Chargement

A l’occasion des « Pierres d’Or » 2021, cérémonie qui s’est tenue le 7 juillet dernier au « 87 Richelieu », le siège social d’Altarea, entièrement restructuré par le groupe, Xavier Niel, président fondateur du groupe Iliad, a été distingué par le Jury. Marc-Antoine Jamet, président du Jury des « Pierres d’Or », lui a remis son trophée. Rendez-vous avait alors été pris pour une interview à quatre voix, avec le soutien de Catella.

Une interview qui a été réalisée dans les locaux d’ « Immoweek », au 14ème étage de la tour Montparnasse. Vous pouvez également retrouver cet entretien en podcast sur toutes les plateformes de diffusion ou dans notre magazine Immoweek, distribué dès l’ouverture du Simi.
Nos journalistes vous attendent sur le stand CO2.

le 08 décembre 2021

A l’occasion des « Pierres d’Or » 2021, cérémonie qui s’est tenue le 7 juillet dernier au « 87 Richelieu », le siège social d’Altarea, entièrement restructuré par le groupe, Xavier Niel, président fondateur du groupe Iliad, a été distingué par le Jury. Marc-Antoine Jamet, président du Jury des « Pierres d’Or », lui a remis son trophée. Rendez-vous avait alors été pris pour une interview à quatre voix, avec le soutien de Catella.

Une interview qui a été réalisée dans les locaux d’ « Immoweek », au 14ème étage de la tour Montparnasse. Vous pouvez également retrouver cet entretien en podcast sur toutes les plateformes de diffusion ou dans notre magazine Immoweek, distribué dès l’ouverture du Simi.
Nos journalistes vous attendent sur le stand CO2.

videos

Xavier Niel : « ce que j’aime dans l’immobilier, c’est l’aventure entrepreneuriale que l’on veut y associer »

le 08 décembre 2021

le 26 novembre 2021

videos

Trophées Logement & Territoires 2021 : le débat

le 26 novembre 2021

le 26 novembre 2021

videos

Trophées Logement & Territoires 2021 : Emmanuelle Wargon

le 26 novembre 2021

le 26 novembre 2021

videos

Trophées Logement & Territoires 2021 : la cérémonie

le 26 novembre 2021

le 16 juillet 2021

videos

Pierres d’Or 2021 : le making-of

le 16 juillet 2021

le 09 juillet 2021

videos

Pierres d’Or 2021 : les interviews

le 09 juillet 2021

le 08 juillet 2021

videos

Pierres d’Or 2021 : la cérémonie

le 08 juillet 2021

La crise sanitaire nous a contraint à déplacer et à digitaliser la cérémonie, mais aussi le débat des « Trophées Logement et Territoires » que le Jury, comme la rédaction d’Immoweek, a souhaité dédier à Jean-Philippe Ruggieri, victime de la pandémie il y a bientôt un an.

Cette 11ème édition devait se tenir mi-novembre 2020, mais nous nous sommes vus contraints de la reporter au 30 mars 2021 : on trouvera sur immoweek.fr l’intégralité de la cérémonie avec l’ensemble des lauréats de ces Trophées, dont le jury était présidé par Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable et André Yché, président du conseil de surveillance de CDC Habitat : une « promotion » de grande qualité, qui couronne la résilience et la capacité d’innovation des hommes et des femmes du secteur. Emmanuelle Wargon, ministre chargée du Logement, a accepté d’introduire ses « Trophées Logement et Territoires ».

En ligne également le débat sur le thème « Comment construire mieux et plus ? » avec André Yché, grand témoin et cinq intervenantes représentant la diversité du monde du Logement : Nadia Bouyer (Action Logement), Emmanuelle Cosse (USH), Caroline Delgado-Rodoz (REI Habitat), Karine Julien-Elkaïm (Polylogis) et Chrystèle Villotte (Cushman & Wakefield).

