Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Bureaux > Actualités > Le choix Immoweek : ParisMipim2019, 110 000 euros...

Le choix Immoweek : ParisMipim2019, 110 000 euros de dons récoltés

ActualitésBureaux

le 23 Avr 2019

Pour ce rendez-vous quotidien réservé au choix de la rédaction, impossible de ne pas mettre en valeur, sous forme du « Chiffre de la semaine », les 110 000 euros collectés par les 45 cyclistes du ParisMipim2019. Un immense bravo à eux !

Ils et elles l’ont fait ! 45 cyclistes sont partis de Fontainebleau pour arriver à Cannes, soit près de 1 000 kilomètres, en 4 jours, afin récolter des dons et les verser à différentes associations dont, notamment, Solidarités International et Se tendre La Main. Pour ce ParisMipim2019 (ex-Vélothon) ce sont 110 000 euros qui ont ainsi été distribués : un record par rapport à l’an dernier qui affichait déjà un joli montant de 45 000 euros. Mais maintenant place au ParisMipim2020 et… à une nouveauté !

Les pré-inscriptions pour le ParisMipim2020, qui se déroulera du 6 au 10 mars prochains, sont d’ores et déjà ouvertes. Pour cette édition 2020, Les Cycles de l’Immobilier proposent le « sponsoring » à 15 entreprises et ouvrent le partenariat à 5. Toujours trois catégories : les « Gold » (11 000 euros) ; les « Silver » (7 000 euros) et les « Bronze » (4 000 euros). Renseignements : Les Cycles de l’Immobilier.

Pour celles et ceux qui se sentent courageux (et en forme !), Les Cycles de l’Immobilier lancent un nouveau défi aux professionnels de l’immobilier, avec la même ambition, celle de récolter des dons pour différentes associations : courir le « Paris Expo Real », entre le 7 et le 10 octobre 2020.
Renseignements auprès de yves.descourtieux@lescyclesdelimmobilier.fr

Immoweek soutient depuis 2017 cette belle initiative du « ParisMipim » et répondra de nouveau présente pour l’édition 2020 ! Nous serons également partenaires du « Paris Expo Real » !

Les sponsors du ParisMipim2019 sont:

Gold : Thibierge Notaires ;
Silver : Groupe Renault ; Yxime (Groupe Duval) ; Tétris ;
Bronze : Amundi Immobilier ; Bâti’life ; Bouygues Bâtiment Ile-de-France ; Deloitte ; LaSalle Investment Management ; oteis green & digital engineering ; Soprema Groupe ; Terrell ; Ege

Partenaires support :
P3 Logistic Parks ; Demeco Entreprises

Valérie Garnier

Directrice de la rédaction

Édito
par Thierry Mouthiez

le 19/07/2019

Logistique : un marché plus équilibré…

« Particulièrement animé au 1er semestre 2019, le secteur de l’immobilier logistique français se caractérise par une demande placée culminant à un niveau record de 1 743 000 m2 » constate Arthur Loyd Logistique.

De son côté, JLL estime que le 1er semestre « se conclut avec 1 346 000 m2 d’entrepôts de plus de 10 000 m2 commercialisés sur le territoire français. Si le niveau est légèrement supérieur à celui de l’an passé (+3 %), il demeure, cependant, en deçà de ceux des années 2016 et 2017 qui avaient totalisé, respectivement, 1 660 000 et 1 540 000 m2 ». Et de poursuivre : « alors que le 1er trimestre 2019 aura été le meilleur début d’année de ces derniers exercices avec 846 000 m2 de demande placée, l’activité s’est montrée un peu plus timorée au cours de ces 3 derniers mois avec seulement 500 000 m2 d’entrepôts commercialisés via une vingtaine de transactions ». En revanche, les deux sociétés de conseils souligne une même évolution : «  »fait inhabituel, le marché a été stimulé par une augmentation inégalée des transactions effectuées en dehors de la dorsale, avec 767 000 m2 commercialisés » observe Arthur Loyd Logistique, tandis que JLL souligne que « les marchés dits « secondaires » se montrent tout aussi attractifs que les marchés principaux qui composent la dorsale. Ce trimestre, 1 transaction sur 3 a été réalisée en dehors de l’axe de la dorsale (…) Ainsi, considérant les volumes commercialisés, le rapport entre marchés secondaires et principaux est plus équilibré. Il penche, néanmoins, légèrement en faveur des marchés de la dorsale qui captent 51 % des volumes ». Jean-Marie Guillet, directeur logistique de JLL France, précise : « au regard de son démarrage dynamique et compte tenu de l’encours de transactions, 2019 devrait s’inscrire dans la continuité des performances observée ces derniers années »…

Côté investissement, « avec 960 millions d’euros investis au cours du 1er semestre, le marché de l’investissement en immobilier logistique a démarré timidement l’année 2019, en baisse de 20 % d’une année sur l’autre » met en avant Arthur Loyd Logistique, estimant que « ce ralentissement en trompe l’oeil traduit, tout d’abord, un manque d’offre ». Nicolas Chomette, directeur investissement, ajoutant que « surtout, ces volumes ne reflètent pas l’engouement que suscitent aujourd’hui les actifs logistiques auprès des investisseurs lors des phases d’appels d’offres ». Le conseil affirme que « la physionomie du marché devrait être tout autre dans les mois à venir », sachant que « plusieurs portefeuilles d’un montant supérieur à 250 millions d’euros sont, d’ores et déjà, en cours de commercialisation, sur des profils « core » et « core + », tandis qu’Argan vient d’officialiser l’acquisition du portefeuille Cargo, occupé par Carrefour, pour un montant proche de 900 millions d’euros ». Et la société de conclure : « le marché de l’investissement en immobilier logistique devrait franchir le cap historique des 3 milliards d’euros en 2019″…

Portrait

Chargement