Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Bureaux > Interviews > Eliane Lugassy (MonBuilding) : « nous...

Eliane Lugassy (MonBuilding) : « nous souhaitons tous profiter d’une expérience digitale qui facilite notre quotidien »

InterviewsBureaux

le 14 Mai 2020

A l’heure du déconfinement et après l’explosion littérale du télétravail, les immeubles connectés deviennent une véritable figure de proue du monde du travail de demain. L’application MonBuilding figure parmi les solutions qui pourraient tirer leur épingle du jeu de la crise et contribuer à envisager le bureau de demain. Eliane Lugassy, CEO de la société, nous fait entrevoir les révolutions à venir…

Quelle était la situation de MonBuilding avant la crise sanitaire ?

Avant la crise sanitaire, nous étions déjà déployés sur plus de 200 immeubles, allant de l’immeuble tertiaire, siège social ou multilocataires, à la résidence étudiante en passant par les espaces de coliving et de coworking.  Nous travaillons toute l’année à la question du bien-être dans les lieux de vie et de travail.

Quelles sont les solutions proposées par MonBuilding et en quoi sont-elles particulièrement adaptées au confinement et au télétravail ?

MonBuilding est une application web et mobile destinée aux occupants et aux propriétaires/gestionnaires d’espaces de travail ou de résidences. Personnalisable par immeuble, notre solution est basée sur trois piliers :

– l’information : partage d’actualités, événements, déclaration et suivi des incidents…

– la communauté : messagerie interne, trombinoscope, sondages, forums, petites annonces…

– la centralisation des services : réservation de biens et d’espaces communs, market place, smart building (GTB/capteurs), badge dématérialisé, conciergerie, restaurant d’entreprise, salle de sport…

A l’heure où nous connaissons un isolement sans précédent, notre solution permet à la fois de créer et de conserver le lien social, mais aussi d’avoir accès à un panel d’informations et de services facilement et de manière sécurisée. Nous répondons aussi bien aux besoins des travailleurs qui veulent accéder aux actualités et services de leur entreprise qu’à ceux des résidents qui souhaitent échanger avec leurs voisins.

Quelles entreprises ont déjà adopté ces solutions ?

Nous travaillons avec différents types d’acteurs :

– les propriétaires/investisseurs qui transforment de plus en plus leurs immeubles en « marques » et ont à cœur de proposer une expérience servicielle de qualité. Il s’agit, par exemple, de Covivio, Sogecap, AEW Europe, Gecina, SFL, MACSF…

– les entreprises locataires qui ont des problématiques d’attraction et de rétention des talents. Elles souhaitent offrir aux collaborateurs qui se déplacent à leur bureau, un lieu convivial où les échanges sont facilités et les petits tracas techniques réduits à leur maximum. A ce titre, nous avons été choisis pour équiper le siège social de Parfums Christian Dior, BNP Paribas Real Estate ou encore celui de Nexity, en collaboration avec Week’in…

– les gestionnaires d’espaces de coworking/coliving/résidences étudiantes qui ont dans leur ADN une offre servicielle enrichie. Nous travaillons, ainsi, avec Wellio, MamaWorks, Student Factory, Studéa, Kley…

S’agit-il de solutions qui seront vouées à se généraliser ?

MonBuilding est déployé sur des actifs depuis un peu plus de trois ans et n’a cessé de s’améliorer et d’évoluer en prenant en compte les retours des clients et du marché. En moyenne, nous réalisons des mises à jour/améliorations deux fois par mois, ce qui est un rythme très soutenu dans notre secteur. Nous avons développé un peu plus de 50 modules et continuons d’investir afin de proposer l’outil le plus complet possible. Nous nous efforçons de proposer une solution qui s’adapte à l’immeuble et non l’inverse. C’est un challenge au quotidien !

Nous sommes convaincus qu’à terme, tous les immeubles seront équipés d’une application permettant d’être tenu au courant des informations de l’immeuble, d’échanger facilement avec les autres occupants et d’accéder à l’ensemble des services via un seul et même outil.

Les propriétaires vont souhaiter s’équiper d’une solution digitale dans une optique de valorisation d’actifs ; les entreprises locataires vont continuellement devoir s’adapter à l’évolution du marché du travail et assurer le lien entre le lieu de travail, la culture d’entreprise et leurs équipes de collaborateurs de plus en plus nomades. Quant aux espaces de coworking et coliving et aux résidences étudiantes, la flexibilité et les services sont leur raison d’être et le digital, leur outil de gestion et de cohésion.

La très forte croissance du nombre d’actifs où notre solution est déployée témoigne de cette évolution. Au bureau ou à la maison, nous souhaitons tous profiter d’une expérience digitale qui facilite notre quotidien !

Dans un contexte de boom du télétravail et de l’isolement, comment cela va-t-il chambouler l’écosystème du monde de travail ?

Les dernières semaines nous ont montré que le télétravail massif est possible, ce que de nombreux décideurs et collaborateurs ne pouvaient imaginer. Demain, les équipes qui se déplaceront sur leurs lieux de travail auront un niveau d’exigence encore plus important vis-à-vis de leur employeur. Il faudra qu’ils se sentent bien, en sécurité au bureau et qu’ils bénéficient d’une expérience collaborateur inédite et personnelle.

Comment votre entreprise prépare-t-elle son après ?

Nous sommes convaincus que la crise ne va pas changer les grandes tendances du secteur immobilier, qui va continuer à se digitaliser et à enrichir son offre servicielle.

Pour aider nos clients pendant la période Covid-19, nous avons mis en place une offre d’accompagnement afin que notre application soit utilisée pour communiquer sur les nouvelles règles d’hygiène et les horaires d’ouverture des services, pour gérer les espaces de sorte à respecter la distanciation sociale recommandée, et pour remonter tout problème sanitaire. Les acteurs qui auront pris ce virage d’amélioration de leurs immeubles seront ceux qui s’en sortiront le mieux…

Arthur de Boutiny

Journaliste Rédacteur

Édito
par Valérie Garnier

le 16/09/2020

De l’importance du logement…

Le gouvernement aurait-il pris (enfin, diront certains…) la mesure de l’importance du logement en France ? Il est vrai que dans l’ambiance de la crise sanitaire actuelle, l’habitation reste non seulement le principal souci de nombreux Français, mais aussi leur principal objectif d’investissement, dans un contexte où les marchés financiers sont particulièrement perturbés.

En tout cas, le Président de la République Emmanuel Macron s’est, tout récemment, doté d’un conseiller technique logement en la personne de Cédric Loret (qu’il « partage » avec le Premier ministre, Jean Castex). De son côté, Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition Ecologique, chargée du Logement, s’est entretenue lundi 14 septembre avec Jacques Wolfrom, directeur général du Groupe Arcade et Méka Brunel, directrice générale de Gecina. En attendant d’autres consultations… Des signaux à relever alors que le monde HLM et celui du 1 % sont en ébullition.

Plus généralement, nos « Trophées Logement & Territoires » 2020 qui se tiendront le 12 novembre prochain seront l’occasion de dresser un premier bilan de la crise sanitaire et ses conséquences en matière de logement, avec l’impact (notamment) du télétravail. L’occasion, en respectant évidemment toutes les règles sanitaires, de s’interroger pour savoir si cette crise n’est pas une « crise salutaire », puis d’évoquer la politique de relance du logement mise en place par les pouvoirs publics avec le plan « France Relance ». Des sujets qui, n’en doutons pas, réapparaîtront lors des prochaines échéances électorales…

Portrait

Chargement