Chargement

Lundi 16 Octobre

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

TLT 2017

Qui sera le "Programme solidaire" des Trophées Logement et Territoires ?

Il vous reste moins de 36 heures pour faire entendre votre voix pour ces Trophées Logement et Territoires, qui ont déjà passionné plus de 1 600 votants.
Aujourd’hui, nous mettons à l’honneur les quatre « Programmes solidaires » :
-« Les Nuages », Nexity ;

-« CPE – Fontenay Les Provinciales », Domaxis ;

-« Tout en bois », Osica ;

-« Le Luzard II », Efidis.

Si vous n’avez pas encore glissé votre bulletin dans l’urne virtuelle, c’est par ici !

Bureaux

Swiss Life REIM (France) boucle la commercialisation du "12-14 Grande Armée"

Swiss Life REIM (France), agissant pour le compte de Swiss Life France, annonce avoir conclu la commercialisation du 12-14, avenue de la Grande Armée, dans le 17ème, avec les dernières prises à bail par Jeausserand-Audouard, Protectim ainsi qu’ »un des leaders mondiaux du conseil en actuariat ».

Paris 17ème : Lutetia Paris achète le 6, rue Ampère

Aviva Investors Real Estate France cède, pour le compte d’Aviva Vie et au groupe Lutetia Paris, le 6, rue Ampère (Paris 17ème), un immeuble de 552 m2 de bureaux sur 4 étages.

Logements

Macron veut baisser en même temps les loyers des HLM et les APL

Le gouvernement va demander aux acteurs du logement social d’ »un peu baisser les loyers » et « en face on va baisser d’autant les APL », les aides personnalisées au logement, a annoncé Emmanuel Macron, jugeant « croquignolesque » la situation actuelle.

Logistique

Demande placée : la "2ème meilleure performance de la décennie" selon BNP Paribas Real Estate

D’après une étude de BNP Paribas Real Estate, le volume de demande placée enregistrée sur le marché des entrepôts a atteint les 2,8 millions de m2 depuis le début de l’année, dont plus d’1 million de m2 au troisième trimestre, signant la deuxième meilleure performance de la décennie.

Finance & Bourse

Patrizia Immobilien AG achète Sparinvest Property Investors (SPI)

Patrizia Immobilien AG a acquis Sparinvest Property Investors (SPI), se présentant comme « l’un des principaux gestionnaires de fonds de fonds immobiliers mondiaux dans le segment des petites et moyennes capitalisations ».

Parcours

Fnaim : Jean-Marc Torrollion succède à Jean-François Buet à la présidence

Le Rhône-Alpes est à l’honneur avec l’élection, à la présidence de la Fnaim, de Jean-Marc Torrollion, qui fut, de 2009 à 2012, président régional de la Fnaim pour cette région avant d’être nommé président délégué de la Fédération en 2013.

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Pascal Bonnefille

le 22/06/2018

La mort du Crédit Foncier ou la fin d’une époque

On l’avait annoncé, avec une certaine avance il y a un peu plus de vingt ans, après la perte du monopole des prêts d’accession, mais cette fois, la nouvelle semble incontestable : le Crédit Foncier va disparaître.

Ainsi va s’achever une histoire commencée au début du Second empire, en 1852 : le départ, il y a quelques mois, de Bruno Deletré (devenu le patron de la Caisse d’Epargne Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne) et l’arrivée de Benoît Catel, un banquier issu du sérail BPCE, étaient déjà des signes avant-coureurs. Ce dernier d’ailleurs laissait entendre, en privé, la difficulté de trouver un « modèle économique » à une banque mono-activité, dans un contexte, extrêmement concurrentiel, de taux très bas. Laurent Mignon, qui a pris ses fonctions il y a juste quinze jours à la tête du groupe BPCE, a donc décidé de tourner la page : il est toujours plus facile de « tailler dans le vif » lorsque l’on débarque. C’est chose faite.

La question bancaire se règlera sans doute au sein du groupe : restent les filiales très immobilières. Quid du devenir de Crédit Foncier Immobilier (qui repris en son temps l’activité d’Ad Valorem créé par Stéphane Imowicz) et qui fédère les métiers de la transaction et de la gestion avec l’expertise, qui fut longtemps le « fleuron » de la maison (on trouve encore sur le site de CFI, cette phrase superbe : « pour les collaborateurs de Crédit Foncier Immobilier – Expertise, être le premier expert de France est une fierté ») ? Ce morceau intéressera peut-être quelques acteurs du secteur… Pour la Socfim (qui s’intitule, non sans raison, « la banque des promoteurs »), l’intégration au groupe BPCE est déjà largement entamée : la mort du Foncier ne devrait pas avoir de conséquences directes. Même chose pour Locindus, acquis par le Foncier il y a plus de dix ans.

Cette disparition donnera « un coup de vieux » supplémentaire à tous ceux qui, comme l’auteur de ces lignes, ont connu « la grande époque » du Foncier : celle où, précédé d’un huissier (à chaîne s’il vous plait), on pénétrait dans le magnifique bureau du gouverneur ou d’un de ses deux sous-gouverneurs (!), dans un somptueux hôtel particulier de la rue des Capucines. Le départ de tout ce monde à Charenton avait constitué la première étape de ce qui, aujourd’hui, obéit à une logique économique et conjoncturelle sans appel.

Portrait

Chargement