Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Bureaux > Actualités > Le choix Immoweek : votre bulletin de vote en...

Le choix Immoweek : votre bulletin de vote en ligne pour les « Pierres d’Or » 2019

ActualitésBureaux

le 22 Nov 2018

Vous avez pris connaissance des 5 noms retenus par le Jury du Cercle pour les « Pierres d’Or » 2019. L’heure est maintenant aux votes et c’est à vous que revient la décision finale !

Votez pour celles et ceux que vous souhaitez mettre à l’honneur : ils et elles ont besoin de vous !

Vous avez jusqu’au dimanche 9 décembre minuit pour que votre candidat soit l’heureux élu dans l’une des dix catégories proposées.
Les résultats seront dévoilés le 31 janvier prochain au Trianon Elysée-Montmartre, lors de la Grande Cérémonie de Gala.

Le Jury s’est également prononcé sur la « Pierre d’Or du Jury » qui n’est pas soumise au vote des abonnés et internautes. Son nom sera également dévoilé lors de cette Grande Soirée.

Pour rappel les dix catégories sont les suivantes :
– Asset Managers & Investisseurs,
– Conseils,
– Ingénierie Financière,
– Innovations,
– Jeunes Talents,
– Managers,
– Promoteurs,
– Programmes,
– Utilisateurs,
– Professionnel(le) de l’Année

Les membres du Jury présents le 22 novembre
Président du Jury : Marc-Antoine Jamet
Fondateur : Pascal Bonnefille
Sont présents : Olivier Ambrosiali – BNP Paribas Real Estate
Christine Augé – Amundi Immobilier
Pascal Aujoux – PRD Office
Stephan von Barczy – JLL
Éric Beray – BNP Paribas Real Estate
Méka Brunel – Gecina
Alain Brunschweiler – Alba
Stéphane Bureau – Humakey
Isabelle Clerc – AG2R La Mondiale
Éric Costa – Citynove
Ludovic Delaisse – Cushman & Wakefield
Éric Donnet – Groupama Immobilier
Jacques Ehrmann – Carrefour
Laurence Escleine-Dumas – Solutimo
Philip B. Gaillard – HRO
Olivier Gérard – Colliers
Serge Grzybowski – ADP
Stéphane Guyot-Sionnest – Catella
Karim Habra – Ivanhoé Cambridge
Philippe Journo – Compagnie de Phalsbourg
Maxime Lanquetuit – Altarea Cogedim
Thierry Laroue-Pont – BNP Paribas Real Estate
Philippe Lemoine – Société de la Tour Eiffel
Frédéric Lemos – LFPI Reim
Sébastien Martyn – Strategies and Corp
Dominique Ozanne – Covivio
Philippe Perello – Knight Frank
Marie-Eve Raux – Ivanhoé Cambridge
Inès Reinmann-Toper – Edmond de Rothschild Corporate Finance
Angélique de Rougé – Strategies and Corp
Éric Sasson – RedTree Capital
Éric Siesse – BNP Paribas Real Estate
Nicolas Verdillon – CBRE
Kristelle Wauters – Aviva Investors

Immoweek : Valérie Garnier, Thierry Mouthiez, Catherine Bocquet, Patricia Mouthiez, Sandrine Debray et Caroline Albenque

Si vous souhaitez réserver une table et participer à l’événement, contactez Patricia Mouthiez au 01 42 33 90 22 ou patricia.mouthiez@immoweek.fr

Valérie Garnier

Directrice de la rédaction

Édito
par Thierry Mouthiez

le 25/01/2021

Investissement : toujours plus sélectif…

« Le scénario le plus probable est celui d’une lente convalescence, car la situation sanitaire ne reviendra pas à la normale avant le second semestre 2021, voire 2022, retardant la reprise de l’économie et des marchés locatifs » anticipe Antoine Grignon à propos de l’investissement dans une radiographie des marchés réalisée par Knight Frank.

Le co-directeur du département investissement et responsable du commerce fait valoir que «  les investisseurs resteront donc très sélectifs, privilégiant les secteurs géographiques les plus établis et les actifs offrant des revenus stables et sécurisés, ce qui maintiendra la pression sur les taux de rendement « prime ». Ils cibleront également les biens résistant à la crise sanitaire, comme la logistique ou le résidentiel, accélérant ainsi les stratégies de diversification mises en œuvre depuis quelques années »…

CBRE, de son côté, dans une étude prospective très détaillée (« Market Outlook » France), note que « l’accès au financement bancaire est resté ouvert tout au long de l’année 2020, mais de manière plus sélective, rebattant les cartes de certaines stratégies d’investissement qui faisaient la part belle à l’effet de levier et pénalisant également les actifs au volume unitaire élevé ». Et de souligner que « dans ce contexte, la réévaluation du risque à l’aune de la crise, et des questions qu’elle pose à moyen terme, est de mise pour tous les actifs requérant un travail de création de valeur, aboutissant pour certains à un « repricing » ». Du coup, « le marché du « core » devrait rester fluide avec des corrections de prix limitées, inférieures à 5 %. Sur des opérations à valeur ajoutée situées dans des secteurs tertiaires établis et solides, la baisse moyenne devrait rester sous la barre des 10 %. En revanche, pour les localisations secondaires, les ajustements devraient être plus conséquents, oscillant entre 15 et 35 % » anticipe le conseil.

Cependant, CBRE ajoute que « pour autant, la crise n’a pas signé l’arrêt des stratégies de création de valeur. C’est notamment le cas des investisseurs en fonds propres, qui confirment leur appétit pour les stratégies de création de valeur »…

Heureusement, car ce type de stratégie participe également à la préparation de l’avenir…

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine