Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Hôtellerie/Santé > Actualités > Le choix Immoweek : le « Lamblardie », un...

Le choix Immoweek : le « Lamblardie », un immeuble écologique en plein Paris

ActualitésHôtellerie/Santé

le 06 Jan 2020

L’« immeuble de la semaine » se situe 17, rue Lamblardie, dans le 12ème arrondissement de Paris, et est signé par la vénérable Fondation de Rothschild, qui a fait le pari d’un immeuble pleinement écologique en plein Paris, sur 6 617 m2. Un projet novateur pour notre « choix Immoweek » qui permet de fixer le cap pour 2020…

Signé par le cabinet d’architectes Frédéric Denise, le « Lamblardie » a une structure en panneaux de bois multi-plis croisés, soit un volume de bois de 1 400 m3, permettant de stocker 1 400 tonnes de CO2, soit l’équivalent de 20 ans d’émission du bâtiment lui-même ou de toutes les émissions des voitures circulant dans la rue Lamblardie pendant 30 ans. Consommant peu d’énergie, il en produit également, grâce à des panneaux photovoltaïques ; l’immeuble propose encore 2 400 m2 de jardin, 208 m2 de façades végétalisées et 1 040 m2 de terrasses végétalisées.

L’immeuble accueillera un aparthôtel, « Aparthôtel Adagio Paris Nation », un établissement 4 étoiles qui fera office de nouveau « flagship » parisien pour la chaîne : l’aparthôtel proposera 118 appartements sur 6 niveaux, dont 82 studios pour 2 personnes et 36 deux-pièces de 4 personnes. Il sera équipé d’une salle de fitness et d’une laverie. De surcroît, une crèche multi-accueil, Les 2 Marie, menée par la Fondation de Rothschild, proposera 96 berceaux, dont 30 réservés aux enfants porteurs de troubles du développement ou de maladies chroniques. La crèche municipale, en place depuis 1978, bénéficiera également d’un nouvel établissement, sur 700 m2, pour un accueil de 66 enfants.

Aide sociale et innovation verte peuvent aller de pair ; la Fondation de Rothschild en fait ainsi la démonstration…

Arthur de Boutiny

Journaliste Rédacteur

Édito
par Thierry Mouthiez

le 14/02/2020

Lille : « une nouvelle dimension »…

Illustration de la bonne santé des marchés des bureaux en régions : « après une année 2018 record, le marché lillois conserve une très bonne dynamique avec plus de 264 000 m2 de bureaux commercialisés en 2019 » affirme JLL et Rodolphe Monnier, directeur JLL Agence Lille de préciser : « bien qu’en léger repli par rapport à l’année dernière (-6 %), le marché enregistre une nette hausse par rapport à sa moyenne décennale (+44 %) ».

Et « tirée vers le haut par des programmes de dernière génération, la valeur « prime » est en augmentation, à 250 euros (HT, HC) du mètre carré dans le secteur Euralille ».

Surtout, le marché tertiaire de la métropole lilloise « a clairement pris une nouvelle dimension depuis 2016. Il dépasse, en effet, depuis trois ans la barre des 200 000 m2. Les demandes restent soutenues et tout indique que cette tendance va perdurer dans le temps » estime la société de conseil. Et Rodolphe Monnier d’ajouter : « nous avons, d’ores et déjà, identifié environ 150 000 m2 de demandes actives – principalement des très grandes demandes supérieures à 15 000 m2 – qui devraient se concrétiser sur 2020. Dans ce contexte, nous tablons sur un volume global de 270 000 m2 commercialisés sur la Métropole Européenne de Lille pour cette nouvelle année »…

Portrait

Chargement