Chargement

Vendredi 15 Février 2019

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Le Choix Immoweek

Benjamin Rombaut (Strategies & Corp) - "Parcours complet"

Les « Pierres d’Or » 2019 sont à présent achevées ! Pour prolonger un peu le souvenir de cet évènement, vous pourrez retrouver, jour après jour, dans le « choix Immoweek », les portraits des lauréats et des…

Bureaux

Roche s'installe à la place du journal "L'Equipe"

Roche signe un bail commercial avec AG2R La Mondiale Matmut, via sa…

Cushman & Wakefield commence fort l'année...

C’est le département investissement de Cushman & Wakefield qui était le…

Bordeaux : l’École Supérieure de Commerce d’Angers s'installe dans "G8"

L’École Supérieure de Commerce d’Angers…

Amazon renonce à son projet de siège newyorkais

Amazon annonce sur son blog renoncer à implanter un nouveau siège à New York, en raison des…

Interview

Eric Cosserat et Yann Guivarc’h (Perial) : « réaliser 760 millions d’euros d’acquisitions en 2019 »

Perial a été très actif en 2018, à l’origine de nombreuses acquisitions et transactions locatives, en Ile-de-France, en régions, mais aussi en zone Euro. Une stratégie multi-produits, multi-objectifs qui répond à la diversité de…

Logement

3F crée une direction dédiée à l’accession sociale à la propriété confiée à Romain Stern

(INFO IMMOWEEK) 3F souhaite accroître son intervention en matière d’accession sociale à la…

Alila construit "Le Danube", au Mans

Le groupe Alila pose la première pierre de la résidence « Le Danube », au Mans (72), qui comptera…

Orsay : l’EPA Paris-Saclay lance une consultation pour un programme de 300 logements étudiants

L’EPA Paris-Saclay lance une consultation pour un…

Edito

Aux Mipim Awards 2019, n’oubliez pas : votez français !

D’entrée de jeu, faisons notre mea culpa. On pourra nous reprocher cet appel et nous traiter de cocardier. On assumera ce qualificatif, en ne se cachant pas d’être patriote (et non nationaliste, la différence est de taille). Oui, il faut voter…

Commerces

Leroy Merlin s'installe rue des Rosiers

Leroy Merlin prend en location 165 m2 à usage de commerces au 5-7, rue des Rosiers, immeuble appartenant à…

Logistique

6ème Sens Immobilier lance la construction du site "Solystic", à Alixan (26)

6ème Sens Immobilier a posé la première pierre du site industriel de Solystic, dans le…

Territoires

Granitic choisi par l'Epamsa pour construire une cité artisanale à Buchelay

L’Epamsa a signé une promesse de vente avec le promoteur Granitic pour la réalisation…

Green & Innovations

La Réunion : CBo Territoria livre "Les Pétrels", à La Plaine Saint-Paul

CBo Territoria a livré, à la Société HLM de La Réunion, la résidence « Les Pétrels », dans le…

Analyses & Résultats

Perial Asset Management : 900 millions d'euros de transactions en 2018

Perial Asset Management a réalisé, en 2018, 900 millions d’euros de transactions, réparties entre…

Sofidy a collecté 498 millions d'euros en 2018

La collecte brute globale de Sofidy, racheté par Tikehau Capital,  a atteint…

Advenis : chiffre d'affaires en hausse de 8 %

Le groupe Advenis a enregistré un chiffre d’affaires de 70,6 millions d’euros, en…

Finance & Bourse

Héraclès Gestion devient Altixia Reim

La société de gestion de la foncière Héraclès, Héraclès Gestion, change de nom et…

Vie Pratique

Chaque entreprise peut avoir sa "réception des travaux"

Dans un chantier de bâtiment, la réception du travail d’un entrepreneur peut avoir lieu sans attendre que les…

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Thierry Mouthiez

le 22/05/2019

« L’entrepôt du futur »…

Longtemps, l’immobilier logistique est resté le pré carré de quelques « niche players », la plupart des investisseurs délaissant ce qu’ils considéraient comme de l’immobilier plutôt bas de gamme par rapport aux bureaux.

Avec en particulier l’essor du e-commerce, la situation a beaucoup évolué depuis (jusqu’à ce que l’immobilier logistique enregistre un record historique en terme de volume investi dans cette classe d’actifs l’an passé !) et c’est loin d’être fini comme on peut l’imaginer à la lecture d’une récente étude de JLL sur « l’entrepôt du futur ».

Le conseil estime, en effet, que « la redéfinition de l’entrepôt logistique se fait principalement à travers 9 éléments ». Et de citer :

  • « les technologies sans fil et la localisation en temps réel (afin de faciliter la gestion des stocks et de l’entrepôt, et de transmettre directement les données récoltées sur les tablettes et appareils mobiles des utilisateurs, grâce aux fréquences radio et sans fil) ;
  • des équipes hyper connectées (des capteurs, balises GPS et autres évolutions permettront de déployer, de contrôler et d’analyser plus rapidement les décisions logistiques, mais aussi de mieux utiliser les ressources disponibles) ;
  • un prélèvement toujours plus intelligent (« Voice picking » multilingue, robots spécialisés, réalité augmentée, autant d’éléments qui prendront en charge le déplacement des marchandises, sans pour autant remplacer complètement l’humain. Cette technologie « goods to man », qui laisse aux humains certains gestes plus complexes de tri et de prélèvement, permettra d’accroître la productivité tout en surmontant les barrières linguistiques et de compétences) ;
  • des hauteurs libres toujours plus importantes (dans le but de minimiser l’emprise foncière et d’optimiser l’utilisation des entrepôts. Des hauteurs allant jusqu’à 7 mètres dans les années 1990, contre 12 à 30 mètres aujourd’hui pour des automatisations verticales) ;
  • maintenance prédictive des entrepôts (grâce à l’analyse du big data et de l’IOT. Les nouvelles technologies permettront de se prémunir contre d’éventuelles pannes et, ainsi, de réduire la non-qualité et les coûts liés à l’improductivité) ;
  • une évolution vers le développement durable (avec la mise en place de procédés comme les panneaux solaires, l’éclairage à LED, les surfaces réfléchissantes et autres techniques innovantes, toutes positives pour l’environnement et pour les résultats financiers ou opérationnels) ;
  • un design centré sur l’humain (avec de nouvelles mesures comme des capteurs de qualité d’air ou encore des régulateurs de température. L’amélioration de l’environnement de travail, des équipements et de la santé des employés aide à réduire la rotation du personnel pour l’utilisateur et offre de nouvelles perspectives pour les propriétaires) ;
  • dans la logistique, la flexibilité est de rigueur (l’entrepôt à la demande permettra de donner plus de flexibilité à la chaîne logistique. Les utilisateurs auront accès à un réseau de distribution encore plus maillé sur le territoire) et
  • des sols super-plats aux pentes (pour assurer le bon fonctionnement des technologies robotisées et faciliter les flux entrants et sortants).

Décidément, on est effectivement bien loin de la simple boîte en bardage…

Portrait

Chargement