A cette occasion, Immoweek a tenu à rendre hommage à Jean-Philippe Ruggieri (Nexity), dans un iPodcast où l’on écoutera, non sans émotion, les témoignages d’Alain Dinin (Nexity), Benoist Apparu (In’li) ; Nadia Bouyer (Action Logement), Méka Brunel (Gecina), Emmanuelle Cosse (USH) et André Yché (CDC Habitat)…

Les « Trophées Logement et Territoires » 2020 sont organisés par Immoweek en partenariat avec CDC Habitat et Powerhouse Habitat, et avec le soutien du Plan bâtiment Durable.

le 27 avril 2021

La crise sanitaire nous a contraint à déplacer et à digitaliser la cérémonie, mais aussi le débat des « Trophées Logement et Territoires » que le Jury, comme la rédaction d’Immoweek, a souhaité dédier à Jean-Philippe Ruggieri, victime de la pandémie il y a bientôt un an.

Cette 11ème édition devait se tenir mi-novembre 2020, mais nous nous sommes vus contraints de la reporter au 30 mars 2021 : on trouvera sur immoweek.fr l’intégralité de la cérémonie avec l’ensemble des lauréats de ces Trophées, dont le jury était présidé par Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable et André Yché, président du conseil de surveillance de CDC Habitat : une « promotion » de grande qualité, qui couronne la résilience et la capacité d’innovation des hommes et des femmes du secteur. Emmanuelle Wargon, ministre chargée du Logement, a accepté d’introduire ses « Trophées Logement et Territoires ».

En ligne également le débat sur le thème « Comment construire mieux et plus ? » avec André Yché, grand témoin et cinq intervenantes représentant la diversité du monde du Logement : Nadia Bouyer (Action Logement), Emmanuelle Cosse (USH), Caroline Delgado-Rodoz (REI Habitat), Karine Julien-Elkaïm (Polylogis) et Chrystèle Villotte (Cushman & Wakefield).

A cette occasion, Immoweek a tenu à rendre hommage à Jean-Philippe Ruggieri (Nexity), dans un iPodcast où l’on écoutera, non sans émotion, les témoignages d’Alain Dinin (Nexity), Benoist Apparu (In’li) ; Nadia Bouyer (Action Logement), Méka Brunel (Gecina), Emmanuelle Cosse (USH) et André Yché (CDC Habitat)…

Les « Trophées Logement et Territoires » 2020 sont organisés par Immoweek en partenariat avec CDC Habitat et Powerhouse Habitat, et avec le soutien du Plan bâtiment Durable.

videos

Trophées Logement & Territoire 2020 : la cérémonie

le 27 avril 2021

On les attendait avec impatience : les « Trophées Logement et Territoires » 2020 se tiennent enfin, envers et contre la crise sanitaire, sous un format bien sûr un peu spécial, mais avec un débat et une remise de prix maintenus. Vous pouvez dès à présent retrouver la captation du débat de cette session 2020, sur le thème « Comment construire mieux et plus ? ».

Les intervenantes de ce débat animé par Pascal Bonnefille, directeur de la publication d’Immoweek, et Catherine Bocquet, rédactrice en chef d’Immoweek, étaient Nadia Bouyer, directrice générale d’Action Logement ; Emmanuelle Cosse, présidente de l’Union Sociale pour l’Habitat, ancienne ministre du Logement ; Caroline Delgado-Rodoz, directrice générale de REI Habitat ; Karine Julien-Elkaïm, présidente du directoire de LogiRep et présidente du comité exécutif du Groupe Polylogis et Chrystèle Villotte, responsable du résidentiel au sein du département « capital markets » de Cushman & WakefieldAndré Yché, président du conseil de surveillance de CDC Habitat, était présent en tant que Grand témoin.

le 27 avril 2021

On les attendait avec impatience : les « Trophées Logement et Territoires » 2020 se tiennent enfin, envers et contre la crise sanitaire, sous un format bien sûr un peu spécial, mais avec un débat et une remise de prix maintenus. Vous pouvez dès à présent retrouver la captation du débat de cette session 2020, sur le thème « Comment construire mieux et plus ? ».

