Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Logement > Actualités > Le choix Immoweek : un portefeuille de 5 500...

Le choix Immoweek : un portefeuille de 5 500 logements acquis aux Pays-Bas

ActualitésLogement

le 16 Fév 2015

Pour le choix de ce lundi 16 février, consacré au « chiffre », la rédaction d’Immoweek a retenu « 5 500 », soit le...

Cette partie du site est réservée aux abonnés

Connectez-vous

OU

Abonnez-vous

Abonnement

Pour moins de
4€ / Jour

Je m'abonne

Édito
par Thierry Mouthiez

le 22/06/2020

« Le commerce va devoir se réinventer »…

L’immobilier commercial figure aux premiers rangs des classes d’actifs malmenées à la suite de la crise sanitaire. A ce sujet, dans une récente analyse consacrée au marché des commerces, Cushman & Wakefield souligne que « les commerces vont nécessairement devoir se réinventer.

La clé de la reprise réside dans le renforcement des circuits omnicanaux et la complémentarité entre commerce physique et commerce en ligne ». Le conseil précise, à propos des projets de construction en cours, qu’au 1er trimestre, « le pipeline de surfaces commerciales livrables en 2020 s’élevait à environ 875 000 m2, soit une surface à développer en recul de près de 40 % par rapport aux prévisions de début 2019. La mise en place du confinement et le ralentissement économique ont mis un frein à la dynamique d’ouvertures dont la réalisation d’ici la fin de l’année devient plus incertaine »…

Peut-être pas une mauvaise nouvelle face à une demande qui semble, effectivement, évoluer rapidement.

Les résultats de la consultation citoyenne consacrée à l’avenir des Champs-Elysées en apporte la preuve, qui a rassemblé près de 100 000 participants ! Selon le Comité des Champs-Elysées et Make.org, cette consultation « peut se lire en filigrane comme une synthèse des attentes des Franciliens pour la ville d’après ». Or, parmi les six idées majeures arrive en quatrième position « une offre de commerce plus authentique et plus française ». Et de préciser que « les citoyens souhaitent, ainsi, valoriser davantage le savoir-faire, la gastronomie et l’art de vivre français plutôt que les grandes chaînes internationales perçues comme aseptisées et peu différenciantes »…

Portrait

Chargement