semestre 2017). Cette catégorie d’actifs est particulièrement solide aux Pays-Bas, où elle représente 25 % du total des investissements en immobilier commercial au premier semestre 2018. Le marché français a représenté 1,4 milliard d’euros au cours des six premiers mois de l’année, stimulé une fois de plus par les cessions de portefeuilles. En Espagne, après deux années d’activité sans précédent, l’investissement a atteint 390 millions d’euros, soit une baisse de 33 % par rapport au premier semestre 2017. En Pologne, l’investissement a, quant à lui, augmenté de manière significative pour se situer à 400 millions d’euros, avec des taux de rendement « prime » en baisse ce trimestre à 5,25 %.

La logistique toujours conquérante…

Portrait

Chargement