Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Bureaux > Actualités > Le top 10 des infos les plus lues de la semaine

Le top 10 des infos les plus lues de la semaine

ActualitésBureaux

le 20 Sep 2021

Le Choix Immoweek, les iPodcasts, l’édito, les actualités bureaux, logement… Quelles ont été les infos les plus lues du 13 au 19 septembre 2021 ? Immoweek vous dévoile le top 10 !

Décès de l’architecte Franck Hammoutène

Nous apprenons le décès de l’architecte Franck Hammoutène à l’âge de 67 ans.

Stephan von Barczy (JLL) : « une réflexion sur de la croissance externe »…

Le département capital markets de JLL est en passe de « réaliser la deuxième meilleure année de son histoire » dixit son directeur, Stephan von Barczy, qui souligne que son mot d’ordre reste celui de « croissance ». Il souligne même une « réflexion sur une croissance externe, que ce soit par reprise d’équipe ou acquisition de sociétés »… Le conseil se livre à une (fine) analyse des différentes classes d’actifs qui composent le marché de l’investissement marqué par une « vague d’externalisations immobilières et/ou financières en cours ou en préparation » et évoque quelques exemples de nouveaux mandats…

Logements neufs : une crise de l’offre, pas de la demande, selon les promoteurs

La FPI, qui regroupe les promoteurs de France en logement et en immobilier d’entreprise, a dévoilé les chiffres des ventes de logements neufs du second trimestre 2021, collectés par son Observatoire statistique national. Leur principal enseignement ? Si les ventes de logements neufs rebondissent en 2021 (27, 2 % de plus qu’au 2ème trimestre 2020), elles sont loin de retrouver les niveaux du cycle 2016-2019.

iPodcasts : le MIPIM 2021 en 10 interviews

Ce MIPIM 2021, qui s’est tenu les 7 et 8 septembre à Cannes, a une saveur un peu particulière. D’abord parce qu’il a rassemblé 5 000 participants au lieu de 30 000 en temps de non-Covid ; ensuite, parce que ce nombre restreint de présent et de l’avis d’un bon nombre de professionnels, cela a favorisé des échanges riches et de grande qualité et permis une réflexion sur l’avenir des villes, la place et le rôle du politique au sein de territoires quelque peu tourneboulés par la pandémie depuis 18 mois.

Le choix Immoweek : le Grand Prix Essec de Ville Solidaire et de l’Immobilier Responsable

Les membres du Jury 2021 du Grand Prix Essec de la Ville Solidaire et de l’Immobilier Responsable

C’est dans le magnifique salon des Arcades de l’Hôtel de Ville que s’est tenu, lundi 13 septembre, la remise du « Grand Prix Essec de la Ville Solidaire et de l’immobilier Responsable », en présence, entre autres, de Marie-Christine Lemardeley, adjointe à la Maire de Paris, en charge de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Vie étudiante ; du maire de Joinville-le-Pont, Olivier Dosne ou encore celui de la ville de Ougadougou, Armand Béouinde. C’est le choix Immoweek de ce jour, en qualité de partenaire presse de l’événement.

Marc-Antoine Jamet : le courage et l’honneur d’un élu de la République

J’ai la chance (on ajoutera aujourd’hui, plus que jamais, l’honneur) de connaître Marc-Antoine Jamet. Au Cercle Pierres d’Or Immoweek qu’il préside, j’ai donc pu apprécier ses qualités, connues et reconnues par tous, même (surtout ?) par ses adversaires.

Emmanuel Launiau (Quartus) : « pour des Etats Généraux du Logement »

« Organisons ensemble des Etats Généraux du Logement » : c’est l’appel d’Emmanuel Launiau, président de Quartus, dans une tribune qu’il nous livre. Un appel lancé aux citoyens, élus, puissance publique, promoteurs, opérateurs urbains, architectes, chercheurs, acteurs économiques et sociaux, afin de fabriquer une ville belle et désirable.

Emmanuelle Wargon : donner un objectif ambitieux à la transformation de bureaux en logements…

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement, mène, depuis février 2021, une démarche de réflexion sur l’aménagement et la ville, visant à dessiner un habitat « écologique et confortable ». Nommée « Habiter la France de demain », cette démarche est entrée dans sa dernière phase : six semaines thématiques de réflexion, dont une table ronde qui s’est tenue ce lundi 13 septembre.

