Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Green & Innovations > Actualités > Le choix Immoweek : Philippe Pelletier, un grand...

Le choix Immoweek : Philippe Pelletier, un grand avocat à la tête de la RICS en France

ActualitésGreen & Innovations

le 02 Déc 2016

Le « Pro » de la semaine d’Immoweek est un habitué de nos colonnes, et pour cause : avocat de renom, président du Plan Bâtiment durable, président d’honneur de l’Agence nationale de l’Habitat (après en avoir été le président de 1998 à 2009), membre du Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique, président du Cercle Pierres d’Or et président du Jury des Trophées Logement et Territoires, Philippe Pelletier, à 67 ans, ajoute une nouvelle corde à son arc en devenant président de la RICS en France pour un mandat de trois ans. Il succède ainsi à Catherine Dargent-Ahlqvist. Il est par ailleurs accompagné par Marianne de Battisti (membre du comité exécutif d’Icade) et de Florence Péronnau (ex-vice-présidente immobilier de Sanofi). Retour sur un grand Pro de la galaxie de l’immobilier…

Philippe Pelletier est titulaire d’un DES de droit privé général et d’un DES de sciences criminelles : il a été assistant à l’université de droit de Paris-II de 1975 à 1979, directeur du Centre de recherches, d’information et de documentation notariales (Cridon) de Paris de 1979 à 1983, associé senior puis membre du conseil de surveillance de Lefèvre Pelletier & Associés de 2006 à 2015 (cabinet devenu LPA-CGR avocats en novembre 2016). Il est chargé d’enseignement à Assas depuis 1998, en 3ème cycle, Master II de droit immobilier et droit des baux.

Sur le volet immobilier, Philippe Pelletier a présidé, de 1998 à 2009, l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat, devenu Agence nationale de l’habitat entretemps. Depuis 2009, il est président du Plan Bâtiment durable. Outre sa distinction de Fellow de la RICS, il est officier de l’Ordre de la Légion d’Honneur et de l’Ordre du Mérite.

Le nouveau conseil de la RICS en France sera désormais composé de :

  • Philippe Pelletier, Frics ;
  • Marianne de Battisti, Frics ;
  • Florence Peronnau, Mrics ;
  • Anne-Céline Cambier, Mrics ;
  • Jean-Luc Potier, Mrics ;
  • Alexis Rollet, Mrics et
  • Edouard Vitry, Frics.

Vous pourrez retrouver le détail de la lettre envoyée par Philippe Pelletier à la RICS France dans l’actualité que nous lui avons consacrée sur le site d’Immoweek.

La RICS (Royal Institution of Chartered Surveyors) est une organisation internationale (fondée en Grand Bretagne en 1868) qui a pour objectif de réguler la profession immobilière à travers la mise en place de normes déontologiques et des standards. Implantée en France en 1993, elle représente dans l’hexagone plus de 1200 membres qualifiés dans les métiers de l’immobilier, de l’urbanisme et de la construction…

Arthur de Boutiny

Journaliste Rédacteur

Édito
par Thierry Mouthiez

le 07/06/2021

Commerce : retour des beaux jours dans le physique…

Certes, le développement du e-commerce est incontestable. « Alors que les ventes de e-commerce ont progressé de 140 % ces cinq dernières années, représentant désormais 18 % du commerce total, la crise de la Covid a encore accéléré cette tendance, entraînant au passage une demande exponentielle des surfaces logistiques » souligne CBRE dans une étude « des principaux moteurs de croissance du e-commerce dans le monde, à travers l’analyse de 27 indicateurs dans 43 pays ».

Le conseil fait notamment valoir que « six moteurs clés conditionnent et orientent plus particulièrement la croissance du e-commerce, tels que la part de la population urbaine, les compétences informatiques, les ventes en ligne sur mobile, le recours au paiement par carte bancaire et les abonnements haut-débit ». Ou encore que « dans les cinq prochaines années, 138 millions de mètres carrés de surfaces logistiques supplémentaires seront nécessaires pour soutenir la hausse des ventes en ligne à travers le monde »…

Mais avec leur réouverture, les commerces physiques retrouvent des couleurs. Ainsi, Carmila a annoncé, la semaine dernière, que ses centres commerciaux « retrouvent le niveau de fréquentation de 2019″. La foncière précise qu’ils « enregistrent une hausse de fréquentation de 20,9 % entre le 19 mai et le 30 mai 2021 par rapport à la même période en 2020. Ils atteignent 97 % de la fréquentation enregistrée sur la même période en 2019 ». Des résultats qui « démontrent, comme lors des réouvertures précédentes, une véritable appétence des Français pour les centres commerciaux ancrés dans leur territoire »…

Et dans cette coexistence du e-commerce et du physique, les propriétaires de commerce ont bien compris la nécessité d’innover. Dernier exemple en date : Hammerson avec son offre co.lab, « concept unique de boutique « prête à exploiter » testé en exclusivité aux Terrasses du Port, à Marseille (13) ». En précisant qu’il s’agit d’un « service clé-en-main et flexible pour faciliter l’installation physique, sur une durée limitée, des DNVB (digital native vertical brands, ndlr) ou marques ne disposant pas encore d’un réseau de magasins étendu ou en centre commercial ». Sachant que l’offre se décline en deux formats : la cellule dédiée à une marque et le concept store multimarques…

Bref, les beaux jours reviennent pour le physique…

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine