Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Logistique > Actualités > KKR rachète Etche France

KKR rachète Etche France

ActualitésLogistique

le 26 Mai 2020

©rawpixel

Le fonds d’investissement américain KKR, de dimension mondiale, prend une participation « stratégique » majoritaire dans Etche France, société immobilière cotée créée en 2010 par feu Jean-Pierre Raynal et Léon Baruc.

Les parts sont rachetées auprès du Groupe BMF et des co-fondateurs. L’opération doit permettre à KKR « d’accroître sa présence immobilière et ses capacités à agir en France, avec un focus particulier sur la dynamisation de la croissance dans le secteur de l’industrie et la logistique (I&L) ». Etche France fait valoir un portefeuille de 120 actifs (valorisés à 400 millions d’euros) « dans toute la France dans les secteurs de la logistique, de l’industrie légère et des bureaux ».

Dans cette opération, KKR était conseillé par Gide, l’Etude Wargny Katz, Norton Rose et Accuracy. Etche était conseillé par le Cabinet Kramer Levin, l’Etude Durant des Aulnois et CE2C Expertise & Conseil. Le Groupe BMF était conseillé par Bredin Prat.

Cet accord avec KKR est non seulement une belle opportunité pour Etche, mais aussi une reconnaissance de la qualité du travail fourni par notre équipe. Il nous donnera l'occasion d'élargir nos horizons. Etche restera une entreprise agile, bénéficiant des moyens financiers et de l'expertise d'une grande structure. Cette opération a été lancée alors que Jean-Pierre Raynal était encore parmi nous et il se réjouirait de cette issue.

Léon Baruc, président directeur général d'Etche

Jean-Baptiste Favier

Chef des informations

Édito
par Thierry Mouthiez

le 13/07/2020

Vive la Reprise !

Quel impact pourrait avoir le développement du télétravail sur la demande de bureaux ? Quelles conséquences la période de confinement pourrait-elle avoir sur celle des logements ? Comment pourraient évoluer les différentes classes d’actifs immobiliers ? A ces questions et bien d’autres, le prochain numéro de notre magazine « Immoweek », que nos abonnés vont recevoir, apporte des éléments de réponse.

En effet, il s’agit d’un numéro réellement exceptionnel de quelque 140 pages, conçu pendant et après le confinement. Ce qui explique sa constitution en deux parties. Dans la première, notre rédaction a réalisé une sélection des réponses des professionnels à notre questionnaire sur leur expérience du confinement. La seconde, pour sa part, rassemble non seulement une autre sélection, cette fois des réponses à notre questionnaire sur « le monde d’après », mais aussi de nombreux points de vue, interviews et analyses portant sur l’évolution possible des différents métiers et des différents marchés de l’immobilier.

Au total, plus de 150 professionnels de l’immobilier interviennent dans ce numéro (à conserver) qui couvre, à n’en pas douter, une période réellement unique dans l’histoire de ce secteur. Avec un objectif qui, pour nous, demeure toujours le même : faire circuler l’information afin pour que les « pros » puissent toujours mieux anticiper. Et dans ce moment où l’incertitude règne, avoir les outils pour anticiper devient primordial. « Immoweek » a la prétention d’être l’un de ces outils.

Alors, vive la reprise !

A noter : ce numéro de notre magazine est distribué avec un supplément intitulé « Crises, Société & Habitat » qui reprend l’ensemble des chroniques publiées dans nos colonnes au cours de la crise sanitaire et signées par André Yché, alors président du directoire de CDC Habitat.

Vous pouvez commander ce numéro en cliquant ici.

Portrait

Chargement