Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Bureaux > Actualités > En confinement avec… Guillaume Niel...

En confinement avec… Guillaume Niel (Terrell)

ActualitésBureaux

le 23 Mar 2020

Comment vivre son confinement ? Cette question, la rédaction d’Immoweek se l’est posée et nous avons eu envie de la poser, aussi, aux professionnels du secteur. C’est donc sous un angle plutôt personnel, et tout à fait exceptionnel, que nous avons adressé un questionnaire « à la Proust », à quelques pros. Compte tenu de la situation, nous avons pensé qu’un peu de légèreté ne nuisait pas.
Guillaume Niel, directeur d’établissement du groupe Terrell, nous invite au sein de son huis-clos…

Comment se déroule votre journée ?

Je fusionne avec mon écran, ma caméra et mon micro de 8 h à 19 h. Ça donne un peu mal au crâne !

Où êtes-vous ?

Chez moi, dans un habitat groupé participatif en banlieue toulousaine

Quelle est la pièce préférée de votre logement ?

Ce n’est pas une pièce, ce sont tous les murs séparatifs enduits avec de la terre. Couleur chocolat à l’étage, on en mangerait ! Et c’est aussi la vue depuis ma chambre sur un verger en fleur (cerises, pommes, figues )

Que lisez-vous ? Avez-vous un livre à nous recommander ?

J’attaque « Reinventing Organizations ». Sujet d’actualité !

Un film ou une série télé que vous allez revoir ? Que vous nous recommandez ?

L’humour absurde des frères Farrelly (Stuck on you, au hasard).

Un album de musique à nous conseiller ?

Une série podcast : « Les couilles sur la table » (Binge Audio), série d’émissions sur la thématique du masculin et de la domination masculine, par des femmes, pour des hommes. Et sinon les premiers albums de Belle And Sebastian.

Comment faites-vous pour garder la forme ?

Du yoga à défaut de pouvoir aller nager ou rouler. Petits encas cuisinés et livrés sur ma table de bureau par ma fille cadette, quel luxe !

Avez-vous un message à faire passer à nos lecteurs et aux autres confinés ?

Positivons ! L’impact de ce mode de vie temporaire sur l’environnement sera très positif !

Valérie Garnier

Directrice de la rédaction

Édito
par Thierry Mouthiez

le 18/01/2021

Bureaux : « une potentielle correction des loyers en 2021 »…

Paradoxalement, dans un marché locatif francilien des bureaux où l’activité a été touchée, les valeurs locatives, pour leur part, ont résisté. Cushman & Wakefield dans une analyse de ce marché, affirme : « la forte contraction des commercialisations de bureaux (-45 % à 1,3 million de mètres carrés placés) alors même que l’offre immédiate augmente (+36 % à 3,7 millions de mètres carrés) n’a, pour l’instant, pas d’effet baissier sur les valeurs locatives de transactions de bureaux ».

Côté surfaces neuves ou restructurées, selon le conseil, elles « se sont transactées à des loyers en hausse de 2 %, en moyenne, en Ile-de-France en un an, et +9 % à Paris QCA qui confirme un positionnement à plus de 800 euros (HT, HC)/m2 ». En précisant que « l’ajustement mineur des loyers de première main (-3 %) dans le Croissant Ouest est essentiellement lié à la concentration des signatures dans des communes les plus accessibles en terme de valeurs ». Et, surtout, en anticipant que « les nouvelles exigences des entreprises quant à la qualité des surfaces et des services proposés devraient contenir une potentielle correction des loyers en 2021 »…

Pour ce qui concerne les surfaces de seconde main, « l’équation est plus compliquée » estime Cushman & Wakefield, faisant valoir que « les premiers ajustements de valeurs sont d’ores et déjà perceptibles dans le QCA (-5 % pour les signatures du 4ème trimestre), -3 % en Boucle Sud. Ce mouvement devrait s’amplifier et concerner davantage de secteurs à mesure que le déséquilibre entre l’offre et la demande se fait jour. La Défense et sa périphérie, la Premier Couronne Nord sont sous surveillance compte-tenu de leur niveau déjà élevé de vacance ». Cependant, « le marché parisien a encore les moyens de résister à ce mouvement, les propriétaires disposant d’une marge de manœuvre au travers des mesures d’accompagnement »…

Bref, des valeurs locatives qui résistent, mais à surveiller de près…

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine