Chargement

Lundi 16 Avril 2018

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Le 12 Minutes Immoweek

Emmanuel Launiau, président du directoire d’Ogic

Tous les lundis à 8h16, retrouvez sur Radio Immo l’équipe d’Immoweek pour son émission hebdomadaire « Le 12 Minutes Immoweek ». Au programme : l’actualité de l’industrie immobilière et l’invité de la semaine…

Logement

Emmanuel Macron : il n'y aura pas de "nouvel impôt", ni local, ni national

Emmanuel Macron a assuré dimanche que la fiscalité n’augmenterait pas en France durant son quinquennat et que le gouvernement ne créerait pas de nouvel impôt…

Domaxis : des engagements pour le logement à travers six conventions de partenariat

Domaxis (groupe Action Logement) présidé par Philippe Pelletier développe son action en faveur du logement en Ile-de-France…

Vilogia acquiert 325 logements en Ile-de-France

Vilogia fait croître son patrimoine francilien avec le rachat, pour un montant total de 20 millions d’euros euros…

Edito

Location de bureaux : toujours plus dynamique…

Tous les conseils s’intéressent de près au coworking. Récemment, Savills annonçait le lancement, en France, de sa plate-forme Workthere dédiée aux espaces de coworking disponibles sur l’ensemble du territoire…

Bureaux

Paris 18ème : Actarus s'installe rue de l'Evangile

Actarus, société de production de films et programmes pour la télévision, a pris en location 240 m2 de bureaux en entresol au 16-18, rue de l’Evangile, dans le 18ème arrondissement.

Le choix Immoweek

Allianz co-finance du bureau "prime" dans la City

Commençons le premier « choix Immoweek » de ces vacances de Pâques par un « chiffre » : 100 millions… de livres sterling (soit 115,5 millions d’euros environ), c’est le financement assuré par TH Real Estate et Allianz…

Logistique

Entrepôts en France : un ralentissement au 1er trimestre, qui ne devrait pas durer

« Le marché des entrepôts marque un ralentissement au cours des trois premiers mois de l’année 2018, après le niveau exceptionnel enregistré en 2017 » indique BNP Paribas Real Estate à propos du…

Parcours

Nicolas Jullien, directeur des opérations de Perial Développement

Nicolas Jullien, 42 ans, rejoint Perial Développement en qualité de directeur des opérations. Il « sera en charge de développer la filiale sur toute la France via des opérations de promotion ou de marchand de biens…

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Arthur de Boutiny

le 24/04/2018

HQE, BREEAM, Leed et consorts…

Lancé en novembre, le label Intairieur se propose de mesurer et contrôler la qualité de l’air à l’intérieur des bâtiments. « On sait désormais que l’air intérieur est cinq à dix fois plus pollué qu’à l’extérieur (…) et est responsable de près de 20 000 décès prématurés par an en France, tandis qu’on estime à 19 milliards d’euros son coût socio-économique ». Ce protocole de valorisation de la qualité de l’air intérieur va être repris par Bouygues Immobilier pour son programme « Oreka », à Bayonne (64). On le voit, les labels et autres certifications deviennent de plus en plus nombreux et, pour le commun des mortels comme pour les professionnels, il devient difficile de s’y retrouver.

Acermi, BBCA, BiodiverCity, Biosourcé, BREEAM, CSTBat, Eco Artisan, Effinergie, Habitat et Environnement, Leed, Minergie, NF HQE, Passivahaus, Qualitel, Well… Citer les quelque 4 000 normes se rapportant au bâtiment serait fastidieux et tiendrait de la liste de Prévert, mais le Grenelle de l’Environnement, la Cop21 et l’Accord de Paris ont fortement favorisé la multiplication des certifications, qui sont pour près de 98 % d’entre elles d’application volontaire et résultent d’une stratégie. Une trinité se détache néanmoins : HQE, BREEAM et Leed.

Outre les questions de chauvinisme, entre la norme française HQE, l’anglaise BREEAM et l’américaine Leed, il y a, bien sûr, le souhait d’attirer des entreprises internationales dans les bureaux. HQE se focalise sur l’éco-construction, l’éco-gestion, le confort et le santé et permet de bénéficier des labels d’Etat de HPE (haute performance énergétique) et BBC (bâtiment basse consommation) ; délivré par Certivéa, il est bien plus cher que celui de ses concurrentes, un coût à relativiser par rapport aux coûts d’investissements mobilisés sur ces projets. BREEAM se focalise, quant à elle, sur 10 thématiques environnementales, rend obligatoire le recrutement d’un écologue et a pour elle un process de certification allégé et un coût bas. Quant à Leed, encore timide dans l’Hexagone, elle a pour elle une saisie du dossier simple sur une plate-forme en ligne, mais a contre elle des références, des normes et des produits peu reconnus en Europe, tout en rendant incontournable le « commissioning » : ce processus d’assurance de la qualité, qui s’étend sur toute la durée des étapes de développement, réalisation, mise en service et exploitation du bâtiment, est un pré-requis pour l’obtention de la certification. Les sujets traités par ces certifications étant les mêmes, les acteurs de l’immobilier choisissent de plus en plus souvent la triple certification.

Si les certifications tiennent de la forêt vierge, il faut néanmoins remarquer que leur emploi de plus en plus massif est une preuve évidente de l’intérêt des professionnels de l’immobilier pour le développement durable et une adéquation des bâtiments à de tels objectifs… Comme si la complexité des labels était proportionnelle à celle du défi de l’écologie…

Portrait

Chargement