Chargement

Mardi 26 Mars 2019

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Le choix Immoweek

Cambon/Saint-Honoré (Chanel) - "N°19"

Les « Pierres d’Or » 2019 sont à présent achevées ! Pour prolonger un peu le souvenir de cet évènement, vous pourrez retrouver, jour après jour, dans le « choix Immoweek », les portraits des lauréats et des…

Bureaux

Eiffage loue des bureaux à Gennevilliers

Eiffage loue, auprès d’un institutionnel, 525 m2 de bureaux au 9, allée des…

BNP Paribas Immobilier livre le "Campus Novartis", à Rueil-Malmaison

BNP Paribas Immobilier et Spie Batignolles …

Edito

Ce que veulent les Français (pour leur logement)

Comment les Français voient-ils leur logement et quel serait l’habitat de leur rêve ? C’est ce qu’a voulu savoir l’ObSoCo, soutenue par Nexity, Somfy et CDC Habitat, en interrogeant un panel de…

Logement

Kley construit une résidence étudiante à Cergy

Kley construit une résidence étudiante d’une capacité de…

Interview

René Jeannenot (BNP Paribas Real Estate Transaction France) : « un début d’année très dynamique dans la logistique et l’industriel »

Une vingtaine d’utilisateurs accompagnés en 2018 dans la logistique pour près de 250 000 m2 commercialisés et 250 000 m2 de nouvelles demandes ou encore plus de 200 opérations réalisées l’an passé dans…

Logistique

NSM Groupe achète 482 m2 de locaux d'activités à Massy (91)

La société de gestion immobilière NSM Groupe a acquis…

Argan construit un entrepôt de 13 000 m2 pour Nutrition & Santé au sud de Lyon

Argan lance le chantier d’un entrepôt de 13 000 m2 qui sera intégralement…

Berlin Hyp finance la construction, par Argan, d'une plate-forme Casino à Fleury-Mérogis

Berlin Hyp a accordé un crédit de 44 millions d’euros sur 12 ans à…

Commerces

Un restaurant chinois s'installe rue Etienne Marcel

Le restaurateur chinois Tien Yi s’installe sur 237 m2 au 5, rue Etienne…

Finance & Bourse

BNP Paribas REIM gère 28,7 milliards d'euros d'actifs en Europe

BNP Paribas Real Estate Investment Management (BNP Paribas REIM) a levé 3,8 milliards d’euros de…

Green & Innovations

Les premiers chèques énergie de 2019 envoyés cette semaine

Les chèques énergie, qui concerneront cette année près de 6 millions de foyers, vont commencer à…

Colliers International lance la 2ème édition de son accélérateur de proptechs

Deuxième promotion pour l’accélérateur…

Parcours

Sofidy : la gouvernance évolue ; Guillaume Arnaud, président du directoire

Premiers effets de son rachat par Tikehau Capital, Sofidy « fait évoluer sa gouvernance » et…

Sébastien Morel, directeur ventes blocs institutionnels de Capelli

Sébastien Morel rejoint Capelli pour prendre en charge la direction des…

Baptiste Bruneau, directeur des partenariats de Corum

Baptiste Bruneau est nommé directeur des partenariats de Corum. Il est rejoint par…

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Catherine Bocquet

le 24/04/2019

Quand Cash attaque

Ca fait mal et même très mal aux HLM. Le reportage diffusé hier sur France 2 dans Cash Investigation, est une dénonciation en règle de dérives et malversations pratiquées par deux bailleurs sociaux et une Sem.

Une dénonciation qui jette l’opprobre sur tout un secteur avec une accroche sans appel : « loyers modérés pour business démesuré ». Bakchiches pour l’attribution de logements, commission d’attribution fantômes, sur-facturation de charges, logements laissés à l’abandon, appartements truffés de plomb, un inventaire sans limites avec comme fil conducteur la souffrance des locataires. L’auteur du reportage, Sophie Roland, n’a pas inventé ces dérives et actes illégaux ; ils existent hélas. Ils doivent être dénoncés et sanctionnés lorsque la loi le permet. Et elle le permet réellement. L’Agence nationale de contrôle du logement social (Ancols), le « gendarme » comme on la surnomme, devrait y veiller et peut-être doit-elle être dotée de davantage de prérogatives. Une adresse email a été créée (controle@ancols.fr) pour permettre aux locataires qui le souhaitent de dénoncer les abus et on serait heureux de savoir combien l’Agence aura reçu de mails à la fin de l’année. Bref, le reportage à charge aura atteint son objectif : montrer le verre à moitié vide en oubliant hélas celui à moitié plein. Il est dommage en effet que quelques réserves n’aient pas été émises en préambule de l’émission. Elles auraient permis d’éviter le sentiment de « tous pourris » laissé à la fin du reportage. Dommage aussi de mélanger Sem et ESH, de ne pas évoquer le contexte actuel de réforme du secteur, de ne pas expliquer les divers modes de gouvernance, les différents conventionnements, les acteurs en présence…Bref, c’est la télé, mais des compléments d’enquête auraient été nécessaires. Le débat mené par Elise Lucet à l’issue du sujet, aura cependant ouvert la porte et élargi le propos. Un épisode 2 de ce Cash attaque serait bienvenu !

Portrait

Chargement