Les intervenantes de ce débat animé par Pascal Bonnefille, directeur de la publication d’Immoweek, et Catherine Bocquet, rédactrice en chef d’Immoweek, étaient Nadia Bouyer, directrice générale d’Action Logement ; Emmanuelle Cosse, présidente de l’Union Sociale pour l’Habitat, ancienne ministre du Logement ; Caroline Delgado-Rodoz, directrice générale de REI Habitat ; Karine Julien-Elkaïm, présidente du directoire de LogiRep et présidente du comité exécutif du Groupe Polylogis et Chrystèle Villotte, responsable du résidentiel au sein du département « capital markets » de Cushman & WakefieldAndré Yché, président du conseil de surveillance de CDC Habitat, était présent en tant que Grand témoin.

videos

Trophées Logement & Territoire 2020 : le débat

le 27 avril 2021

le 03 février 2020

videos

Le « making of » des Pierres d’Or 2020

le 03 février 2020

le 31 janvier 2020

videos

Les lauréats des « Pierres d’Or 2020 » en interview

le 31 janvier 2020

le 30 janvier 2020

videos

La cérémonie des Pierres d’Or 2020

le 30 janvier 2020

Chargement

Édito
par Pascal Bonnefille

le 16/03/2022

Un ministre et rien d’autre !

L’absence d’un titulaire du portefeuille du Logement est révélatrice de bien des aspects de la France contemporaine : d’abord, elle montre combien libéraux et interventionnistes sont d’accord sur un seul point : il (leur) faut un ministre (on lira à ce sujet le « Point de vue » de Philippe Pelletier). Tous les professionnels, comme les analystes, même ceux qui réclament à grands cris moins d’État ont communiqué leur frustration, voire leur colère à l’énoncé de la nouvelle équipe gouvernementale.

Logiquement, les partisans d’une action publique forte en cette matière ont entonné le même lamento. Il est donc probable que le remaniement post législatives fasse apparaître un ministre délégué ou un secrétaire d’État affecté au Logement et attribué à un rallié de la majorité sortie des urnes (si c’est le cas).

Mais cette absence est surtout le signe d’un phénomène que nous avons déjà évoqué (on le retrouve d’ailleurs dans notre série documentaire de podcasts « Ma vie de ministre du Logement ») : quand le chef de l’État, ou à tout le moins, la Première ministre (qui, au début de sa carrière dans le cabinet de Lionel Jospin avait portant le logement dans ses attributions — mais c’est à l’époque Serge Contat qui suivait spécifiquement les questions de logement —), ne s’intéressent pas au sujet, celui-ci est relégué dans les questions techniques… que le politique néglige. Et ce désintérêt se traduit immédiatement par des conséquences budgétaires : Bercy en profite comme au début du précédent quinquennat. Il n’est donc pas impossible que nous vivions un scenario du même type que la diminution forcée des APL, il y a cinq ans ; cette fois, c’est le blocage des loyers qui se profile à l’horizon. Personne n’ignore les effets dévastateurs, à terme, d’une telle mesure. Mais c’est une des rares dispositions qui ne coute rien — en apparence et au début — au budget de l’Etat, ce que, même en période de « quoi qu’il en coûte » est délicieusement apprécié par le grand argentier. Ajoutons que ce blocage est populaire (il y a beaucoup plus de locataires que de bailleurs) : il n’est donc pas impossible qu’Amélie de Montchalin (qui a fini par revendiquer ce sujet parmi ses attributions) ou mieux, son ministre délégué ait à défendre, demain, cette mesure qui devrait, elle aussi, réaliser la quasi-unanimité des acteurs contre elle…

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine