Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Green & Innovations > Actualités > Le choix Immoweek : qui sera élu « Pierre...

Le choix Immoweek : qui sera élu « Pierre d’Or » dans la catégorie « Innovation verte/RSE » ?

ActualitésGreen & Innovations

le 26 Mai 2021

Le bulletin de vote aux « Pierres d’Or » 2021 est désormais accessible et les votes sont ouverts jusqu’au 31 mai minuit. Nous vous proposons, chaque jour, de découvrir les différents nommés… Aujourd’hui, place à la catégorie « Innovation verte/RSE ».

Marianne de Battisti est aujourd’hui membre du comité exécutif d’Icade, en charge des relations institutionnelles et de la communication, poste qu’elle occupe depuis 2015. Fidèle à la maison depuis ses débuts, elle y a occupé de nombreux postes : elle a d’abord été directrice du développement à Lyon, puis directrice d’agences à Grenoble et Rouen. Engagée dans le monde associatif immobilier, elle est vice-présidente d’Alter Egales, membre de l’Amo, membre du Cercle des Femmes de l’Immobilier et membre d’Entreprise et Dirigeants Chrétiens.

Retrouvez son parcours ici…

Cédric Borel est le fondateur de A4MT (Action pour la Transformation du Marché), société qui accompagne les entreprises dans leur stratégie de transition bas carbone depuis juin 2020. Il est, parallèlement, directeur de l’Institut Français pour la Performance du Bâtiment (IFPEB) depuis plus de douze ans.

Retrouvez son parcours ici…

Séverine Chapus est directrice générale déléguée des activités de promotion, en charge du développement chez BNP Paribas Real Estate depuis mars 2021. Elle débute sa carrière au sein de Bouygues Construction et dirige, ensuite, les programmes d’investissements d’avenir consacrés à l’innovation urbaine au Secrétariat Général pour l’Investissement. Par la suite, elle intègre Dassault Systèmes en tant que vice-présidente Villes et Territoires. Egalement entrepreneur, Séverine Chapus cofonde l’entreprise Barges & Berges en 2016 et remporte l’appel à projets « Réinventer la Seine ». Elle rejoint BNP Paribas Real Estate en 2018 au poste de « head of development major mixed-use projects ».

Retrouvez son parcours ici…

Sabine Desnault est directrice exécutive R&D, innovation et RSE chez Gécina depuis 2018. Elle démarre sa carrière chez Renault en 1996 où elle occupe notamment des fonctions au sein de la direction des affaires immobilières jusqu’en 2008. Elle intègre ensuite le Groupe Nexity en qualité de directrice du développement durable et coordinatrice de l’innovation, avant d’être nommée directrice générale déléguée en charge du développement et du marketing de Stimergy en 2015. Parallèlement, en 2016, elle fonde la société de conseil Innawak.

Retrouvez son parcours ici…

Anaïs Divoux

Édito
par Pascal Bonnefille

le 16/03/2022

La « divine surprise » Olivier Klein

Tout le secteur de l’immobilier, et singulièrement du logement, avait (très !) mal vécu l’absence de portefeuille ministériel à lui dédié. Amélie de Montchalin avait eu beau affirmer, pour rattraper le coup, qu’elle était « bien sûr » ministre du Logement, personne n’avait été dupe ou rassuré par cette absence.

Même si quelques voix, ici même, dont celles de Philippe Pelletier, ont douté de l’intérêt profond de l’existence d’un ministre « spécialisé », la nomination d’Olivier Klein a fait l’effet d’une « divine surprise » pour des professionnels souvent inquiets, à juste titre d’ailleurs.
D’abord car c’est un élu qui connaît sur le bout des doigts les questions du secteur : président de l’Anru depuis 2017 et maire de Clichy-sous-Bois, les sujets « logement » ne lui sont pas étrangers. Ensuite, autre bon signe, car l’intitulé du ministère comprend également la Ville, comme un écho au portefeuille de Jean-Louis Borloo, toujours ô combien regretté par le secteur (son Trophée du Jury aux « Trophées Logements et Territoires », 2021, l’a bien rappelé).
Reste à scruter maintenant les relations que le nouveau ministre délégué entretiendra avec Christophe Bechu qui, un mois après son entrée au Gouvernement, est promu en devenant ministre de plein exercice chargé de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires.
Mais il faudra aussi s’intéresser aux rapports du ministre délégué avec l’Elysée, Matignon et Bercy, les trois pôles du pouvoir, sans le soutien desquels un ministre, aussi compétent soit il, est bien démuni…

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine