Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Logement > Actualités > Le choix Immoweek : les votes pour les TLT 2019...

Le choix Immoweek : les votes pour les TLT 2019 sont ouverts !

ActualitésLogement

le 03 Oct 2019

Vous l’attendiez tous : le grand rassemblement des acteurs du résidentiel et de l’aménagement arrive, et avec lui, les « Trophées Logement & Territoires » : le bulletin de vote pour ces derniers est ouvert, et ce jusqu’au 20 octobre à minuit. Vous pouvez ainsi découvrir qui sont les nommés…

Les nommés ont été désignés par un jury présidé par Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable et, comme tous les ans, il faut dire que les futurs lauréats seront difficiles à départager… Le bulletin de vote est ici, à vous de désigner celles et ceux qui l’emporteront dans les catégories « Conseils », « Promoteurs », « Territoires », « Jeunes Talents », « Programmes durables », « Programmes solidaires » ainsi que le (ou la !) « Professionnel(le) de l’année » ! Le « Trophée du Jury » a été désigné, mais il n’est pas soumis aux votes.

Les votes seront clos après quinze jours de scrutin, le 20 octobre prochain, et les lauréats seront annoncés lors du grand rendez-vous des « Trophées », dans les Salons Hoche (Paris 8ème), le 27 novembre 2019 à partir de 8h30, après deux tables rondes sur les thèmes « A la veille des municipales, les élus face au défi du logement » et « Logement social, évolution ou révolution ».

A vos marques ? Prêts… Votez ! Ils ont besoin de vous !

Arthur de Boutiny

Journaliste Rédacteur

Édito
par Thierry Mouthiez

le 21/02/2020

Prudence toujours de mise…

On le sait depuis 2008, l’interdépendance des économies au niveau international requiert, désormais, d’observer avec attention les évolutions des autres pays.

De ce point de vue, un article récent de Boursorama ne peut qu’inciter à la prudence. En effet, cet article du portail d’information soulignait, récemment, que « l’endettement des ménages aux Etats-Unis a atteint un nouveau record l’an passé sous le poids des prêts immobiliers, selon les données de la Fed de New York ». Et de mettre en avant que « la dette des ménages américains a augmenté de 193 milliards de dollars au quatrième trimestre (+1,4 %), comparé au trimestre précédent, pour s’élever à un total de 14 150 milliards de dollars ». Soit le « 22ème trimestre de hausse d’affilée » soulignait Boursorama, qui précisait qu’au quatrième trimestre, « l’encours des crédits immobiliers représente de loin la majeure partie des emprunts des Américains » ou encore, toujours citant la Fed de New York, que « le fardeau de la dette pèse sur les ménages, de plus en plus d’emprunteurs, en particulier les jeunes, accusant un retard dans leurs remboursements »… Ce qui ne peut manquer de rappeler quelques mauvais souvenirs…

Heureusement, l’économie américaine se porte plutôt bien.

Et, chez nous, les autorités bancaires font pression sur les établissements pour qu’ils resserrent leurs conditions d’octroi de crédits immobiliers aux particuliers. Côté immobilier d’entreprise, l’évolution des marchés hexagonaux est au beau fixe. Mais ils ne sont jamais à l’abri d’un facteur exogène qui viendrait les remettre en cause. Une situation qui nécessite, donc, de conserver un œil attentif sur l’évolution de cet endettement. Quant à l’attitude de prudence à adopter, elle passe, notamment, par l’investissement dans des marchés qui ont démontré leur solidité tels, par exemple, que les marchés… immobiliers.

Portrait

Chargement