Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Logistique > Actualités > Le choix Immoweek : Cambrai va accueillir le plus...

Le choix Immoweek : Cambrai va accueillir le plus grand parc e-logistique… d’Europe !

ActualitésLogistique

le 22 Mar 2018

Pour ce choix Immoweek de ce jeudi 22 mars, SITL oblige, place à la logistique. Les bâtiments d’activités et d’entrepôts nous ont souvent habitué à des tailles « XXL ». Les e-commerçants ont un appétit gargantuesque et BT Immo l’a bien compris. Celle-ci va transformer l’ancienne base aérienne 103, non loin de Cambrai, en un parc d’activités « e-logistique » : « e-Valley » proposera… 700 000 m2 de bâti ! Voici donc le « chiffre » du jour.

Le projet « e-Valley » assume un positionnement commercial résolument tourné vers la clientèle e-commerçant (ou leurs chargeurs). Car les mètres carrés ne font pas tout : BT Immo assure qu’ils sont « modulaires, innovants et rationnels, adaptables aux différents process des web marchands et aux systèmes e-logistiques les plus innovants ». Et pour faire vivre cette innovation au sein même du parc « avec son centre R&D, (…) le programme e-Valley lancera des appels à projets de startup sur les thématiques géotraçabilité « indoor » et « outdoor » : exosquelette, livraison par drones, « supply chain reporting », analyse cognitive ou encore identification des erreurs de stockage »… tout un programme !

Située au croisement des autoroutes A26 et A2 et à proximité du futur canal Seine Nord, sur les communes d’Epinoy (59) et de Haynecourt (59), « e-Valley » vise un barycentre européen, à la croisée des ports et grands axes du continent (1h30 de Calais par I’A26, 2h d’Anvers par I’A2), mais aussi des grandes villes (1h de Lille, 2h de Paris par l’A1, 1h30 de Bruxelles et 3h de Cologne par I’A2). Et bien sûr, le parc bénéficie du dernier cri en matière de multimodal : autoroutes, aéroports, canal Seine-Nord, ports de commerce, voie ferrée… les marchandises peuvent venir de n’importe quel moyen de transport !

Et en matière de caractéristiques techniques, nous vous laissons apprécier les chiffres :

Cliquez pour agrandir

« Nous avons signé la promesse de vente au mois de juillet dernier et le permis de construire vient d’être déposé. Tout devrait être finalisé d’ici à la fin de l’année. Sur les 700 000 m2 d’entrepôts, nous en avons déjà pré-commercialisé 120 000. Les entreprises intéressées trouveront toutes les informations utiles en se rendant dans notre bureau, situé au 8, rue Lincoln, à Paris. D’ici à la fin mars, « e-Valley » sera également proposé par les principaux courtiers immobiliers » indiquait David Taieb, président directeur général de BT Immo, il y a quelques jours sur CNews Matin.

Retrouvez ce projet d’ampleur en vidéo ci-dessous :

Jean-Baptiste Favier

Chef des informations

Édito
par Catherine Bocquet

le 11/12/2019

Optimistes, parce qu’on le vaut bien

C’est un Simi un peu particulier qui débute aujourd’hui 11 décembre, jour de la Saint Daniel (un des moines stylites qui se réfugia au sommet d’une colonne pour méditer et se mortifier et qui n’en descendit que pour mourir, à 85 ans, en 493) et se terminera un vendredi 13, jour de la Sainte Lucie et de la Fête des Lumières.

Un Simi qui se tiendra malgré tout, et en dépit des trains et autres métros à l’arrêt, au Palais des Congrès de la Porte Maillot, à Paris. Une part de la France en grève – qui n’est plus seulement celle des gilets jaunes – n’empêchera pas le monde de l’immobilier de se réunir pour parler business et anticiper son avenir. Plus de 130 conférences, réparties en 12 cycles, poseront les débats – ne manquez pas celle co-animée par Immoweek, le 12 décembre à 14h30, sur le thème de « la transformation immobilière, 1er levier de la réversibilité » – et, cette année encore, le sujet du résidentiel aura la part belle. Parmi les enjeux, les questions des mutations diverses qui affectent les immeubles et les utilisateurs, la digitalisation, l’agriculture urbaine et l’appropriation de la fabrication de la ville. Au programme aussi, la transition énergétique et l’écologie et la nécessaire prise en compte des enjeux climatiques dans les stratégies immobilières. L’équipe d’Immoweek sera évidemment présente au long de ces journées, à votre rencontre sur le stand CO2 (facile à retenir) ou dans les allées, caméra au poing pour des interviews télé. Suivez-nous en ligne et sur les réseaux sociaux et n’oubliez pas qu’il ne vous reste que jusqu’à demain pour voter aux « Pierres d’Or » 2020. Saluons, cette année, les très belles campagnes menées par les nommés. Mais on ne vous en dira pas plus sinon que les votes sont très très serrés et que tout n’est pas acquis. Bon Simi à toutes et tous !

Portrait

Chargement