Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Bureaux > Actualités > En confinement avec… Alexandre Brochot

En confinement avec… Alexandre Brochot

ActualitésBureaux

le 12 Mai 2020

Pour ce deuxième épisode de la matinée, nous accueillons Alexandre Brochot, co-fondateur d’AOS (Appels d’Offres Simplifiés), logiciel dédié à l’ensemble des acteurs du BTP en France, qui a bien voulu nous livrer sa vie en huis-clos depuis bientôt deux mois maintenant…
A partir de ce 12 mai, nous lançons un nouveau questionnaire « à la Proust » intitulé : « Questions Pour un Après ». Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à nous contacter sur redaction@immoweek.fr

Comment se déroule votre journée ?

Avec étonnement, j’ai gardé mes habitudes pré-Covid. Au réveil, je prends 45 minutes pour me préparer et attaquer la journée en enchaînant deux cafés.

En poste à 8h30, je démarre en lisant l’actualité dans l’immobilier pour suivre les tendances du marché. La journée s’enchaîne entre administratif, mails, appels et visios. Je prends environ 2 heures par jour pour avancer sur des partenariats en France et nouveaux marchés que nous pourrions lancer. Je suis devenu accro aux visioconférences car je gagne un temps considérable en évitant les déplacements en scooter et en train.

Le soir, j’échange avec mon associé ou d’autres amis entrepreneurs pour imaginer l’après-Covid.

Où êtes-vous ?

Juste avant le confinement, j’étais en rendez-vous avec des partenaires à Montpellier pendant quelques jours. Nous sentions que quelque chose allait se passer. Cela n’a pas raté, le mardi, on nous annonçait le confinement. Ayant de la famille sur Nîmes, j’ai annulé mon retour sur Paris et j’ai aménagé un nouveau bureau à distance.

Quelle est la pièce préférée de votre logement ?

Mon bureau. C’est cette pièce qui me relie aux 50 collaborateurs d’AOS. C’est incroyable la manière dont notre société s’est réorganisée en un temps record. Aujourd’hui, toutes nos équipes travaillent dur en home office pour répondre à la demande exponentielle de nos utilisateurs. Echanger quelques minutes avec l’équipe permet de conserver le lien malgré la distance.

Que lisez-vous ? Avez-vous un livre à nous recommander ?

En ce moment, je me nourrie avec l’histoire de Mohed Altrad, président du Groupe Altrad, à travers son roman « Badawi ». Destiné à être berger en Syrie, il est devenu un entrepreneur français mondialement connu. Son parcours est tout simplement fascinant !

Dans ces moments difficiles, j’invite tout entrepreneur qui se pose des questions sur l’avenir à re.lire la biographie d’Elon Musk, qui rappelle que rien n’est simple, mais que tout est possible. On vit un moment historique, soyons clairs. Mais il est important de se concentrer sur l’après.

Un film ou une série télé que vous allez revoir ? Que vous nous recommandez ?

Je pense qu’un bon vieux « 99 Francs » permettra de passer une bonne soirée avec mon frère. Sujet peut être d’actualité d’ailleurs… Si je devais recommander un film, je dirais « Léon » de Luc Besson, en version longue.

Un album de musique à nous conseiller ?

Harvest, de Neil Young.

Comment faites-vous pour garder la forme ?

Un peu cliché, mais après réflexion : travail, famille et amis.

Avez-vous un message à faire passer à nos lecteurs et aux autres confinés ?

Pourquoi ne profiteriez-vous pas de cette période pour accélérer votre digitalisation ?

On le sait tous, le numérique peut faire gagner un temps considérable lorsque nous avons les bons outils. Cette période de confinement est l’occasion de chercher plus d’efficacité au sein de vos équipes pour optimiser le flux d’informations entre elles.

Aujourd’hui, de nombreuses solutions existent pour vous permettre de vous concentrer sur votre coeur de métier. Je pourrais vous en citer certaines que je trouve particulièrement prometteuses, à savoir : pour les entreprises du bâtiment, Tracktor, pour louer du matériel entre entreprises ; pour les maîtres d’oeuvre et maîtres d’ouvrage, Kaliti, pour suivre vos chantiers et attestation légale pour regrouper les documents administratifs de vos entreprises.

Sachez également que les équipes d’AOS sont mobilisées à 100 % et seront ravies de vous accompagner dans la dématérialisation de vos appels d’offres.

Une photo qui symbolise ou illustre, pour vous, le confinement ?

Valérie Garnier

Directrice de la rédaction

Édito
par Pascal Bonnefille

le 22/09/2022

La révolution verte est en route !

La révolution verte dans l’immobilier est en marche et rien ne l’arrêtera : en paraphrasant une citation historique, on ne veut pas simplement rappeler une formule célèbre, mais bien souligner l’irréversibilité et la diversité des projets en cours.

Notre magazine, spécialement édité à l’occasion du Sibca 2022, le salon immobilier bas carbone, dont nous sommes heureux d’être partenaires, a dû en effet faire des choix, souvent difficiles, entre les initiatives, programmes, nouvelles techniques qui fourmillent dans le monde immobilier hexagonal, tant elles sont nombreuses et originales : dans le bureau, les commerces et l’habitation, les expressions matériaux bio et géosourcés sont maintenant des expressions courantes ; le bois, le chanvre, la terre crue sont couramment utilisés.

Que de chemin parcouru en quelques années ! On se permettra un souvenir récent : la venue, à l’initiative d’Immoweek, de plusieurs (très) grands professionnels de l’immobilier à un Forum bois à Nancy.
La salle était pratiquement vide montrant le gouffre existant alors encore entre les « hommes de la pierre » (qu’on ne voyait alors, là-bas, que comme ceux du béton…) et les autres acteurs, singulièrement ceux du bois et des forêts. Ce temps est aujourd’hui révolu et on s’en réjouit.

Toutes les initiatives présentées dans ce magazine seront suivies de beaucoup d’autres et, plus que jamais, nous leur donnerons la place qu’elles méritent. Toute la chaîne immobilière est aujourd’hui mobilisée ; comme le grand élan de construction des années 1960, dans d’autres circonstances bien sûr et avec d’autres objectifs (même s’il ne faut pas négliger celui de la production), il est possible aujourd’hui de construire mieux. Plus durable, plus respectueux de l’environnement, tourné vers le recyclage et soucieux de l’occupation des sols, l’immobilier hexagonal opère une mue sans précédent. En parler et la promouvoir sera notre objectif numéro un dans les années à venir. Comme saluer les efforts de tous les acteurs et de toutes les actrices du secteur.

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine