Chargement

Mardi 13 Février

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Bureaux

Paris 2ème : 6ème Sens Immobilier vend le 33, rue Vivienne

Une caisse de retraite a acquis, auprès de 6ème Sens Immobilier, le « Phobos », au 33, rue Vivienne, dans le 2ème arrondissement de Paris.

Lyon : La Française REM achète "Cap 9"

La Française Real Estate Managers (REM) a acquis, pour le compte des SCPI Epargne Foncière et Pierre Privilège et auprès de la Foncière du Rhône, « Cap 9 », un immeuble de bureaux au sein du quartier de Vaise, au nord-ouest de Lyon (69).

Neuilly-sur-Seine : Secondesk propose 2 200 m2 d'espaces de coworking

Après avoir ouvert 2 200 m2 d’espaces de coworking et de bureaux privatifs au 159, avenue Charles De Gaulle, à Neuilly-sur-Seine (92), Secondesk annonce avoir commercialisé cette surface à…

Logements

Ampère Gestion va acheter du logement pour le compte de l'ERAFP

Suite à un appel d’offres afin d’attribuer trois mandats de gestion d’actifs immobiliers, l’Établissement de Retraite Additionnelle de la Fonction Publique (ERAFP) a attribué le mandat actif à…

Saint-Herblain : le groupe Pichet lance "Villa Châtel"

Le groupe Pichet pose la première pierre de « Villa Châtel », un programme de…

Commerces

Le programme "Oxygen", à La Défense, est lancé

Suite à un concours lancé par Paris-La Défense (établissement né de la fusion entre DeFacto et l’Epadesa), le programme « Oxygen » est officiellement lancé ; le chantier a débuté.

Analyses & Résultats

34 700 logements neufs vendus au quatrième trimestre 2017 (ministère)

D’après le ministre de la Cohésion des Territoires, au quatrième trimestre 2017, 34 700 logements neufs ont été vendus, soit 3,8 % de moins qu’au quatrième trimestre 2016…

Acofi Gestion vise 1,2 milliard d'euros d'encours sur les dettes immobilières à fin 2018

Acofi Gestion a levé, au second semestre 2017, près de 700 millions d’euros pour ses activités de dettes immobilières et vise, désormais, un encours d’…

SCPI Interpierre France : 97,2 d'euros de capitalisation à fin 2017

SCPI spécialisée en immobilier d’entreprise (bureaux et locaux d’activités) situé majoritairement en région parisienne, Interpierre France, gérée par Paref Gestion, affiche une capitalisation de 97,2 millions d’euros au 31 décembre dernier, en hausse de…

P3 : un patrimoine de plus de 4 millions de m2

Investisseur, développeur, propriétaire et gestionnaire d’immobilier logistique, P3 fait valoir un portefeuille de plus de 4 millions de m2 de biens…

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Pascal Bonnefille

le 18/01/2019

Un (grand) merci à Anne Hidalgo !

En choisissant un tel titre, on n’ignore pas que l’on va se faire taper sur les doigts, et pas qu’un peu, par tous les opposants à la Maire de Paris, aux premiers rangs desquels il faut certainement compter beaucoup d’automobilistes.

Mais nous ne sommes pas des spécialistes de la bagnole, mais de l’immobilier. Et, dans ce cadre, le constat s’impose : en mettant en oeuvre, en novembre 2014, « Réinventer Paris » – qui, à l’époque, suscitait beaucoup de critiques ou de doutes amusés ; le commentaire le plus souvent entendu était : « c’est du gadget » – l’équipe municipale (et, ici, il faut évidemment faire toute sa place à Jean-Louis Missika, maître d’œuvre du projet, et à toute son équipe, sans oublier Alexandre Labasse, le patron du Pavillon de l’Arsenal) a créé un mouvement qui ne s’est pas démenti depuis. Les réalisations concrètes (on est donc loin de la babiole annoncée) sont sur le point d’éclore et on attend avec impatience de découvrir terminés le projet Morland ou les « 1000 Arbres », pour ne citer qu’eux. Treize, en tout cas, ont reçu leur permis de construire et huit sont donc effectivement en chantier. Après que la Métropole du Grand Paris se soit intelligemment inspirée du dispositif, on vient de connaître les lauréats du deuxième (on n’ose dire le second) opus de l’opération : pour redonner vie aux « dessous de Paris », 217 candidats (!!!) avaient postulé sur 31 sites. Et les résultats sont, là aussi, au rendez-vous. On soulignera l’originalité, l’inventivité et la capacité à mixer les usages dont on fait preuve les projets. Avec un élément intéressant : la capacité des acteurs (architectes, investisseurs, promoteurs) à monter des dossiers ensemble, avec des « majors » et des professionnels de moyen (et de notoriété) plus modestes. Bref, ce concours permet de promouvoir les capacités innovantes, notamment des promoteurs, et de les sortir de leur « train-train ». Le nombre des dossiers présentés montre qu’ils ne demandent que cela. On s’en réjouit et pour cela aussi, on osera réitérer un « merci Anne Hidalgo ».

Portrait

Chargement