Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Bureaux > Actualités > Forum Immo Parité : J-5 !

Forum Immo Parité : J-5 !

ActualitésBureaux

le 21 Juin 2019

La parité, l’égalité, la mixité : le sujet, on le sait, fait débat ! Et c’est l’une des grandes causes du quinquennat Macron sous la haute responsabilité de Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat, chargée de l’Egalité entre les Femmes et les Hommes et de la Lutte contre les Discriminations.

Mais qu’en est-il dans les entreprises ? Et quels sont les engagements portés par Muriel Pénicaud, ministre du Travail ? Un certain nombre de ces engagements ont été réalisés comme renforcer la transparence des écarts de salaire femmes/hommes ; obliger les entreprises non conformes à consacrer une part significative de l’enveloppe d’augmentation salariale à la résorption des écarts d’ici 3 ans ; rendre obligatoire, pour les entreprises au-delà d’une certaine taille, une délibération des instances de gouvernance sur la politique d’égalité salariale ; favoriser la conciliation de la vie professionnelle et de la vie personnelle en valorisant les bonnes pratiques…

Pour autant, le travail n’est pas terminé et relever ce défi de la parité, au sens large du terme, « Immoweek » souhaite y participer pleinement en lançant le 1er Forum Immo Parité, le 26 juin, qui se tiendra au Jardin d’Acclimatation. Méka Brunel, directrice générale de Gecina et Marc-Antoine Jamet, secrétaire général du groupe LVMH ont accepté de coprésider ce 1er Forum. Pour eux, la parité ne doit plus être un sujet et leur engagement dans ce domaine fait foi. L’objectif pour « Immoweek » est de mettre à l’honneur les entreprises du secteur immobilier engagées dans des démarches qui associent parité, responsabilité sociale et innovation. Deux débats réunissant de grands décideurs des sphères publique et privée dresseront le constat de la parité et mettront l’accent sur les leviers à actionner pour aller plus loin.

Soyez, vous aussi, acteur de cette grande cause en assistant à ce 1er Forum. Il y a des étapes à franchir et le défi est que cette première rencontre, et celles qui suivront, incitent les entreprises du secteur à faire monter dans le TGV de la parité celles qui ne l’ont pas encore emprunté. Avec un seul souhait : que ce Forum ait une durée de vie limité et que la parité dans les entreprises devienne une réalité.

Pour vous inscrire gratuitement à ce forum, c’est ici ! et, dès lundi à 8h16, retrouvez l’interview de Marc-Antoine Jamet dans le « 12 Minutes Immoweek » sur les ondes de Radio Immo.

Valérie Garnier

Directrice de la rédaction

Édito
par Thierry Mouthiez

le 22/07/2019

En manque de neuf…

Face à une offre disponible de bureaux en Ile-de-France qui « se réduit de nouveau » (2 856 000 m2 vacants, soit -7 % en un an), « l’offre de première main ne représente que 15 % de l’offre totale (418 000 m2 disponibles), soit à peine la moitié de ce qui est consommé en surfaces neuves, en moyenne, chaque année en Ile-de-France » souligne JLL dans son « Baromètre des livraisons futures en Ile-de-France » pour le 1er semestre.

Le conseil précise que « 310 000 m2 de bureaux ont été livrés en Ile-de-France à mi-2019 : 62 % de ces opérations sont des constructions, le solde étant des restructurations. Ces surfaces ont été pré commercialisées à 77 %, ne permettant pas de renouveler suffisamment le stock neuf francilien ». En ajoutant : « d’ici à la fin de l’année, près de 630 000 m2 supplémentaires pourraient être livrés, dont plus de la moitié a déjà trouvé preneur »…

A plus longue échéance, « près de 2,3 millions de bureaux livrables à 36 mois étaient en chantier à fin juin 2019, dont plus d’1,3 million de mètres carrés vacants » selon le conseil, précisant que « la 1ère couronne, et plus particulièrement le Nord, concentre l’essentiel des surfaces disponibles (30 %) » ou encore que « Paris concentre 17 % des surfaces disponibles, situées pour l’essentiel dans le secteur de Paris Centre Ouest (22 programmes, dont 13 dans le quartier central des affaires) ».

Côté investissement, « près de 652 millions d’euros ont été investis sur le marché des Vefa, soit 7 % des investissements réalisés au 1er semestre en bureaux en Ile-de-France ». Une performance « en baisse de 43 % en un an », mais qui « demeure supérieure de 5 % à la moyenne décennale (620 millions d’euros environ) ». Surtout, « compte tenu du faible niveau d’offre de qualité, les taux de rendement « prime » des Vefa pré-louées se situent aux mêmes niveaux ou quasiment (à la rémunération des fonds près le plus souvent) que ceux des immeubles livrés ». Et JLL de conclure : « concernant les programmes acquis « en blanc », dans Paris, l’appréciation du risque se fait en priorité sur le taux de rendement et sur le loyer prévisionnel : avec des loyers en hausse et des taux de rendement bas, la pression se maintient sur le marché des Vefa »…

Portrait

Chargement