Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Bureaux > Actualités > En confinement avec… Arnaud Broussou

En confinement avec… Arnaud Broussou

ActualitésBureaux

le 01 Avr 2020

Arnaud Broussou, président de Colliers International Investment & Asset Management, s’est prêté au jeu de notre questionnaire « à la Proust ». Faites-nous, vous aussi, part de votre confinement en répondant au questionnaire ci-dessous et en nous adressant vos réponses à : redaction@immoweek.fr

Comment se déroule votre journée ?

Parce que nous avons trois jeunes enfants avec nous, elle est obligatoirement très structurée car il faut mener de front notre travail, les classes de CE1 et de maternelle, ainsi que l’intendance de la maison et des repas.

Sur le plan professionnel, toutes les équipes de CIIAM sont opérationnelles et en télétravail.

La journée est donc rythmée par de nombreuses réunions, internes ou avec nos clients investisseurs. Nous, les asset et funds managers, nous sommes notamment en pleine période des assemblées générales pour les véhicules dont nous avons la charge, et chez CIIAM, la charge de travail reste importante, d’autant que nous profitons de cette période à 100 % derrière nos écrans pour changer notre système d’information et notre moteur de cash-flows.

Où êtes-vous ?

Dans notre maison au Sud de Paris, à côté de Rungis.

Quelle est la pièce préférée de votre logement ?

La cuisine, lieu de retrouvailles par excellence et endroit où je peux communiquer à la jeune génération le savoir-faire transmis par ma grand-mère.

Que lisez-vous ? Avez-vous un livre à nous recommander ?

Le confinement donne des idées d’évasion et le situation actuelle appelle à des lectures divertissantes, voire légères, je relis donc en ce moment Latitude 0, qui raconte le « vrai » tour du monde de l’aventurier Mike Horn, en suivant la ligne de l’équateur.

Sur les conseils d’un éminent asset manager « commerces », je me suis aussi replongé dans « Au bonheur des Dames » de Zola et, finalement, les problématiques du « retail » restent assez inchangées…

Un film ou une série télé que vous allez revoir ? Que vous nous recommandez ?

J’envisage de revoir l’intégrale des Kubrick, mais nous allons peut-être faire l’impasse sur Shining …

Un album de musique à nous conseiller ?

Deux chansons plutôt, pour se réveiller avec énergie : Somewhere over the Rainbow de Iz, suivie de Three little birds de Bob Marley

Comment faites-vous pour garder la forme ?

Je n’ai, malheureusement, que peu de temps pour utiliser le rameur qui prends la poussière au sous-sol. Du coup, je garde les formes.

Une photo qui symbolise ou illustre, pour vous, le confinement ?

Avez-vous un message à faire passer à nos lecteurs et aux autres confinés ?

Nous vivons un moment difficile et très spécial dont nous nous souviendrons toujours.

Je préfère voir le bon côté des choses : c’est le moment, si possible, de resserrer les liens avec notre voisinage et nos collègues, et aussi de resserrer les liens familiaux et de créer de beaux souvenirs aux enfants.

C’est aussi une opportunité de prendre la hauteur et le temps nécessaires pour repenser ou améliorer nos organisations, car nous sommes moins happés par le « day-to-day business », mais concentrés sur la gestion des priorités et des « vraies » urgences.

Je reste persuadé qu’il sortira du positif de cette situation tragique.

La rédaction d'immoweek

Édito
par Pascal Bonnefille

le 22/09/2022

La révolution verte est en route !

La révolution verte dans l’immobilier est en marche et rien ne l’arrêtera : en paraphrasant une citation historique, on ne veut pas simplement rappeler une formule célèbre, mais bien souligner l’irréversibilité et la diversité des projets en cours.

Notre magazine, spécialement édité à l’occasion du Sibca 2022, le salon immobilier bas carbone, dont nous sommes heureux d’être partenaires, a dû en effet faire des choix, souvent difficiles, entre les initiatives, programmes, nouvelles techniques qui fourmillent dans le monde immobilier hexagonal, tant elles sont nombreuses et originales : dans le bureau, les commerces et l’habitation, les expressions matériaux bio et géosourcés sont maintenant des expressions courantes ; le bois, le chanvre, la terre crue sont couramment utilisés.

Que de chemin parcouru en quelques années ! On se permettra un souvenir récent : la venue, à l’initiative d’Immoweek, de plusieurs (très) grands professionnels de l’immobilier à un Forum bois à Nancy.
La salle était pratiquement vide montrant le gouffre existant alors encore entre les « hommes de la pierre » (qu’on ne voyait alors, là-bas, que comme ceux du béton…) et les autres acteurs, singulièrement ceux du bois et des forêts. Ce temps est aujourd’hui révolu et on s’en réjouit.

Toutes les initiatives présentées dans ce magazine seront suivies de beaucoup d’autres et, plus que jamais, nous leur donnerons la place qu’elles méritent. Toute la chaîne immobilière est aujourd’hui mobilisée ; comme le grand élan de construction des années 1960, dans d’autres circonstances bien sûr et avec d’autres objectifs (même s’il ne faut pas négliger celui de la production), il est possible aujourd’hui de construire mieux. Plus durable, plus respectueux de l’environnement, tourné vers le recyclage et soucieux de l’occupation des sols, l’immobilier hexagonal opère une mue sans précédent. En parler et la promouvoir sera notre objectif numéro un dans les années à venir. Comme saluer les efforts de tous les acteurs et de toutes les actrices du secteur.

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine