Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Bureaux > Actualités > Le choix Immoweek : qui sera la « Pierre...

Le choix Immoweek : qui sera la « Pierre d’Or Promoteur » ?

ActualitésBureaux

le 05 Déc 2019

Vous le savez, le bulletin de vote des « Pierres d’Or » 2020 est désormais en ligne et les votes sont ouverts jusqu’au 12 décembre. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir les nommés dans la catégorie « Promoteur ».

Adrien Blanc est président d’Altarea Cogedim Entreprise depuis 2018. Titulaire d’un DESS gestion et stratégie de la construction et de l’aménagement urbain et d’un bachelor finance Université Paris-1 Sorbonne-Ecole des Ponts et Chaussées, il commence sa carrière comme manager chez Archon Group en 1998. De 2000 à 2010, Adrien Blanc est vice-président de Morgan Stanley Investment Management. Il fut tour à tour « head of France, executive director » d’UBS Global Asset Management (2010-2011), « principal » de Batipart (2011-2012), « chief investment officer » d’Eurosic (2012-2017) et directeur général délégué de Paref (2017-2018).


Patrick Bosque est directeur général adjoint de Hines France depuis 2010. Titulaire d’une maîtrise de gestion et finance de l’Université Paris-Dauphine, il débute sa carrière comme chargé de projets et du développement chez Bouygues Immobilier en 1987, avant d’entrer chez Hines France dont il gravira les échelons : directeur projets de 1996 à 2007, directeur du développement de 2007 à 2010 et son poste actuel, à partir de 2010, où il participa à la tour Hekla, « Pierre d’Or Programme » 2019.


Laurent Dumas est président fondateur d’Emerige. Après avoir été conseiller financier chez Worms Gestion (1984-1986) puis indépendant, il créé Transimmeubles en 1989, qui deviendra Emerige en 2008. Président de la Villa Emerige, du Fonds de dotation Emerige, de la Compagnie Française de l’Orient et de la Chine, du conseil d’administration du Palais de Tokyo, secrétaire général de la société des Amis du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Chevalier de l’Ordre National du Mérite, Chevalier des Arts et des Lettres. Il a obtenu la « Pierre d’Or Promoteur » en 2013 et 2017. Il a également été élu « Professionnel de l’Année » aux « Trophées Logement & Territoires » en 2016.


Philippe Journo est président fondateur de la Compagnie de Phalsbourg, créée par ce diplômé de l’Essec en 1989. Administrateur du Conseil national des centres commerciaux, de l’Arop et de la Fondation de l’Opéra de Paris, Commandeur des Arts et des Lettres, Chevalier de la Légion d’Honneur, il fut récompensé dans la catégorie « Promoteur » aux « Pierres d’Or » 2018.


Julie de Roujoux est directrice générale de la promotion immobilière du groupe Pichet depuis 2018. Diplômée de l’Ecole Polytechnique, de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées et architecte DPLG, Julie de Roujoux a commencé sa carrière en 2004 en tant que directrice de programmes pour l’Agence de Maîtrise d’Ouvrage du ministère de la Justice, puis en tant que conseillère technique en charge des affaires immobilières auprès du cabinet de la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche à partir de 2007, et enfin en tant que directrice de l’urbanisme et de l’aménagement pour le Conseil général des Hauts-de-Seine de 2009 à 2010. Après avoir été directrice de la stratégie, de qualité et de la communication externe chez Akerys de 2010 à 2011, elle rejoint le groupe Bouygues Immobilier en tant que directrice de l’activité Rehagreen. Au sein du groupe, elle fut tour à tour directrice régionale logement Ile-de-France Nord (2014-2015), directrice de grande région Ile-de-France Nord (2016-2017) et directrice générale de partenariats (2017-2018).

Arthur de Boutiny

Journaliste Rédacteur

Édito
par Thierry Mouthiez

le 13/07/2020

Vive la Reprise !

Quel impact pourrait avoir le développement du télétravail sur la demande de bureaux ? Quelles conséquences la période de confinement pourrait-elle avoir sur celle des logements ? Comment pourraient évoluer les différentes classes d’actifs immobiliers ? A ces questions et bien d’autres, le prochain numéro de notre magazine « Immoweek », que nos abonnés vont recevoir, apporte des éléments de réponse.

En effet, il s’agit d’un numéro réellement exceptionnel de quelque 140 pages, conçu pendant et après le confinement. Ce qui explique sa constitution en deux parties. Dans la première, notre rédaction a réalisé une sélection des réponses des professionnels à notre questionnaire sur leur expérience du confinement. La seconde, pour sa part, rassemble non seulement une autre sélection, cette fois des réponses à notre questionnaire sur « le monde d’après », mais aussi de nombreux points de vue, interviews et analyses portant sur l’évolution possible des différents métiers et des différents marchés de l’immobilier.

Au total, plus de 150 professionnels de l’immobilier interviennent dans ce numéro (à conserver) qui couvre, à n’en pas douter, une période réellement unique dans l’histoire de ce secteur. Avec un objectif qui, pour nous, demeure toujours le même : faire circuler l’information afin pour que les « pros » puissent toujours mieux anticiper. Et dans ce moment où l’incertitude règne, avoir les outils pour anticiper devient primordial. « Immoweek » a la prétention d’être l’un de ces outils.

Alors, vive la reprise !

A noter : ce numéro de notre magazine est distribué avec un supplément intitulé « Crises, Société & Habitat » qui reprend l’ensemble des chroniques publiées dans nos colonnes au cours de la crise sanitaire et signées par André Yché, alors président du directoire de CDC Habitat.

Vous pouvez commander ce numéro en cliquant ici.

Portrait

Chargement