Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Commerces > Actualités > Groupama Immobilier cède le « 79 Champs...

Groupama Immobilier cède le « 79 Champs Elysées »

ActualitésCommerces

le 03 Oct 2019

Info immoweek

C’est désormais officiel : Groupama Immobilier cède le « 79 Champs Elysées », dont les bureaux et commerces seront occupés par Nike, à Norges Bank Investment Management pour un montant de 613 millions d’euros.

Cet immeuble art déco, entièrement rénové, a été choisi par Nike pour accueillir sa troisième « House of innovation », après l’ouverture de celles de Shanghai et New York.

« L’identification très en amont d’un preneur, Nike, a permis de concevoir et réaliser un programme sur mesure. C’est une méthode systématisée chez Groupama Immobilier, qui repense la cohérence et la durabilité des projets, et globalement la façon de bâtir la Ville » précise le vendeur, qui a créé « une surface de vente exceptionnelle » de 4 300 m2, « grâce à la réunion de plusieurs coques de commerce et la transformation d’étages de bureaux et de grands volumes adaptés au concept de « House of Innovation » Nike ». La marque va également rassembler les équipes de son siège sur une surface d’environ 3000 m2 de bureaux au-dessus de son flagship, « une tendance forte observée dans de nombreuses autres entreprises, notamment Apple ou Chanel sur les Champs Elysées » précise Groupama Immobilier.

La transaction a été réalisée par CBRE. Le vendeur était conseillé, pour la transaction, par Simmons & Simmons, AdDen, CMS Francis Lefebvre Avocats, Lacourte Raquin Tatar, PDGB Avocats ainsi que l’Etude Wargny Katz. Pour l’opération de restructuration, Groupama Immobilier était accompagné par VP Design – Valérie Poli, Dumez Ile-de-France, JLL, Imperium, Square, CSD Faces et Qualiconsult.

"La vocation de l’avenue est d’accueillir de nouveaux concepts mixtes"

« Cette opération, développée sur plus de 5 ans pour permettre une adaptation sur mesure au projet de Nike, est la démonstration que le temps de l’immobilier est d’abord un temps long. C’est aussi une nouvelle démonstration de l’attractivité des Champs Elysées. Notre conviction est que la vocation de l’avenue est d’accueillir de nouveaux concepts mixtes, mêlant retail, lifestyle et business ; ils sont fortement créateurs de valeur pour les investisseurs comme pour les utilisateurs, tout en participant à la vitalité de l’avenue et de la Capitale. Cette transaction démontre aussi l’attrait du marché de bureaux à Paris intra-muros, et plus spécifiquement du quartier central des affaires, pour des entreprises leaders qui visent à attirer les meilleurs talents mondiaux avec une stratégie active de marque employeur » explique Eric Donnet, directeur général de Groupama Immobilier.

Jean-Baptiste Favier

Chef des informations

Édito
par Valérie Garnier

le 16/09/2020

De l’importance du logement…

Le gouvernement aurait-il pris (enfin, diront certains…) la mesure de l’importance du logement en France ? Il est vrai que dans l’ambiance de la crise sanitaire actuelle, l’habitation reste non seulement le principal souci de nombreux Français, mais aussi leur principal objectif d’investissement, dans un contexte où les marchés financiers sont particulièrement perturbés.

En tout cas, le Président de la République Emmanuel Macron s’est, tout récemment, doté d’un conseiller technique logement en la personne de Cédric Loret (qu’il « partage » avec le Premier ministre, Jean Castex). De son côté, Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition Ecologique, chargée du Logement, s’est entretenue lundi 14 septembre avec Jacques Wolfrom, directeur général du Groupe Arcade et Méka Brunel, directrice générale de Gecina. En attendant d’autres consultations… Des signaux à relever alors que le monde HLM et celui du 1 % sont en ébullition.

Plus généralement, nos « Trophées Logement & Territoires » 2020 qui se tiendront le 12 novembre prochain seront l’occasion de dresser un premier bilan de la crise sanitaire et ses conséquences en matière de logement, avec l’impact (notamment) du télétravail. L’occasion, en respectant évidemment toutes les règles sanitaires, de s’interroger pour savoir si cette crise n’est pas une « crise salutaire », puis d’évoquer la politique de relance du logement mise en place par les pouvoirs publics avec le plan « France Relance ». Des sujets qui, n’en doutons pas, réapparaîtront lors des prochaines échéances électorales…

Portrait

Chargement