Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Territoires > Actualités > Le choix Immoweek : la RIVP cherche des...

Le choix Immoweek : la RIVP cherche des locataires pour ses Soho de Chapelle International

ActualitésTerritoires

le 16 Mai 2019

Plutôt qu’un « immeuble de la semaine », il faudrait parler d’un « espace de la semaine » : en effet, Chapelle International, le grand projet logistique d’Espaces Ferroviaires et de la Ville de Paris en plein 18ème arrondissement, se distingue par ses Soho, soit le sigle de « Small Office Home Office », ou bureau à domicile dans la langue de Molière. Faire cohabiter des espaces de travail et des logements est le pari du projet et c’est la RIVP qui lance la commercialisation…

Cette commercialisation, via un appel à candidatures, sera lancée officiellement vendredi 17 mai à la Maison des Métallos en présence de Jean-Louis Missika, adjoint à la Maire de Paris, chargé de l’Urbanisme, de l’Architecture, du Projet du Grand Paris, du Développement Economique et de l’Attractivité ; du maire du 18ème arrondissement Eric Lejoindre et du directeur général de la RIVP, Serge Contat. La RIVP et la Caisse des Dépôts ont crée la SAS Soho Chapelle International, qui assurera la commercialisation et la gestion des 47 Soho des lots F, G et E, soit une surface totale de 5 128 m2.

Les Soho s’inscrivent dans l’Arc de l’Innovation, le projet qui consiste à faire des Portes de Paris des axes majeurs du Grand Paris, en centre des nouvelles mobilités, de la nouvelle organisation urbaine et des infrastructures. Chapelle International, un hôtel logistique de 45 000 m2, incarnait déjà un tel esprit.

Le lot E, dessiné par Brenac & Gonzalez, propose 2 290 m2 et 17 Soho, des appartements allant du studio au T5 ; Charles Pictet Architecte & Atelier Martel se sont chargés du lot F (1 810 m2, 12 Soho) et Jacques Moussafir Architectes et Nicolas Hugoo Architecture, du lot G (1 293 m2, 18 Soho).

Pour rappel, Chapelle International, c’est, outre l’hôtel logistique, 6 000 m2 d’équipements publics, 22 000 m2 d’espaces publics et verts, 900 logements, dont 45 % de sociaux et 33 000 m2 de bureaux (sans compter les 8 000 m2 de Soho), à proximité des zones des Portes de la Chapelle et de Clignancourt. Outre les programmes mixtes qui mêleront hôtels d’entreprises, crèches, auberges de jeunesse, résidences sociales et autres, le Campus Condorcet renforcera le secteur universitaire dès 2021, tandis que l’Arena 2 accueillera les épreuves de basket et de lutte pour les Jeux Olympiques de 2024…

Et si vous êtes tentés, ce lien vous mène directement au dossier de candidatures, sur le site de la RIVP !

Arthur de Boutiny

Journaliste Rédacteur

Édito
par Pascal Bonnefille

le 22/09/2022

La révolution verte est en route !

La révolution verte dans l’immobilier est en marche et rien ne l’arrêtera : en paraphrasant une citation historique, on ne veut pas simplement rappeler une formule célèbre, mais bien souligner l’irréversibilité et la diversité des projets en cours.

Notre magazine, spécialement édité à l’occasion du Sibca 2022, le salon immobilier bas carbone, dont nous sommes heureux d’être partenaires, a dû en effet faire des choix, souvent difficiles, entre les initiatives, programmes, nouvelles techniques qui fourmillent dans le monde immobilier hexagonal, tant elles sont nombreuses et originales : dans le bureau, les commerces et l’habitation, les expressions matériaux bio et géosourcés sont maintenant des expressions courantes ; le bois, le chanvre, la terre crue sont couramment utilisés.

Que de chemin parcouru en quelques années ! On se permettra un souvenir récent : la venue, à l’initiative d’Immoweek, de plusieurs (très) grands professionnels de l’immobilier à un Forum bois à Nancy.
La salle était pratiquement vide montrant le gouffre existant alors encore entre les « hommes de la pierre » (qu’on ne voyait alors, là-bas, que comme ceux du béton…) et les autres acteurs, singulièrement ceux du bois et des forêts. Ce temps est aujourd’hui révolu et on s’en réjouit.

Toutes les initiatives présentées dans ce magazine seront suivies de beaucoup d’autres et, plus que jamais, nous leur donnerons la place qu’elles méritent. Toute la chaîne immobilière est aujourd’hui mobilisée ; comme le grand élan de construction des années 1960, dans d’autres circonstances bien sûr et avec d’autres objectifs (même s’il ne faut pas négliger celui de la production), il est possible aujourd’hui de construire mieux. Plus durable, plus respectueux de l’environnement, tourné vers le recyclage et soucieux de l’occupation des sols, l’immobilier hexagonal opère une mue sans précédent. En parler et la promouvoir sera notre objectif numéro un dans les années à venir. Comme saluer les efforts de tous les acteurs et de toutes les actrices du secteur.

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine