Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Territoires > Actualités > CBRE vend un nouveau portefeuille de sites pour...

CBRE vend un nouveau portefeuille de sites pour Total

ActualitésTerritoires

le 09 Avr 2019

CBRE lance la vingt-et-unième session de commercialisation de sites pour le compte de Total et de ses filiales : il s’agit de 6 sites inactifs...

Cette partie du site est réservée aux abonnés

Connectez-vous

OU

Abonnez-vous

Abonnement

Pour moins de
4€ / Jour

Je m'abonne

Édito
par Thierry Mouthiez

le 23/04/2019

Logistique : « une période passionnante »…

La cote de la logistique auprès des investisseurs ne se dément pas comme le soulignait François Le Levier dans une interview exclusive.

Dans ce contexte, il est aussi intéressant de revenir sur les déclarations de Ian Worboys, le « chief executive officer » de P3 Logistics Parks, un poids lourd du secteur. En effet, cette société rachetée en décembre 2016 par le fonds souverain de Singapour (GIC) pour 2,4 milliards d’euros, dispose de parcs logistiques dans 9 pays européens, dont la France, représentant plus de 4,1 millions de mètres carrés d’espaces locatifs sous gestion et une réserve foncière de plus d’1,3 million de mètres carrés. Une société qui, a-t-elle annoncé, « continue d’enregistrer une forte croissance au cours des 12 dernies mois ». Une évolution attribuée « en partie à l’essor de la demande en ligne », avec une augmentation de 20 % du nombre de ses clients et une part de ces derniers dans le « retail » dépassant « les 30 % pour la première fois dans son histoire »…

Dans ce contexte, Ian Worboys relève, logiquement, que « le secteur de la logistique connaît un engouement qu’il s’agisse d’investissement, de demande clients ou bien d’innovation technologique » et souligne que la société signe « un nouveau contrat de bail tous les 1,3 jour », qu’elle dispose d’un « pipeline de développement engagé de plus de 660 000 m2 » ou encore qu’elle va construire « certains des plus grands projets « clé en main » d’Europe ». Et d’ajouter : « la personnalisation, l’automatisation et la servitisation des secteurs de l’entreposage et de la logistique entraînent des changements rapides dans la gestion des activités et l’espace nécessaire pour stocker, remplir, expédier et traiter les marchandises. C’est une période passionnante, pleine de forces créatrices et de rupture »…

L’intérêt pour l’immobilier logistique semble donc bien reposer sur des critères objectifs solides…

Portrait

Chargement