Chargement

Vendredi 16 Février

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Hôtels

Paris-Orly : le groupe ADP et AccorHotels ouvrent un nouveau complexe hôtelier

Le groupe ADP, en tant que propriétaire et aménageur des terrains, et AccorHotels en sa qualité d’exploitant et d’investisseur (via sa filiale AccorInvest), ont signé deux baux à construction pour rénover l’hôtel Mercure et créer un ibis Styles à l’aéroport d’Orly.

Logements

Le secteur du bâtiment s'inquiète de la qualité des logements sociaux

La future loi Logement ne doit pas, sous prétexte de simplifier la construction, abaisser la qualité des logements sociaux, s’inquiète le secteur du bâtiment, qui en appelle à l’arbitrage du Premier ministre et du Président de la République.

Bureaux

Vannes (56) : le Groupe Duval lance la construction d'un ensemble de 6 515 m2

Le Groupe Duval lance le chantier d’un immeuble de bureaux de 6 515 m2 pour les 350 agents des services de l’Etat, sur le site de l’ancienne caserne Troadec, à Vannes (56).

Parcours

Denis Millard nommé chez Grand Paris Aménagement

Denis Millard est nommé délégué aux relations commerciales et au développement économique de Grand Paris Aménagement, auprès d’…

Deux promotions chez Terranae

Au sein de Terranae, Romain Poucet, 38 ans, et Emilie Fargier, 33 ans, sont promus, respectivement, directeur général adjoint finances et projet manager.

Analyses & Résultats

Sofidy gère un patrimoine valorisé à 4,5 milliards d'euros

Dans son bilan annuel, Sofidy annonce avoir franchi, en 2017, les 4,5 milliards d’euros d’actifs sous gestion pour le compte de ses clients particuliers et investisseurs institutionnels.

Cegereal : de bons résultats dûs à une "forte activité commerciale"

L’exercice 2017 se solde, pour Cegereal, par un ANR triple net Epra en hausse de 7,3 %, à…

Segro : des projets en développement pour un potentiel locatif de 43 millions de livres

Le résultat net ajusté avant impôts (« adjusted pre-tax profit ») de Segro pour 2017 augmente de plus de…

Territoires

Les élus écologistes se lèvent contre les tours à Paris

Les conseillers municipaux écologistes parisiens ont lancé, jeudi 15 février, la pétition « Stop aux tours à Paris » avec l’appui d’une dizaine d’associations, pour demander que les Parisiens soient consultés sur la construction de nouvelles tours dans la Capitale.

Commerces

Canna-Hub, développeur américain de "business parks"... pour le commerce du cannabis

Avec la légalisation du cannabis en Californie, certains entrepreneurs se sentent pousser des ailes : Canna-Hub, un développeur immobilier basé à Sacramento, a, en effet, ouvert deux « business parks » consacrés à la…

Vie Pratique

La commune aussi peut s'approprier un bien

Une commune peut, comme un particulier, devenir propriétaire d’un terrain qu’elle occupe paisiblement depuis trente ans.

Un locataire ne doit pas compenser de lui-même un trop versé

Un locataire qui estime avoir trop payé ne doit pas procéder de sa propre initiative à une compensation avec les sommes qu’il doit.

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Pascal Bonnefille

le 21/09/2018

Les bureaux : jamais plus « comme avant » !

Il ne se passe pas de jours où la découverte de nouveaux lieux, de nouveaux sièges sociaux ne démontrent une réalité qui s’est imposée. Nous ne pourrons plus concevoir les bureaux « comme avant ». Avant quoi d’ailleurs ? Avant la révolution du coworking, du flex (quel qu’en soit le degré), du « workwell » comme dirait la dynamisante Anne Schneegants dont les locaux sont inspirants.

Ce matin encore, visitant le «show-room » Vitra, à l’invitation d’Isabelle de Ponfilly, dont le professionnalisme et la disponibilité sont bien connus, il était évident, pour les participantes (j’étais le seul homme), que plus personne ne voulait de bureaux « comme autrefois ». Et que toutes les structures immobilières s’y prêtent à merveille. A l’origine, Vitra avait d’ailleurs choisi comme lieu de présentation, une ancienne usine. Aujourd’hui, c’est dans de l’haussmannien (superbement réhabilité par Groupama Immobilier – bravo Eric Donnet) que les meubles, et peut-être surtout les ambiances sont présentés. Et les stucs XIXème sont parfaitement cohérents avec le design le plus contemporain (on rêve face aux « grands classiques » du design, mais on admire beaucoup le travail des frères Bouirroulec).

C’est tout un symbole pour l’immobilier : la modernité peut être partout implantée et pas seulement à La Défense. Simplement, les usages ne peuvent, définitivement plus, être conçus de la même manière. Adieu aux salles de réunions inutilisées les trois quarts du temps, adieu aux entrées vides et inutiles, adieu aux bureaux des « chefs » qui comptaient leur pouvoir au nombre de fenêtres et/ou de lampes, de canapés… ou de téléphones. Et tout le monde est concerné ! Etant l’invité d’une grande structure publique à Bordeaux, je rencontrais hier son responsable qui précisait que son premier geste avait été de ne plus occuper le vaste bureau (beaucoup de fenêtres !) de son prédécesseur et d’utiliser sa propre pièce de travail comme une salle de réunion, d’échanges (on allait dire de vie !). Il y a certainement des inconvénients à ces nouvelles formes de travail, mais mesurons-en les avantages. Et, même pour une petite PME comme la nôtre, le défi est enclenché. Dès l’année prochaine, nous concevrons « autrement » nos propres bureaux. Et certainement pas « comme avant » !

Portrait

Chargement