Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Bureaux > Actualités > « Les Matinales de l’Immo » : un...

« Les Matinales de l’Immo » : un événement Immoweek et HBS Research

ActualitésBureaux

le 17 Jan 2019

Immoweek et HBS Research vous proposent de participer, le 14 février prochain, à la première des « Matinales de l’Immo », le carrefour de la prospective et de l’innovation en immobilier. Il s’agit d’un rendez-vous, sous forme de petit-déjeuner, qui se tiendra au WeWork La Fayette de 8h15 à 10 h.

« Elaborer son schéma directeur immobilier à l’ère des nouveaux usages des espaces » sera le thème évoqué, avec deux grands témoins : Thomas Menassol, directeur de l’asset management de Thales et George Yates, directeur relations stratégiques de WeWork.
Le débat sera animé par Pascal Bonnefille (Immoweek) et Michaël Sigda (HBS Research).

Quand : le 14 février 2019
Horaires : 8h15 – 10h30
Où : Wework La Fayette  – 33, rue La Fayette – 75009 Paris
Prix : 82 euros (TTC) [68,33 HT] – à l’ordre d’Immoweek
(Je recevrai une facture acquittée dès réception du règlement)

Je confirme mon inscription, en précisant mes coordonnées, à l’adresse mail suivante : lesmatinalesdelimmo@immoweek.fr

Attention : le nombre de places étant limité (40 personnes maximum), les inscriptions se feront dans l’ordre d’arrivée des règlements.

Valérie Garnier

Directrice de la rédaction

Édito
par Thierry Mouthiez

le 14/02/2020

Lille : « une nouvelle dimension »…

Illustration de la bonne santé des marchés des bureaux en régions : « après une année 2018 record, le marché lillois conserve une très bonne dynamique avec plus de 264 000 m2 de bureaux commercialisés en 2019 » affirme JLL et Rodolphe Monnier, directeur JLL Agence Lille de préciser : « bien qu’en léger repli par rapport à l’année dernière (-6 %), le marché enregistre une nette hausse par rapport à sa moyenne décennale (+44 %) ».

Et « tirée vers le haut par des programmes de dernière génération, la valeur « prime » est en augmentation, à 250 euros (HT, HC) du mètre carré dans le secteur Euralille ».

Surtout, le marché tertiaire de la métropole lilloise « a clairement pris une nouvelle dimension depuis 2016. Il dépasse, en effet, depuis trois ans la barre des 200 000 m2. Les demandes restent soutenues et tout indique que cette tendance va perdurer dans le temps » estime la société de conseil. Et Rodolphe Monnier d’ajouter : « nous avons, d’ores et déjà, identifié environ 150 000 m2 de demandes actives – principalement des très grandes demandes supérieures à 15 000 m2 – qui devraient se concrétiser sur 2020. Dans ce contexte, nous tablons sur un volume global de 270 000 m2 commercialisés sur la Métropole Européenne de Lille pour cette nouvelle année »…

Portrait

Chargement