Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Bureaux > Actualités > Covid-19 : Groupama Gan REIM rassure ses clients...

Covid-19 : Groupama Gan REIM rassure ses clients et partenaires

ActualitésBureaux

le 25 Mar 2020

Depuis une dizaine de jours, Groupama Gan REIM a actionné son « plan de continuité de l’activité » (PCA), prévoyant la « mise en sécurité de ses collaborateurs, le basculement à un travail à distance pour respecter les injonctions de confinement, et la gestion sans discontinuité des impératifs liés à l’activité de la société de gestion de portefeuille (SGP) Groupama Gan REIM et des fonds d’investissement alternatif (FIA, sous forme d’OPCI, OPPCI, SCPI, GF) gérés ».

L’équipe de Groupama Gan REIM est donc « pleinement mobilisée sur les enjeux attachés à chacune de ses actions en matière d’investissements immobiliers et financiers, de management de la performance des FIA, de valorisation des actifs, de réception et de traitement des demandes de souscriptions, et de gestion des relations avec les clients et partenaires ».

Si Groupama Gan REIM entend respecter strictement les prescriptions formulées par le gouvernement français dans l’élan de solidarité actuel face au Covid-19 et à ses effets, « un soin particulier sera porté sur l’éligibilité des demandes d’aides des locataires qui pourront être réceptionnées, ces aides consistant à ce jour en l’octroi, au bénéfice des TPE et PME en difficulté, de délais de paiement, et non d’annulation, des loyers du second trimestre 2020 ».

« Même s’il est encore prématuré pour mesurer les impacts du contexte actuel sur les FIA gérés par Groupama Gan REIM, il convient d’indiquer les éléments suivants : l’OPCI Groupama Gan Pierre 1 dispose d’un socle d’actifs immobiliers caractérisé par des immeubles neufs ou récents, diversifiés dans leurs typologies (bureaux, commerces, logistiques, loisirs) et leurs emplacements géographiques, et loués sur la base de baux long terme à des contreparties dont l’activité et les résultats devraient afficher une réelle résilience ».

S’agissant des actifs financiers de l’OPCI, « ils sont constitués exclusivement de liquidités depuis la décision prise par Groupama Gan REIM, à l’automne 2019, de céder l’ensemble des actions de foncières cotées détenues, cette option stratégique ayant participé notamment à la bonne performance (+7,98 %) affichée par l’OPCI fin 2019 et aussi à sa résilience en ce début d’année 2020 dans un contexte de chute des marchés financiers ».

D’autre part, la SCPI Affinités Pierre « dispose d’un patrimoine immobilier diversifié en bureaux, logistiques et commerces, constitué d’immeubles pour une majorité neufs ou récents, et dont l’état locatif est principalement composé de grands groupes nationaux ou internationaux engagés sur des baux long terme. C’est avec conviction, sélectivité et prudence, que ce portefeuille a été ainsi constitué et qu’il a aussi permis, fin 2019, la réalisation d’une première cession d’un actif de commerces localisé à Paris générant une plus-value significative. La SCPI Affinités Pierre dispose de résultats et de trésorerie suffisants pour assurer le versement, en avril prochain, d’un premier acompte sur dividendes à ses clients porteurs de parts qui ont pu bénéficier au titre de 2019 d’un DVM de 5,24 % ».

Valérie Garnier

Directrice de la rédaction

Édito
par Pascal Bonnefille

le 22/09/2022

La révolution verte est en route !

La révolution verte dans l’immobilier est en marche et rien ne l’arrêtera : en paraphrasant une citation historique, on ne veut pas simplement rappeler une formule célèbre, mais bien souligner l’irréversibilité et la diversité des projets en cours.

Notre magazine, spécialement édité à l’occasion du Sibca 2022, le salon immobilier bas carbone, dont nous sommes heureux d’être partenaires, a dû en effet faire des choix, souvent difficiles, entre les initiatives, programmes, nouvelles techniques qui fourmillent dans le monde immobilier hexagonal, tant elles sont nombreuses et originales : dans le bureau, les commerces et l’habitation, les expressions matériaux bio et géosourcés sont maintenant des expressions courantes ; le bois, le chanvre, la terre crue sont couramment utilisés.

Que de chemin parcouru en quelques années ! On se permettra un souvenir récent : la venue, à l’initiative d’Immoweek, de plusieurs (très) grands professionnels de l’immobilier à un Forum bois à Nancy.
La salle était pratiquement vide montrant le gouffre existant alors encore entre les « hommes de la pierre » (qu’on ne voyait alors, là-bas, que comme ceux du béton…) et les autres acteurs, singulièrement ceux du bois et des forêts. Ce temps est aujourd’hui révolu et on s’en réjouit.

Toutes les initiatives présentées dans ce magazine seront suivies de beaucoup d’autres et, plus que jamais, nous leur donnerons la place qu’elles méritent. Toute la chaîne immobilière est aujourd’hui mobilisée ; comme le grand élan de construction des années 1960, dans d’autres circonstances bien sûr et avec d’autres objectifs (même s’il ne faut pas négliger celui de la production), il est possible aujourd’hui de construire mieux. Plus durable, plus respectueux de l’environnement, tourné vers le recyclage et soucieux de l’occupation des sols, l’immobilier hexagonal opère une mue sans précédent. En parler et la promouvoir sera notre objectif numéro un dans les années à venir. Comme saluer les efforts de tous les acteurs et de toutes les actrices du secteur.

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine