Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Logement > Actualités > La FPI et la SBA créent le « think and do...

La FPI et la SBA créent le « think and do tank » « Urban eLab »

ActualitésLogement

le 17 Juin 2021

La Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) et la Smart Buildings Alliance (SBA) s’allient afin de créer un nouveau lieu de rencontre, le « think and do tank » « Urban eLab« . Au programme, des échanges entre professionnels et citoyens autour de sujets tels que la ville de demain, la construction responsable, l’habitat du futur…

« Urban eLab » servira de lieu de rencontre entre les professionnels de la construction et de la promotion immobilière, les élus, les partenaires économiques et les citoyens. L’enjeu : les familiariser avec le potentiel, l’utilité et les usages des outils digitaux au service de la construction écoresponsable, pour « apprendre à co-construire ensemble la ville de demain ».

« Urban eLab « s’appuiera, avant tout, sur une plateforme numérique. Cette nouvelle structure sera officiellement présentée lors de Bimworld le 23 juin prochain par ses co-présidents Alexandra François-Cuxac, présidente de la FPI, et Emmanuel François, président de la SBA, pour un lancement début septembre.

Anaïs Divoux

Édito
par Pascal Bonnefille

le 16/03/2022

Présidentielle : le choix s’impose

Les journalistes, ceux d’ « Immoweek » bien sûr et tous les autres médias, ont accompli, avec conscience,  durant cette campagne présidentielle, leur mission d’information : présenter les projets, les comparer et, pour ce qui nous concerne, insister sur les propositions en matière de logement et d’immobilier. Ce travail effectué, reste désormais aux citoyens à s’exprimer.

Le rôle d’ « Immoweek » n’est nullement de s’engager, ni de prendre parti dans les choix qui appartiennent à chacun. Le citoyen que je suis (et qui s’exprime ici en son nom personnel) croit, cependant, devoir affirmer, et réaffirmer son attachement aux valeurs de la République et de la démocratie. Même si on peut reprocher au Président sortant (notamment en matière de logement) bien des insuffisances, voire des erreurs, c’est aujourd’hui le sort de la France en tant que nation démocratique qui se joue. Jamais l’extrême droite n’a pu, sauf après de terribles défaites militaires (en 1870 et en 1940), s’imposer : sa victoire serait un drame pour tous ceux qui croient, au-delà de leurs différences, voire de leurs oppositions, à la fière et exigeante devise de la République. Dimanche prochain, le choix s’impose et il s’appelle Emmanuel Macron.

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine