Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Logistique > Actualités > La société Debarge acquiert un entrepôt de 17...

La société Debarge acquiert un entrepôt de 17 000 m2 à Lille

ActualitésLogistique

le 08 Juin 2018

La société Debarge, a acquis un entrepôt développant 17 000 m2 sur un terrain de 10,5 hectares, à Carvin, près de Lille.

Situé à proximité de l’autoroute A1, il s’agit là du deuxième site implanté par Debarge, sur un ensemble qui totalise « 90 000 m2 se surfaces extérieures potentielles de stockage ».

L’entreprise « commercialise, auprès d’une clientèle de négoces et grandes surfaces de bricolage, des concepts d’aménagement extérieur et de construction » et fonctionne sur un modèle « entièrement externalisé de transformation en matière brute qu’elle négocie à la source ».

Dans cette transaction, Tostain & Laffineur était le conseil des deux parties.

Valérie Garnier

Directrice de la rédaction

Édito
par Thierry Mouthiez

le 07/06/2021

Commerce : retour des beaux jours dans le physique…

Certes, le développement du e-commerce est incontestable. « Alors que les ventes de e-commerce ont progressé de 140 % ces cinq dernières années, représentant désormais 18 % du commerce total, la crise de la Covid a encore accéléré cette tendance, entraînant au passage une demande exponentielle des surfaces logistiques » souligne CBRE dans une étude « des principaux moteurs de croissance du e-commerce dans le monde, à travers l’analyse de 27 indicateurs dans 43 pays ».

Le conseil fait notamment valoir que « six moteurs clés conditionnent et orientent plus particulièrement la croissance du e-commerce, tels que la part de la population urbaine, les compétences informatiques, les ventes en ligne sur mobile, le recours au paiement par carte bancaire et les abonnements haut-débit ». Ou encore que « dans les cinq prochaines années, 138 millions de mètres carrés de surfaces logistiques supplémentaires seront nécessaires pour soutenir la hausse des ventes en ligne à travers le monde »…

Mais avec leur réouverture, les commerces physiques retrouvent des couleurs. Ainsi, Carmila a annoncé, la semaine dernière, que ses centres commerciaux « retrouvent le niveau de fréquentation de 2019″. La foncière précise qu’ils « enregistrent une hausse de fréquentation de 20,9 % entre le 19 mai et le 30 mai 2021 par rapport à la même période en 2020. Ils atteignent 97 % de la fréquentation enregistrée sur la même période en 2019 ». Des résultats qui « démontrent, comme lors des réouvertures précédentes, une véritable appétence des Français pour les centres commerciaux ancrés dans leur territoire »…

Et dans cette coexistence du e-commerce et du physique, les propriétaires de commerce ont bien compris la nécessité d’innover. Dernier exemple en date : Hammerson avec son offre co.lab, « concept unique de boutique « prête à exploiter » testé en exclusivité aux Terrasses du Port, à Marseille (13) ». En précisant qu’il s’agit d’un « service clé-en-main et flexible pour faciliter l’installation physique, sur une durée limitée, des DNVB (digital native vertical brands, ndlr) ou marques ne disposant pas encore d’un réseau de magasins étendu ou en centre commercial ». Sachant que l’offre se décline en deux formats : la cellule dédiée à une marque et le concept store multimarques…

Bref, les beaux jours reviennent pour le physique…

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine