Chargement

Mercredi 13 Juin 2018

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Edito

La Russie à l’honneur…

Il faudrait que vous ayez passé les mois, voire les années précédentes dans une grotte au fin fond de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, et que vous fassiez de même le mois prochain, pour ignorer que la Coupe du Monde de Football commence dès demain, et que tous les yeux vont être braqués sur la Russie.

Logement

Assemblée Nationale : le projet de loi Elan adopté en première lecture

L’Assemblée Nationale a adopté, mardi 12 juin, par 342 voix contre 169 et 44 abstentions, le projet de loi sur le logement qui vise…

Quartus : six résidences Club Seniors en cours de lancement

« En 2050, la population française comptera 22,3 millions de personnes âgées de plus de 60 ans, alors qu’elles étaient…

AXA Investment Managers - Real Assets achète huit Ehpad dans Paris

AXA Investment Managers – Real Assets a acquis, pour le compte de clients et auprès de GDP Vendôme, un portefeuille de…

L'Etat va faire désamianter "Le Signal", à Soulac-sur-Mer (33)

L’État va prendre à sa charge le désamiantage du Signal, un immeuble de Soulac-sur-Mer (Gironde) menacé par…

Le choix Immoweek

Le château de Monte-Cristo accueille une nouvelle marquise

Pour ce « choix Immoweek », allons nous balader sur les coteaux de Port-Marly et découvrons le château de Monte-Cristo…

Territoires

L'architecte Roland Castro missionné par Emmanuel Macron pour réfléchir au Grand Paris

L’architecte et urbaniste Roland Castro a été chargé par Emmanuel Macron d’une mission de…

Fort d'Aubervilliers : une ferme pédagogique va être créée

Grand Paris Aménagement, les villes d’Aubervilliers et de Pantin, Est Ensemble et Plaine Commune ont confié la…

Bureaux

Spirit Entreprises lance un parc d'activités à Val d'Europe

Spirit Entreprises lance, en collaboration avec Real Estate Development by Euro Disney, « Spirit Business Cluster », un ensemble de…

Green & Innovations

Transition énergétique : le label TEEC désormais ouvert aux OPCI et SCPI

Le label Transition énergétique et écologique pour le climat (TEEC), un label public destiné aux investissements privés de l’économie verte, est désormais ouvert aux…

Finance & Bourse

Amundi/Preqin estiment à 1 500 milliards d'euros l'encours des actifs alternatifs

Amundi et Preqin* ont présenté une étude du marché des actifs alternatifs en Europe, en s’appuyant sur « des données collectées par Preqin, depuis 2003, auprès des…

Logistique

GSE vise un chiffre d'affaires 2018 de 550 millions d'euros

« L’année 2018 démarre avec un solide carnet de commandes – de 560 millions d’euros -, qui augure la poursuite d’un niveau d’activité soutenu, avec…

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Pascal Bonnefille

le 22/06/2018

La mort du Crédit Foncier ou la fin d’une époque

On l’avait annoncé, avec une certaine avance il y a un peu plus de vingt ans, après la perte du monopole des prêts d’accession, mais cette fois, la nouvelle semble incontestable : le Crédit Foncier va disparaître.

Ainsi va s’achever une histoire commencée au début du Second empire, en 1852 : le départ, il y a quelques mois, de Bruno Deletré (devenu le patron de la Caisse d’Epargne Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne) et l’arrivée de Benoît Catel, un banquier issu du sérail BPCE, étaient déjà des signes avant-coureurs. Ce dernier d’ailleurs laissait entendre, en privé, la difficulté de trouver un « modèle économique » à une banque mono-activité, dans un contexte, extrêmement concurrentiel, de taux très bas. Laurent Mignon, qui a pris ses fonctions il y a juste quinze jours à la tête du groupe BPCE, a donc décidé de tourner la page : il est toujours plus facile de « tailler dans le vif » lorsque l’on débarque. C’est chose faite.

La question bancaire se règlera sans doute au sein du groupe : restent les filiales très immobilières. Quid du devenir de Crédit Foncier Immobilier (qui repris en son temps l’activité d’Ad Valorem créé par Stéphane Imowicz) et qui fédère les métiers de la transaction et de la gestion avec l’expertise, qui fut longtemps le « fleuron » de la maison (on trouve encore sur le site de CFI, cette phrase superbe : « pour les collaborateurs de Crédit Foncier Immobilier – Expertise, être le premier expert de France est une fierté ») ? Ce morceau intéressera peut-être quelques acteurs du secteur… Pour la Socfim (qui s’intitule, non sans raison, « la banque des promoteurs »), l’intégration au groupe BPCE est déjà largement entamée : la mort du Foncier ne devrait pas avoir de conséquences directes. Même chose pour Locindus, acquis par le Foncier il y a plus de dix ans.

Cette disparition donnera « un coup de vieux » supplémentaire à tous ceux qui, comme l’auteur de ces lignes, ont connu « la grande époque » du Foncier : celle où, précédé d’un huissier (à chaîne s’il vous plait), on pénétrait dans le magnifique bureau du gouverneur ou d’un de ses deux sous-gouverneurs (!), dans un somptueux hôtel particulier de la rue des Capucines. Le départ de tout ce monde à Charenton avait constitué la première étape de ce qui, aujourd’hui, obéit à une logique économique et conjoncturelle sans appel.

Portrait

Chargement