Chargement

Lundi 23 Octobre

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Logements

L'Assemblée vote la transformation de l'ISF en IFI...

Les députés ont voté, par 77 voix contre 19, la transformation de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) en impôt sur la seule fortune immobilière (IFI).

... et la suppression de la taxe d'habitation pour 80 % des ménages...

L’Assemblée a voté par 65 voix contre 14 la suppression sur trois ans de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages, malgré des critiques exprimées à droite comme à gauche.

... mais reporte la suppression du crédit d'impôt fenêtres/portes

Face aux protestations des professionnels du bâtiment, l’Assemblée nationale a reporté la fin du crédit d’impôt transition énergétique (CITE) pour le changement des portes d’entrée, fenêtres et volets isolants, prévu dans le cadre du projet de budget 2018. Les députés ont adopté un amendement du gouvernement supprimant son propre article du projet de loi.

Paris 7ème : 251 logements sociaux prévus dans l'îlot Saint-Germain

Le protocole de cession des terrains de l’îlot Saint-Germain (ex-ministère des Armées), dans le septième arrondissement de Paris, entre le ministère, la Ville de Paris et Michel Cadot, préfet de la Région d’Ile-de-France et préfet de Paris (ayant mandat de négociation en matière de foncier de l’Etat) a été signé.

"Issy Préférence" : BNP Paribas Immobilier livre une résidence de logements connectés

BNP Paribas Immobilier livre la résidence « Issy Préférence », à Issy-les-Moulineaux (92), composée de 60 logements contrôlables depuis l’application « Maison » d’Apple et compatibles avec le hub numérique La Poste.

Bureaux

Parfums Christian Dior s'installe dans "Kosmo"

Nous vous l’annoncions en avant-première : Parfums Christian Dior signe un bail pour installer son siège sur au sein de « Kosmo », propriété d’Altarea Cogedim.

Finance & Bourse

Icade : un chiffre d'affaires en hausse de 16,1 % au troisième trimestre

Icade a publié un chiffre d’affaires en progression de 16,1 % au troisième trimestre, à 1,15 milliard d’euros, porté par l’activité du pôle de promotion immobilière.

Foncière des Régions va retirer de la cote sa filiale FDL

La société Foncière des Régions (FDR) a annoncé un accord pour racheter les parts des actionnaires minoritaires de sa filiale Foncière Développement Logements (FDL), qu’elle entend retirer de la Bourse de Paris.

Green & Innovations

La rénovation des bâtiments éducatifs dans le collimateur du Plan Bâtiment Durable et de la CDC

Le Plan Bâtiment Durable et la Caisse des Dépôts s’associent en un groupe de travail commun sur la rénovation énergétique des bâtiments éducatifs.

Parcours

Savills "Tenant Rep" : Cédric Diguere, nommé "associate"

Dans le cadre de son développement, l’équipe « Tenant Representation – Worldwide Occupier Services » de Savills, dirigée par Serge Vayer, se renforce avec l’arrivée de Cédric Diguere, 38 ans, en tant qu’ »associate ».

Alila : deux nouveaux directeurs pour deux nouvelles agences à Metz et Aix-en-Provence

Le groupe Alila ouvre deux agences à Aix-en-Provence et Metz, qui seront respectivement dirigées par Julien Nespola et Hervé Cartaillac.

Territoires

France Urbaine se prononce pour une nouvelle politique du logement

Les élus urbains, maires de grandes villes, présidents de métropoles et de grandes agglomérations, regroupés au sein de France urbaine ont adopté une motion pour une nouvelle politique du logement, adoptée en conseil d’administration.

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Pascal Bonnefille

le 22/06/2018

La mort du Crédit Foncier ou la fin d’une époque

On l’avait annoncé, avec une certaine avance il y a un peu plus de vingt ans, après la perte du monopole des prêts d’accession, mais cette fois, la nouvelle semble incontestable : le Crédit Foncier va disparaître.

Ainsi va s’achever une histoire commencée au début du Second empire, en 1852 : le départ, il y a quelques mois, de Bruno Deletré (devenu le patron de la Caisse d’Epargne Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne) et l’arrivée de Benoît Catel, un banquier issu du sérail BPCE, étaient déjà des signes avant-coureurs. Ce dernier d’ailleurs laissait entendre, en privé, la difficulté de trouver un « modèle économique » à une banque mono-activité, dans un contexte, extrêmement concurrentiel, de taux très bas. Laurent Mignon, qui a pris ses fonctions il y a juste quinze jours à la tête du groupe BPCE, a donc décidé de tourner la page : il est toujours plus facile de « tailler dans le vif » lorsque l’on débarque. C’est chose faite.

La question bancaire se règlera sans doute au sein du groupe : restent les filiales très immobilières. Quid du devenir de Crédit Foncier Immobilier (qui repris en son temps l’activité d’Ad Valorem créé par Stéphane Imowicz) et qui fédère les métiers de la transaction et de la gestion avec l’expertise, qui fut longtemps le « fleuron » de la maison (on trouve encore sur le site de CFI, cette phrase superbe : « pour les collaborateurs de Crédit Foncier Immobilier – Expertise, être le premier expert de France est une fierté ») ? Ce morceau intéressera peut-être quelques acteurs du secteur… Pour la Socfim (qui s’intitule, non sans raison, « la banque des promoteurs »), l’intégration au groupe BPCE est déjà largement entamée : la mort du Foncier ne devrait pas avoir de conséquences directes. Même chose pour Locindus, acquis par le Foncier il y a plus de dix ans.

Cette disparition donnera « un coup de vieux » supplémentaire à tous ceux qui, comme l’auteur de ces lignes, ont connu « la grande époque » du Foncier : celle où, précédé d’un huissier (à chaîne s’il vous plait), on pénétrait dans le magnifique bureau du gouverneur ou d’un de ses deux sous-gouverneurs (!), dans un somptueux hôtel particulier de la rue des Capucines. Le départ de tout ce monde à Charenton avait constitué la première étape de ce qui, aujourd’hui, obéit à une logique économique et conjoncturelle sans appel.

Portrait

Chargement