Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Territoires > Actualités > Le choix Immoweek : le « Geste d’Or »,...

Le choix Immoweek : le « Geste d’Or », pour l’amour du patrimoine

ActualitésTerritoires

le 28 Oct 2019

Une fois n’est pas coutume, chez « Immoweek », nous nous faisons l’écho d’une autre cérémonie, « Le Geste d’Or », dont les trophées ont été dévoilées à l’occasion du Salon International du Patrimoine Culturel, qui s’est tenu du 24 au 27 octobre au Carrousel du Louvre. « Le Geste d’Or » est une association réunissant maîtres d’ouvrage, maîtres d’oeuvre, entreprises, gestionnaires, chercheurs et usagers, qui récompense chaque année  les entreprises et les chantiers exemplaires en termes de traitement durable, de la gestion des hommes et d’une ingénierie financière équilibrée, qui savent préserver le patrimoine d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Voici donc le palmarès 2019…

Les « Gestes d’Or » visant surtout à récompenser les bonnes initiatives et les bons points, chaque catégorie (au nombre de seize) peut voir plusieurs nommés se distinguer, puisque les prix, comme dans les évènements sportifs, se répartissent en Or, Argent et Bronze.

Cependant, le « Geste d’Or 2019 », toutes catégories confondues, a été remis à la « Villa E-1027 », à Roquebrune-Cap-Martin (06), chef-d’oeuvre moderniste d’Eileen Gray, afin de récompenser sa réhabilitation.

Les autres « Gestes d’Or » sont, catégorie par catégorie :

Grands Prix Métiers :

  • L’Eglise Saint-Gildard de Longuesse (95) ;
  • Le château de Brotel (38) ;
  • L’entreprise Michel Imbery pour son travail pour la rénovation du 8, rue Domat (Paris 5ème).

Grands Prix Architecture, Innovation Sociale & Economique :

  • Glacière-Daviel (Paris 13ème).

Grands Prix Architecture, Urbanisme & Société :

  • Le Siège du Monde (Paris 13ème) ;
  • L’extension du Musée de Cluny (Paris 5ème) ;
  • Le Couvent des Cordeliers (Paris 6ème).

Grands Prix Patrimoine :

  • Le Pont Transbordeur de Martrou (17) ;
  • La Cité Radieuse de Marseille (13).

Grands Prix Réhabilitation, Restructuration :

  • Notre-Dame de la Salette (Paris 15ème) ;
  • Castel Florea, à Villefranche-sur-Mer (06).

Grands Prix Façade :

  • Le Quai de l’Hôtel-de-Ville (Paris 4ème).

Grands Prix Savoir-Faire :

  • L’entreprise Degaine, filiale de Vinci Construction France, pour ses travaux sur la Cour Lefuel (Paris 1er), l’Hôtel Amelot de Bisseuil (Paris 4ème) et l’Hôtel de la Marine (Paris 8ème).

Grands Prix Programmation :

  • Le Learning Center de Lille (59).

Grands Prix Construction :

  • La Salle Quai de la Moselle, à Calais (62).

Grands Prix Vidéo :

  • Le Studio Sherlock, agence audiovisuelle pour la valorisation du patrimoine.

Grands Prix Eco-Planète :

  • Vicat, pour le Démonstrateur ABC (Grenoble, 38) et Les Jardins de Lou (Lyon, 69) ;
  • Maison Edouard François pour leurs travaux d’architecture.

Grands Prix Paysage et Aménagements Urbains :

  • Le village de Saint-Cirq Lapopie (46).

Grands Prix Projet Amont :

  • La Tour Pleyel à Saint-Denis (93).

Grands Prix Maître d’ouvrage :

  • La ville d’Avignon (84), pour avoir réalisé 20 chantiers sur 10 ans, comme le Jardin du Palais des Papes, la Chapelle Saint-Martial ou l’écoquartier Joly Jean.

Grands Prix Maître d’Oeuvre :

  • L’agence d’architecture Brossy+Associés, pour le Palais de Justice de Poitiers (86).

Grands Prix Entreprise :

  • A Chaux et Sable pour ses travaux sur la Villa E-1027, évoquée plus haut ;
  • Toitsur pour ses travaux sur le Temple bouddhiste de Roubaix (59).

Après l’émotion qu’a suscitée l’incendie de Notre-Dame de Paris de cette année et alors que la mission de Stéphane Bern pour la sauvegarde du patrimoine rempile pour une troisième année consécutive, la rénovation et la préservation du patrimoine demeurent des causes en première ligne en France…

Arthur de Boutiny

Journaliste Rédacteur

Édito
par Pascal Bonnefille

le 22/09/2022

La révolution verte est en route !

La révolution verte dans l’immobilier est en marche et rien ne l’arrêtera : en paraphrasant une citation historique, on ne veut pas simplement rappeler une formule célèbre, mais bien souligner l’irréversibilité et la diversité des projets en cours.

Notre magazine, spécialement édité à l’occasion du Sibca 2022, le salon immobilier bas carbone, dont nous sommes heureux d’être partenaires, a dû en effet faire des choix, souvent difficiles, entre les initiatives, programmes, nouvelles techniques qui fourmillent dans le monde immobilier hexagonal, tant elles sont nombreuses et originales : dans le bureau, les commerces et l’habitation, les expressions matériaux bio et géosourcés sont maintenant des expressions courantes ; le bois, le chanvre, la terre crue sont couramment utilisés.

Que de chemin parcouru en quelques années ! On se permettra un souvenir récent : la venue, à l’initiative d’Immoweek, de plusieurs (très) grands professionnels de l’immobilier à un Forum bois à Nancy.
La salle était pratiquement vide montrant le gouffre existant alors encore entre les « hommes de la pierre » (qu’on ne voyait alors, là-bas, que comme ceux du béton…) et les autres acteurs, singulièrement ceux du bois et des forêts. Ce temps est aujourd’hui révolu et on s’en réjouit.

Toutes les initiatives présentées dans ce magazine seront suivies de beaucoup d’autres et, plus que jamais, nous leur donnerons la place qu’elles méritent. Toute la chaîne immobilière est aujourd’hui mobilisée ; comme le grand élan de construction des années 1960, dans d’autres circonstances bien sûr et avec d’autres objectifs (même s’il ne faut pas négliger celui de la production), il est possible aujourd’hui de construire mieux. Plus durable, plus respectueux de l’environnement, tourné vers le recyclage et soucieux de l’occupation des sols, l’immobilier hexagonal opère une mue sans précédent. En parler et la promouvoir sera notre objectif numéro un dans les années à venir. Comme saluer les efforts de tous les acteurs et de toutes les actrices du secteur.

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine