Chargement

retour Accueil > Territoires > Actualités > Le choix Immoweek : 13 milliards d’euros...

Le choix Immoweek : 13 milliards d’euros d’économies pour les collectivités territoriales

- Le - par Arthur de Boutiny

Cet évènement exceptionnel que s’avère être la toute première Conférence des Territoires, au Sénat, nous offre notre « chiffre » de la semaine : celui-ci est tout trouvé, annoncé par le ministre de l’Action et des Comptes Publics Gérald Darmanin : 13 milliards d’euros. Il s’agit, d’ici 2022, de la baisse des dépenses que devront réaliser les collectivités territoriales… Mais comment mettre en oeuvre une telle réforme ?

Le ministre l’a annoncé devant les élus locaux. Il suivait en cela le Premier ministre, Edouard Philippe, qui signalait en ouverture que l’effort budgétaire des régions, départements, communes et autres collectivités serait " globalement important ". Celui-ci, prudent, avait évoqué une fourchette de 10 à 13 milliards d’euros, découlant d’une réflexion sur la fiscalité locale, la taxe d’habitation et l’ensemble du système de financement des collectivités territoriales.

Edouard Philippe a annoncé cinq chantiers prioritaires, sans qu’il s’agisse de " big bang " : l’adaptation des structures aux territoires, la décentralisation garantie, un " contrat de mandature " (pacte financier responsable), une lutte contre les fractures territoriales et la transformation écologique et numérique des territoires.

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a parallèlement décidé de recentrer les aides au logement et de renforcer le budget de l’Anru. " Le cœur du problème est dans deux tiers des zones de France que sont le Grand Paris, la Région Rhône Alpes et le sud est ; ce sont ces territoires qu’il faut accompagner ".

Une démarche collective

Pour préparer cette conférence, quelques chiffres aussi : des courriers ont été adressés aux 36 000 élus municipaux et collectivités territoriales, un appel à contributions afin de connaître leurs aspirations et de pouvoir ainsi mieux préparer la réforme des collectivités territoriales.

Lors de cette conférence, 400 structures étaient ainsi invitées au Sénat, et 600 personnes s’étaient inscrites pour participer aux ateliers mis en place à l’occasion de la conférence.

Les Conférences des Territoires se succéderont chaque semestre ; il faut dire que le chantier s’annonce de longue haleine, et avec lui de longues négociations… François Baroin, président de l’Association des Maires de France (LR) s’est en effet affirmé " plus que réservé " : " en baissant les dépenses publiques, ce sont les services publics locaux qui risquent d’être altérés, l’investissement local qui va baisser, les territoires qui n’auront plus de marge pour se développer… " Immoweek suivra, bien sûr, le dossier !

Arthur de Boutiny

Journaliste Rédacteur

Chargement