Le choix Immoweek : quand Christo reprend vie grâce à l’emballage de l’Arc de Triomphe

©Twitter

Une toile argentée bleue aux reflets métalliques, 25 000 m2 de tissus recyclage, un emballage qui devrait être terminé, au plus tard, le 18 septembre : voici le Choix Immoweek de ce lundi 13 septembre, qui concerne l’Arc de Triomphe et son habillage vu par Christo. Ce sont les cordistes des Compagnons du Devoir qui mettent en place cette toile.

Trois questions à Frédéric Nathan, co-fondateur du Groupe Arcange et directeur asset management

Fondé en 1996, le Groupe Arcange s’est spécialisé dans la création de fonds, ainsi que dans l’acquisition et la gestion quotidienne d’actifs. La crise sanitaire a sensiblement orienté certaines décisions du groupe, qui n’a pu refuser des offres conséquentes formulées à l’endroit d’actifs de son portefeuille. Malgré tout, la stratégie reste la même : acheter des biens, les réaménager, les louer et les garder le plus longtemps possible. Entretien avec son co-fondateur et directeur asset management, Frédéric Nathan.

La rédaction d'immoweek

Édito
par Thierry Mouthiez

le 18/10/2021

Investissement : vers une nouvelle compression des taux « prime »…

« Les volumes investis en immobilier d’entreprise en France affichent un niveau honorable dans le contexte actuel avec 15,2 milliards d’euros engagés sur les neuf premiers mois de l’année 2021 (-17 % sur un an) » affirme Olivier Ambrosiali, directeur général adjoint en charge du pôle vente et investissement de BNP Paribas Real Estate Transaction France, à propos des résultats du marché de l’investissement à fin septembre.

La société de conseil considère que « cette contreperformance s’explique notamment par la très forte baisse des transactions unitaires de plus de 100 millions d’euros avec seulement 32 opérations recensées depuis le début de l’année, contre 47 sur la même période de l’année 2020 ». Chez CBRE, on fait valoir qu’« après un deuxième trimestre timide, le marché reprend des couleurs au troisième trimestre, produisant un volume global légèrement au-dessus de 5 milliards d’euros ». Et Nicolas Verdillon, « managing director investment properties », de préciser que « cette reprise reflète l’amélioration des conditions techniques de transactions et démontre l’appétit durable pour l’immobilier d’entreprise ». Enfin, pour JLL, « avec 2,9 milliards d’euros investis, le marché francilien a connu un troisième trimestre plus dynamique que le deuxième (+37 %), mais toujours en net retrait par rapport aux performances traditionnellement observées ».

Un marché dans lequel « si le bureau reste, toujours et de loin, la classe d’actifs la plus plébiscitée par les investisseurs avec près de 9 milliards d’euros investis depuis le début de l’année, on note un ralentissement plus marqué (-24 % sur un an) » dixit Olivier Ambrosiali ; dans lequel le segment industriel et la logistique « reste incroyablement dynamique et les rendements n’ont jamais été aussi bas, reflétant la concurrence sur les rares opportunités » dixit Nicolas Verdillon ou encore dans lequel « le QCA arrive en tête des engagements avec près d’1,9 milliard d’euros (22 %), grâce notamment à 7 transactions de plus de 100 millions d’euros » dixit JLL.

Surtout, dans ce marché où « les opportunités restent variées » selon Stephan von Barczy, directeur du département investissement de JLL, la société de conseil n’a pas enregistré « de mouvement particulier pour les taux « prime » en bureaux au 3ème trimestre 2021 par rapport au trimestre précédent, à l’exception de quelques décompressions observées sur des secteurs présentant des niveaux d’offre élevés ou disposant essentiellement d’actifs de grande taille plus difficiles à financer. Le taux « prime » bureaux du QCA reste, ainsi, stable à 2,50 % ». Néanmoins, selon Olivier Ambrosiali, chez BNP Paribas Real Estate, « au cours des prochaines semaines, les taux « prime » pourraient connaître de nouvelles compressions, tout particulièrement sur le marché de la logistique. De son côté, malgré une accélération traditionnelle des cessions au cours du 4ème trimestre, les volumes investis en immobilier d’entreprise devraient connaître en 2021 une baisse de l’ordre de 10 % comparativement à 2020, retrouvant ainsi un niveau plus en adéquation avec leur moyenne long terme ». Un avis partagé par Nicolas Verdillon, pour qui, « la pression sur les taux de rendement se poursuit pour les actifs « prime » situés dans les secteurs établis, optimisant ainsi certaines valeurs vénales ». Cependant, le conseil note qu’« en revanche, pour les actifs au profil locatif et/ou environnemental incertains et situés principalement dans les secteurs secondaires, les taux de rendement subissent une dé-pression haussière, qui continue de rétablir une hiérarchie du risque alimentée par un marché très étroit »…

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine