Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Bureaux > Actualités > « Pierres d’Or » 2022 : qui sera élu(e) dans...

« Pierres d’Or » 2022 : qui sera élu(e) dans la catégorie « Promoteur » ?

ActualitésBureaux

le 01 Déc 2021

Le bulletin de vote pour les « Pierres d’Or » 2022 est désormais accessible et ce, jusqu’au 19 décembre minuit. Nous vous proposerons donc, chaque jour, de revenir sur les parcours des différents nommés de cette édition 2022. Pour lancer cette nouvelle série de rendez-vous hebdomadaires, aujourd’hui, place à la catégorie « Promoteur » !

 

 

Sabine Bourrut-Lacouture Lépine est directrice générale immobilier d’entreprise France chez Bouygues Immobilier. Titulaire d’un diplôme d’architecte d’intérieur obtenu en 1999 à l’Institut Français du Design, Sabine Bourrut-Lacouture Lépine entre en 2010 chez Bouygues Immobilier comme directrice développement de l’immobilier d’entreprise Ile-de-France, avant de devenir directrice du développement d’immobilier d’entreprise et de la « business unit » grandes affaires en 2013, poste qu’elle occupera jusqu’en 2015. Elle continue ensuite de gravir les échelons puisqu’elle est nommée directrice générale immobilier d’entreprise IDF de Bouygues Immobilier en 2018. Elle occupe ses fonctions actuelles depuis 2019. Sabine Bourrut-Lacouture Lépine a déjà obtenu le précieux sésame, en remportant, en 2019, la « Pierre d’Or Promoteur ».

Laurent Dumas est présiden-fondateur d’Emerige. Après avoir été conseiller financier chez Worms Gestion (1984-1986) puis indépendant, il crée Transimmeubles en 1989, qui deviendra Emerige en 2008. Président de la Villa Emerige, du Fonds de dotation Emerige, de la Compagnie Française de l’Orient et de la Chine, du conseil d’administration du Palais de Tokyo, secrétaire général de la Société des Amis du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Chevalier de l’Ordre National du Mérite, Chevalier des Arts et des Lettres. Il a obtenu la « Pierre d’Or Promoteur » en 2017 et 2020. Il a également été élu « Professionnel de l’Année » aux « Trophées Logement & Territoires » en 2016.

Jean-Frédéric Heinry est président d’Altarea Entreprise Studio. Il débute sa carrière en 1987 en tant que directeur d’opérations chez Sari Ingénierie, puis intègre Cogedim Entreprise, où il occupera le poste de directeur de programmes pendant dix ans. Après une année en tant que président de Cogedim en 2018, il intègre Altarea Entreprise Studio. En parallèle de ses activités, Jean-Frédéric Heinry est chargé d’enseignement à l’université de Paris 1-Panthéon Sorbonne. Il est également sociétaire et membre du comité d’orientation et de programmation de l’Institut Palladio.

Olivier de La Roussière est président de Vinci Immobilier. En 1981, il intègre Bouygues en tant qu’ingénieur commercial, puis ingénieur principal. Pendant 20 ans, Olivier de La Roussière fait partie de la gouvernance du groupe Sorif. Il y occupera successivement les postes de directeur des programmes, directeur, puis directeur à l’international, avant de devenir directeur général adjoint, pour finalement être nommé président. A partir de 2005, il rejoint Vinci Immobilier en tant que co-président. Un an plus tard, Olivier de La Roussière est nommé président du groupe, fonction qu’il occupe toujours. En dehors de ses activités, il est administrateur du Club de l’Immobilier, membre du bureau et administrateur de la FPI Ile-de-France et membre du comité directeur de la FPI. Olivier de La Roussière a également été élu « Pierre d’Or » Promoteur en 2009.

Anaïs Divoux

Édito
par Pascal Bonnefille

le 22/09/2022

La révolution verte est en route !

La révolution verte dans l’immobilier est en marche et rien ne l’arrêtera : en paraphrasant une citation historique, on ne veut pas simplement rappeler une formule célèbre, mais bien souligner l’irréversibilité et la diversité des projets en cours.

Notre magazine, spécialement édité à l’occasion du Sibca 2022, le salon immobilier bas carbone, dont nous sommes heureux d’être partenaires, a dû en effet faire des choix, souvent difficiles, entre les initiatives, programmes, nouvelles techniques qui fourmillent dans le monde immobilier hexagonal, tant elles sont nombreuses et originales : dans le bureau, les commerces et l’habitation, les expressions matériaux bio et géosourcés sont maintenant des expressions courantes ; le bois, le chanvre, la terre crue sont couramment utilisés.

Que de chemin parcouru en quelques années ! On se permettra un souvenir récent : la venue, à l’initiative d’Immoweek, de plusieurs (très) grands professionnels de l’immobilier à un Forum bois à Nancy.
La salle était pratiquement vide montrant le gouffre existant alors encore entre les « hommes de la pierre » (qu’on ne voyait alors, là-bas, que comme ceux du béton…) et les autres acteurs, singulièrement ceux du bois et des forêts. Ce temps est aujourd’hui révolu et on s’en réjouit.

Toutes les initiatives présentées dans ce magazine seront suivies de beaucoup d’autres et, plus que jamais, nous leur donnerons la place qu’elles méritent. Toute la chaîne immobilière est aujourd’hui mobilisée ; comme le grand élan de construction des années 1960, dans d’autres circonstances bien sûr et avec d’autres objectifs (même s’il ne faut pas négliger celui de la production), il est possible aujourd’hui de construire mieux. Plus durable, plus respectueux de l’environnement, tourné vers le recyclage et soucieux de l’occupation des sols, l’immobilier hexagonal opère une mue sans précédent. En parler et la promouvoir sera notre objectif numéro un dans les années à venir. Comme saluer les efforts de tous les acteurs et de toutes les actrices du secteur.

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine