Chargement

le 03 décembre 2019

videos

TLT 2019 : Nadia Bouyer, directrice générale de Seqens, « Professionnelle de l’Année » de ces « TLT » 2019

le 03 décembre 2019

le 03 décembre 2019

videos

TLT 2019 : Hugues Perinet-Marquet, professeur à l’université Paris II Panthéon Assas et président du CNTGI, s’est vu remettre le « Trophée du Jury »

le 03 décembre 2019

le 03 décembre 2019

videos

TLT 2019 : Benoît Quignon, directeur général de SNCF Immobilier, a reçu le trophée dans la catégorie « Territoire »

le 03 décembre 2019

le 03 décembre 2019

videos

TLT 2019 : Chrystèle Villotte, directrice du pôle résidentiel au sein du département Capital Markets de Cushman & Wakefield, lauréate dans la catégorie « Conseil »

le 03 décembre 2019

le 03 décembre 2019

videos

Clara Piolatto, co-fondatrice, avec Clothilde Buisson et Gwenaëlle Rivière de l’association Faireavec.org, toutes trois lauréates du trophée « Jeune Talent ».

le 03 décembre 2019

le 03 décembre 2019

videos

TLT 2019 : Matthias Deville, directeur régional Ile-de-France de Crédit Agricole Immobilier, récipiendaire du trophée « Programme solidaire » pour le projet « Solidarité et Handicap »

le 03 décembre 2019

le 03 décembre 2019

videos

TLT 2019 : Pierre Dariel, directeur de la construction chez Paris Habitat, récipiendaire du trophée « Programme Durable » pour le projet « 2, rue Beaubourg »

le 03 décembre 2019

le 03 décembre 2019

videos

TLT 2019 : Helen Romano, vice-présidente de Nexity Immobilier Résidentiel, lauréate dans la catégorie « Promoteur »

le 03 décembre 2019

le 29 novembre 2019

videos

Les débats des TLT 2019 : « à l’approche des municipales : les élus face au défi du logement » et « le logement social : évolution ou révolution ? »

le 29 novembre 2019

le 29 novembre 2019

videos

La cérémonie des Trophées Logement & Territoires 2019

le 29 novembre 2019

le 04 février 2019

videos

Le making of des « Pierres d’Or » 2019

le 04 février 2019

le 04 février 2019

videos

Les lauréats des « Pierres d’Or 2019 » en interview

le 04 février 2019

Chargement

Édito
par Thierry Mouthiez

le 13/12/2019

Location de bureaux : de plus en plus proche de l’hôtellerie…

A l’occasion de Simi, Deskeo, qui se présente comme le « premier opérateur de bureaux flexibles en France », souligne « les tendances réelles qui affectent l’immobilier commercial au niveau mondial et qui vont impacter le marché français dès 2020 ».

Ainsi, Frank Zorn, co-fondateur de Deskeo, estime que «2019 a été une année plus que mouvementée pour le secteur de l’immobilier d’entreprise. Le coworking continue de faire face à l’incertitude du marché, alors que de plus en plus d’entreprises se tournent vers les bureaux flexibles pour leurs espaces de travail ». Et fait valoir qu’ »à l’heure de faire des prévisions pour l’année à venir, nous avons l’opportunité de vivre en direct les évolutions du marché outre-Atlantique de par notre appartenance au groupe américain Knotel, leader mondial des bureaux flexibles. Un atout qui nous permet de voir les changements qui risquent de secouer le marché français dans les prochains mois et, ainsi, de s’y préparer dès maintenant ».

Or, aux Etats-Unis, « les contrats de location flexibles attirent de plus en plus d’entreprises, surtout des groupes de plusieurs centaines de salariés pour qui la gestion des espaces de travail est un enjeu critique. Cette adoption est une réponse évidente au besoin de souplesse exprimé par la plupart des entreprises, quelle que soit leur taille. De ce fait, le secteur de la location des espaces de travail est forcé de s’adapter et d’évoluer pour proposer une offre plus proche de l’hôtellerie que ce que l’on trouve habituellement » affirme la société, qui précise qu’au niveau mondial, « les contrats de location flexibles représentaient 2 % du marché de l’immobilier d’entreprise en 2018. Cette année, ce chiffre a atteint les 3,5 %. Cette croissance se confirme en cette fin d’année et les prévisions tablent sur plus de 9 % d’ici trois ans »… Ou encore qu’au niveau européen, « 687 000 m² de bureaux ont été pris à bail par les opérateurs de bureaux flexibles durant les trois premiers trimestres de 2019. Un chiffre en hausse de 15 % par rapport à l’an dernier. Cela représente 12 % des prises à bail de bureaux en Europe, une part qui ne cesse d’augmenter, signe que les opérateurs d’espaces de travail deviennent des acteurs majeurs de l’immobilier d’entreprise dans les grandes villes ».

Et Frank Zorn de conclure : « cette tendance a toutes les chances de s’accentuer à l’avenir. Ces nouveaux acteurs permettent de satisfaire d’un côté les propriétaires qui recherchent de la stabilité à long terme pour leurs actifs et, de l’autre, les entreprises en quête de flexibilité pour leurs espaces de travail »…

Portrait

Chargement